AccueilActualitésVers un avenir zéro émission : L'ascension des moteurs à hydrogène

Vers un avenir zéro émission : L’ascension des moteurs à hydrogène

L'industrie automobile est à l'aube d'une révolution avec le développement de moteurs à hydrogène, promettant une alternative viable et plus efficace aux véhicules électriques. Grâce aux avancées technologiques, notamment le moteur à combustion d'hydrogène développé par AVL Racetech.

L’une des grandes utopies, antérieure même au développement des voitures à essence et diesel, a été celle d’un moteur fonctionnant simplement à l’eau, ou du moins à l’un de ses composants essentiels, l’hydrogène. Ce rêve commence à devenir réalité grâce aux efforts et aux investissements de différentes entreprises automobiles, souvent associées à des centres de recherche universitaires ou publics, qui ont réalisé différents projets liés à l’hydrogène en tant qu’élément principal.

Jusqu’à présent, la plupart des investissements dans la technologie de l’hydrogène se sont concentrés sur le développement de piles à combustible pour générer de l’électricité qui alimente des batteries au lithium ou directement des moteurs électriques, comme dans le cas de la Toyota Mirai ou de la Hyundai Nexo, qui sont fondamentalement des voitures électriques utilisant l’hydrogène comme carburant. Mais une autre tendance commence à s’affirmer et offre des perspectives intéressantes : les moteurs à combustion qui utilisent directement l’hydrogène, à l’instar des moteurs à essence.

Un moteur à combustion à hydrogène : l’AVL H2 Ice Race

L’utilisation de l’hydrogène dans les moteurs à combustion n’est pas nouvelle non plus, bien qu’elle ait été en partie rejetée comme étant très inefficace et instable. Un problème que l’entreprise autrichienne AVL Racetech semble avoir résolu en combinant l’hydrogène avec un système d’injection d’eau directement dans le moteur.

https://celinepina.fr/le-moteur-a-eau-fonctionne-pour-la-premiere-fois-de-lhistoire-400-ch-et-6-500-tr-min/

AVL s’est associée au laboratoire hongrois HUMDA pour créer un moteur à combustion d’hydrogène turbocompressé de 2,0 litres, capable d’atteindre une puissance de 410 ch à 6 500 tr/min et un couple de 500 Nm entre 3 000 et 4 000 tr/min. Ces caractéristiques le placent au même niveau que les moteurs à essence utilisés dans des compétitions telles que NASCAR et la Formule 1.

L’un des principaux problèmes des moteurs à hydrogène développés jusqu’à présent était un mélange mauvais ou inégal d’air et de carburant, qui entraînait des allumages prématurés et pouvait finir par endommager le moteur. En utilisant des injecteurs qui pulvérisent de l’eau directement dans le système d’admission, les ingénieurs d’AVL Racetech, en collaboration avec les chercheurs de l’HUMDA, ont pu éviter les allumages prématurés et consommer plus uniformément et plus efficacement le carburant hydrogène.

Bien qu’il s’agisse d’un moteur conçu pour les voitures de course, cette technologie pourrait bientôt être incorporée dans les véhicules qui circulent normalement dans les rues et sur les autoroutes.

Une solution Française dans la mobilité durable : Le moteur à Hydrogène de 360 ch

En parallèle des avancées internationales, la France se distingue dans le domaine de l’hydrogène avec le développement d’un moteur révolutionnaire de 360 ch par EHM, visant à dépasser les performances des voitures électriques. Ce moteur à combustion d’hydrogène fonctionne selon un cycle innovant à cinq temps, une première qui promet d’améliorer significativement l’efficacité et la performance.

Ce moteur à hydrogène de 360 ch français vise à mettre définitivement au rancart les voitures électriques

Grâce à cette technologie, EHM espère non seulement optimiser l’utilisation de l’hydrogène, un carburant encore coûteux, mais aussi proposer une alternative durable aux véhicules électriques, avec des avantages tels que le ravitaillement rapide et une transition plus aisée pour les lignes de production actuelles. Ce moteur, actuellement testé dans un prototype d’autobus, pourrait bientôt transformer l’industrie automobile et marquer le début d’une nouvelle ère pour les véhicules à zéro émission.

Finies les voitures électriques ? Avantages du moteur à hydrogène par rapport aux autres technologies

Certes, le moteur d’AVL est encore en phase de test et de perfectionnement, mais son utilisation sur circuit pourrait être un tremplin vers une commercialisation dans d’autres domaines jusqu’à présent dominés par les voitures électriques.

Le moteur à combustion d’hydrogène développé par AVL présente de nombreux points positifs qu’il partage avec les voitures conventionnelles à essence ou diesel, comme le ravitaillement rapide dans les stations-service, qui contraste avec le temps nécessaire pour recharger les batteries des voitures électriques.

Un autre avantage est la similitude des moteurs à combustion d’hydrogène avec les moteurs à essence ou diesel, ce qui impliquerait moins de changements dans les lignes de production qui fabriquent actuellement les moteurs, et rendrait la transition vers la technologie des voitures à zéro émission moins traumatisante.

Dans l’ensemble, pour supplanter les voitures électriques, les voitures à hydrogène devront avoir un prix compétitif (les piles à hydrogène sont actuellement beaucoup plus chères que les voitures électriques) et disposer d’une meilleure infrastructure de ravitaillement que celle qui existe à l’heure actuelle.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur