Les ventes de voitures équipées de ce type de moteur explosent

Les ventes s'envolent et c'est le moteur du futur. Il existe depuis un certain temps et il ne s'agit ni d'hydrogène ni d'électricité.

L’essor des voitures au GPL a marqué un changement important dans l’industrie automobile au cours des dernières décennies. Le passage à ce carburant, qui comprend non seulement de l’essence mais aussi du gaz, a généré de multiples avantages, tant sur le plan économique qu’environnemental. La facilité de mise en œuvre de ce système dans les moteurs à combustion a conduit à une croissance progressive du parc de véhicules fonctionnant au GPL.

La mort du diesel

Simultanément, la mauvaise réputation du diesel, accentuée par les rapports frauduleux de Volkswagen sur les émissions, a entraîné une chute drastique des ventes de véhicules diesel, surtout au début du 21e siècle. La crise du dieselgate, où un groupe allemand influent a manipulé les émissions polluantes, est devenue la justification parfaite pour le lobby écologiste et socialiste européen pour condamner ces moteurs à mort.

La Chine veut devenir (aussi) le roi de la voiture à hydrogène. Sa dernière invention change la donne

Face à cette réalité, la pénurie de nouveaux véhicules diesel a fait de la conversion au GPL une alternative viable. Actuellement, les ventes de véhicules diesel représentent moins de 14 % du marché. Parallèlement, les voitures fonctionnant au GPL ont gagné du terrain, se distinguant par leur efficacité à tous points de vue. Sur le plan financier, les ventes ont augmenté de 75 % dans le parc automobile espagnol, dépassant les 100 000 unités vendues dans le pays.

Les immatriculations de véhicules au GPL (gaz de pétrole liquéfié) ont connu une augmentation notable par rapport à 2022, atteignant 26 000 unités, ce qui équivaut à une croissance de 75 %.

Le passage au GPL est une réalité

La conversion des moteurs diesel au GPL, bien que coûtant entre 2 500 et 3 000 euros, est devenue réalisable. De plus, le prix du gaz reste remarquablement bon marché (0,95 €), ce qui est intéressant pour les véhicules dont le kilométrage journalier est élevé et permet un retour sur investissement rapide.

En résumé, les différents facteurs contribuant à l’essor des voitures GPL se résument à leur économie, avec un litre de gaz à 0,95 €, à leur caractère de carburant propre avec des émissions réduites, à leur capacité à fonctionner avec des moteurs à essence et diesel, et à l’obtention du label ECO qui facilite le transit dans les zones restreintes.

2024, une année décisive pour l’automobile : nouveautés et événements à ne pas manque

Qu’est-ce que le GPL ?

Le GPL est un carburant composé d’un mélange de gaz liquéfiés, principalement le butane et le propane, présents dans le gaz naturel et le pétrole brut. Il est obtenu par le raffinage du pétrole et représente les gaz les plus légers extraits au cours du processus.

Par rapport au gaz naturel, le GPL est obtenu en réduisant la température (en dessous de -40 °C) pour condenser les composés les plus lourds, en extrayant le propane, qui est ensuite distillé pour obtenir le GPL.

Ce combustible présente plusieurs avantages

  • Rendement élevé : le GPL est nettement plus efficace que le diesel en raison de son pouvoir calorifique.
  • Respect de l’environnement : par rapport au diesel et à l’essence, le GPL réduit de 90 % les émissions de gaz toxiques.
  • Économique : le coût du litre de gaz est de 0,95 centime d’euro.
  • Facile à déployer : il est possible de convertir au GPL n’importe quel véhicule équipé d’un moteur à combustion interne.

De plus, les véhicules au gaz ont la possibilité de fonctionner également à l’essence et bénéficient du label Eco décerné par la DGT, ce qui leur confère de nombreux avantages grâce à leurs faibles émissions. Ces caractéristiques, associées à un carburant propre qui préserve la mécanique de la voiture, ont fait que le parc de véhicules GPL en Espagne s’élève actuellement à environ 100 000 unités, sans compter les conversions ultérieures au gaz, qui sont relativement simples et coûtent entre 2 500 et 3 000 euros, selon le modèle du véhicule.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...