Vols à l’hydrogène : Airbus confirme leur arrivée et le test n’aurait pas pu mieux se dérouler

Les vols à l'hydrogène sont peut-être plus proches qu'on ne l'imagine. En effet, l'un des géants de l'industrie, Airbus, a confirmé leur arrivée après avoir effectué plusieurs tests concluants.

Selon les informations communiquées par l’entreprise elle-même, Airbus a confirmé le succès du développement et des essais du “iron pod”, un système de propulsion à l’hydrogène spécialement créé pour le projet d’avion électrique ZEROe. Il s’agit d’une véritable percée et d’une réalisation historique majeure dans l’industrie aéronautique. Il s’agit essentiellement d’une pile à combustible à hydrogène, de moteurs électriques et d’unités de commande, logés dans une capsule en fer.

Tout cela semble accélérer les projections d’avions propulsés par cette technologie. À cet égard, Airbus vise à introduire des avions fonctionnant à l’hydrogène d’ici 2035.

La percée de ZEROe : une centrale performante

Fin 2023, les équipes de ZEROe ont achevé les tests de la “capsule de fer” avec laquelle elles ont produit 1,2 mégawatt. Cette capsule, qui contient à la fois la pile à combustible et les moteurs électriques nécessaires, constitue en fait une avancée technologique sur la feuille de route d’Airbus. Le système utilise l’abondance de l’hydrogène, l’élément le plus commun sur Terre, pour propulser les avions de manière durable.

Dans ce contexte, Airbus a présenté quatre concepts d’avions à hydrogène en 2020 et, parmi tous ces modèles, le quatrième se distingue par le fait qu’il est entièrement électrique, utilisant des piles à combustible à hydrogène ainsi qu’un système de propulsion à hélice, tandis que les trois autres utilisent des moteurs hybrides et des moteurs à combustion à hydrogène. Ces piles à combustible convertissent l’hydrogène en électricité de manière beaucoup plus efficace. Entre autres, parce qu’elles ne produisent que de l’eau en tant que sous-produit et ne génèrent pratiquement aucune pollution.

Adieu aux voitures électriques : AVL lance un moteur à hydrogène haute performance

Des piles à hydrogène adaptées

L’un des principaux problèmes rencontrés par Airbus, ainsi que par d’autres entreprises dans cette course à la faisabilité du moteur à hydrogène, était l’efficacité des piles à combustible. En effet, bien que des piles à hydrogène aient été disponibles au début du projet, aucune d’entre elles ne fournissait suffisamment d’énergie pour propulser un avion sans dépasser le poids autorisé.

C’est pourquoi, en octobre 2020, Airbus et ElringKlinger ont créé une coentreprise appelée Aerostack dans le but de développer des piles à hydrogène adaptées au système de propulsion électrique de l’avion ZEROe. D’autre part, des essais ont également été réalisés en Allemagne dans la plus grande installation d’Europe, plus précisément à l’E-Aircraft System House, dans le but d’évaluer des systèmes de propulsion et des carburants alternatifs.

Une fois tous les essais terminés, Airbus a annoncé avec enthousiasme le succès des tests, qui ont atteint une puissance de 1,2 mégawatt. Ce résultat est considéré jusqu’à présent comme une réussite sans précédent dans l’aviation pour une pile à combustible conçue pour des avions de grande taille. Cela a ouvert la voie à la phase suivante du projet, à savoir l’intégration du système de propulsion complet avec le moteur électrique.
Essais réussis et prochaines étapes

Les moteurs électriques de la capsule de fer ont été alimentés par des piles à hydrogène pour la première fois à la fin de 2023, marquant une étape importante pour l’équipe ZEROe.

Hydrogène blanc : La nouvelle manne énergétique trouvée en lorraine

Selon les informations fournies par l’entreprise, pour les prochaines étapes du projet, il sera essentiel de comprendre l’interaction des multiples systèmes de manière plus approfondie grâce à des essais. Afin de répondre aux spécifications de vol en termes de vibrations, d’humidité et d’altitude, le système de propulsion doit être optimisé.

Le système de propulsion sera à son tour installé sur la plate-forme d’essais en vol multimodale ZEROe, qui est le premier A380 construit par Airbus, le MSN001. Comme nous l’avons vu, Airbus s’oriente vers un avenir durable dans le domaine de l’aviation.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...