“Active Air Skirt”, la nouvelle technologie de Kia et Hyundai qui pourrait réduire la traînée aérodynamique sur la route jusqu’à 2,8 % + autonomie

Hyundai Motor et Kia Corporation ont récemment dévoilé la technologie “Active Air Skirt” (AAS), une solution innovante visant à optimiser la traînée aérodynamique lors de la conduite à grande vitesse. Cette avancée technologique est essentielle pour accroître l’autonomie et la stabilité des véhicules électriques.

Qu’est-ce que l’AAS et comment fonctionne-t-il ?

L’AAS est un système qui régule le flux d’air au bas du pare-chocs, contrôlant ainsi les turbulences autour des roues du véhicule. Cette technologie est automatiquement activée ou désactivée en fonction de la vitesse du véhicule. Elle fonctionne de manière invisible en conduite normale, mais entre en action à des vitesses supérieures à 80 km/h, lorsque la traînée aérodynamique dépasse la résistance au roulement. À des vitesses inférieures à 70 km/h, le système se rétracte à nouveau.

Hyundai and Kia Active Air Skirt Technology (2024) Preview

 

Amélioration de l’autonomie et de la stabilité

Le système AAS, testé sur le Genesis GV60, a permis de réduire le coefficient de traînée aérodynamique de 2,8 %, ce qui se traduit par une augmentation de l’autonomie du véhicule d’environ 6 km. En outre, en augmentant la force portante, il améliore la traction et la stabilité du véhicule à grande vitesse.

Surprise pour les constructeurs de voitures électriques : le passeport batterie sera obligatoire en Europe

Conception spécifique pour les plates-formes de véhicules électriques

Ce système a été conçu en tenant compte des caractéristiques spécifiques de la plateforme EV E-GMP de Hyundai Motor Group. En couvrant uniquement l’avant des roues, sans couvrir complètement l’avant du véhicule, l’AAS utilise efficacement la surface plane du plancher de la plateforme pour améliorer les performances aérodynamiques.

Durabilité et performances à grande vitesse

Grâce à l’application d’un matériau en caoutchouc sur sa face inférieure, l’AAS peut fonctionner même à des vitesses supérieures à 200 km/h, ce qui minimise le risque de dommages causés par des objets extérieurs et garantit sa durabilité.
Applications

Hyundai Motor et Kia ont déposé des demandes de brevet pour l’AAS en Corée du Sud et aux États-Unis, et envisagent une production en série après avoir effectué des tests de durabilité et de performance. Selon Sun Hyung Cho, vice-président et chef du développement de la carrosserie pour la mobilité chez Hyundai Motor Group, cette technologie sera particulièrement bénéfique pour les modèles tels que les SUV, dont les performances aérodynamiques sont difficiles à améliorer.

Les voitures à hydrogène ont évolué. Elles ont déjà une autonomie presque infinie, et ce monospace en est le meilleur exemple.

Autres technologies aérodynamiques en cours de développement

Hyundai et Kia intègrent diverses technologies telles que des spoilers arrière, des volets d’air actifs, des rideaux d’air de roue, des réducteurs de jeu de roue et des trappes de séparation pour garantir des coefficients de traînée aérodynamiques compétitifs. La Hyundai IONIQ 6 en est un exemple : elle a atteint un coefficient de 0,21, le meilleur au monde.

Grâce à l’AAS et à d’autres innovations aérodynamiques, Hyundai Motor et Kia ouvrent la voie à une nouvelle ère de véhicules électriques plus efficaces et plus stables, soulignant ainsi leur engagement à faire progresser la technologie des véhicules électriques.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...