Recyclage des piles à hydrogène : Honda et Mitsubishi transforment les piles à hydrogène usagées en solutions durable

Les géants de l'automobile, Honda et Mitsubishi, transforment le recyclage des piles à hydrogène en une opportunité pour les centres de données.

L’un des principaux obstacles à l’utilisation des piles à combustible à hydrogène était de savoir ce qu’il fallait en faire lorsqu’elles ne pourraient plus être utilisées dans les voitures, et la solution s’est avérée beaucoup plus pratique qu’on ne l’imaginait. Des marques telles que Honda et Mitsubishi ont choisi d’utiliser les batteries usagées dans des centres de données.

L’avenir des voitures à hydrogène

La recherche de solutions durables et pratiques s’est positionnée comme le point de départ pour les entreprises et les marques du monde entier qui souhaitent collaborer activement à l’assainissement de l’environnement et laisser un monde plus accueillant aux générations futures. Comme nous le verrons, les marques les plus importantes et les plus reconnues du secteur automobile, telles que Honda et Mitsubishi, sont parmi celles qui effectuent le plus de recherches dans ce domaine.

La Chine veut devenir (aussi) le roi de la voiture à hydrogène. Sa dernière invention change la donne

Ce serait un saut vers la prochaine technologie, qui révolutionnera le monde des voitures durables, et c’est l’objectif de ces deux géants. D’où l’intérêt de promouvoir les voitures à hydrogène, qui se présentent comme une solution encore plus pratique et moins polluante que les voitures électriques.

Dans cette optique, une série de projets ont commencé à être promus, parmi lesquels les piles à combustible à hydrogène se distinguent. Comme le souligne le site spécialisé en technologie Xataka, il s’agit d’une dynamique qui s’accompagne également de grands défis, à commencer par le fait de savoir ce que l’on va faire des batteries, des éoliennes et des piles à combustible qui arrivent irrémédiablement en fin de vie, mais dont il est difficile de se débarrasser simplement en raison de leur niveau élevé de pollution.

C’est précisément pour cette raison que plusieurs marques ont choisi de créer ces éléments de manière durable. L’objectif est d’avoir le moins d’impact possible sur l’environnement.

L’avenir des piles à hydrogène

Dans le même ordre d’idées, Honda et Mitsubishi vont dans la même direction, mais dans ce cas, ils ont concentré leurs efforts sur l’utilisation des piles à hydrogène qui ne sont plus utilisées dans les voitures. À cet égard, la solution se présente sous la forme de centres de données.

L’objectif principal est de construire un centre de données fonctionnant à l’aide d’une pile à combustible à hydrogène, qui a été retirée des voitures ou des véhicules électriques généraux. Il s’agit d’un projet très intéressant, qui vise à réduire l’impact des déchets particulièrement nocifs pour l’environnement.

Les ventes de voitures équipées de ce type de moteur explosent

Grâce à cette idée, les émissions du centre de données lui-même pourraient être considérablement réduites. Le plus beau, c’est qu’il s’agit bien plus qu’une idée naissante, c’est un projet qui a déjà été lancé. Le centre de données sera situé à Shunan, au Japon, et c’est Honda qui en commencera la construction en mars, avant que Mitsubishi n’en prenne le contrôle.

Il convient de noter que, malgré le contrôle de ces deux grandes marques, l’approvisionnement en hydrogène ne proviendra pas d’elles, mais d’un pipeline connu sous le nom de Tokuyama Corporation, qui obtient ce sous-produit par le biais d’autres éléments.

Bien que l’on ne sache pas encore quelles entreprises bénéficieront de cette initiative, il s’agit d’un projet passionnant qui promet de contribuer davantage à la recherche d’alternatives durables pour l’élimination de ce type de déchets. Et donc de garantir un environnement beaucoup plus propre pour nous-mêmes et pour les générations futures.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...

La première voiture végétale de l’histoire est espagnole : vous la verrez dans les villes pour un service public

L'Espagne avec son engagement pour des matériaux biosourcés et...