AccueilActualitésLes voitures électriques obligent Bruxelles à modifier tous les permis de conduire...

Les voitures électriques obligent Bruxelles à modifier tous les permis de conduire européens

Le poids élevé des voitures à batterie rend caduques les catégories actuelles de permis de conduire des voitures particulières en Europe.

Depuis des mois, l’Union européenne travaille à une refonte complète des permis de conduire européens tels que nous les connaissons aujourd’hui. Le changement le plus évident concerne leur format, qui ne sera plus un document physique mais un document numérique.

En d’autres termes, les permis de conduire disparaîtront et nous devrons les transporter virtuellement sur nos téléphones portables, une mesure contestée par de nombreux conducteurs qui préfèrent conserver le permis traditionnel. En fait, Bruxelles a proposé une exception pour que les pays qui le demandent puissent continuer à utiliser temporairement le permis traditionnel.

Vers un avenir zéro émission : L’ascension des moteurs à hydrogène

Des changements de forme et de fond

Le nouveau permis subira également des changements importants dans son fonctionnement. Par exemple, les sanctions seront désormais applicables dans toute l’UE, ce qui signifie la fin du non-paiement des amendes infligées dans un autre pays, y compris les retraits de points et de permis, qui seront effectifs dans toute l’Europe.

Des modèles comme la Mercedes EQS SUV pesant plus de 2 500 kilos
Les modèles comme la Mercedes EQS SUV pèsent plus de 2 500 kilos.

Récemment, Bruxelles a approuvé un changement qui sera encore plus important pour les utilisateurs de voitures électriques. Ils ont constaté que le poids élevé de ce type de véhicule les empêchait de les conduire avec le permis B traditionnel, qui ne permet de conduire que des véhicules pesant jusqu’à 3 500 kilos. Au-delà de ce poids, un permis plus élevé, en l’occurrence B+E, est nécessaire.

En France, il n’est pas possible de conduire une grande voiture électrique avec une remorque de plus de 3500 kg avec un permis de conduire B .

Véhicules électriques, sans remorque

Ce poids concerne à la fois le véhicule et la remorque, ce qui signifie que les voitures électriques, qui dépassent assez facilement les 2 000 kilos, ont un sérieux problème lorsqu’il s’agit de tracter une remorque, car la plupart des propriétaires ne sont pas en mesure de les conduire.

Il faut savoir que des véhicules comme l’Audi eTron pèsent 2 600 kilos, tandis qu’un Mercedes EQS SUV pèse plus de 2 500 kilos, sans oublier qu’un Tesla Cybertruck pèse plus de 3 000 kilos. En toute logique, il est impensable d’ajouter une remorque à ces véhicules, car ils dépasseraient les 3 500 kilos, ce qui rend actuellement nécessaire l’obtention d’un permis B+E.

Transition écologique: Les voitures à hydrogène sont-elles la clé pour l’europe?

Selon le plan de Bruxelles, dès l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation, les titulaires d’un permis B pourront conduire des véhicules jusqu’à 4 250 kilos. Il s’agit d’un changement majeur par rapport aux permis de conduire européens actuels, que les constructeurs automobiles réclamaient depuis un certain temps.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

Top Infos

Coups de cœur