Les experts avertissent que la voiture électrique est sur le point de faire l’objet d’une guerre des prix

La demande de voitures électriques en Europe ralentit, ce qui signifie que les marques accumulent des stocks dans leurs concessions. C’est l’ingrédient nécessaire au lancement d’une véritable guerre des prix, dans laquelle la concurrence chinoise a beaucoup à dire.

L’un des scénarios les plus importants dans cette situation est celui de l’Allemagne, qui a subi un véritable tsunami suite à la décision de son gouvernement de supprimer de manière anticipée les aides à l’achat de voitures électriques.

Pour tenter de compenser les dégâts, de nombreuses marques proposent des remises importantes sur leurs voitures électriques afin d’éviter un effondrement des ventes. Parmi elles, les constructeurs chinois se battent pour s’implanter en Europe.

Par exemple, Great Wall Motor offre jusqu’à 12 000 euros de réduction sur la petite Ora 3, dont l’autonomie électrique est de 310 kilomètres. Les remises sont également très importantes chez le fournisseur chinois BYD. Les acheteurs peuvent économiser jusqu’à 19 000 euros sur la berline Han. Chez MG, chaque voiture électrique est accompagnée d’un bon d’achat d’une valeur de 6 000 euros.

Toyota est catégorique quant à sa position sur les voitures électriques : “Ce n’est pas la solution”

La raison invoquée par les constructeurs chinois est que leur pénétration en Europe s’avère plus lente que prévu, avec des groupes comme BYD ou Great Wall qui n’occuperont que 3,1 % des ventes en 2023,

Mais les groupes du géant asiatique doivent faire vite, car d’ici fin 2024, l’Union européenne veut imposer des droits de douane plus élevés sur les importations de voitures en provenance de Chine. Les taxes passeront de 10 à 15 %, obligeant les groupes asiatiques à augmenter leur volume de ventes pour compenser la hausse des coûts.

Selon des experts de l’industrie automobile allemande : “Il n’y a pratiquement pas de demande. Elle est proche de zéro. L’industrie est donc confrontée au chaos”.

L’incertitude des clients est grande, ce qui n’aide pas à conclure les ventes qui, en 2024, ont néanmoins augmenté en Allemagne, d’environ 24 % par rapport à la même période de l’année précédente, mais à un rythme bien inférieur à celui enregistré les années précédentes.

En Europe, en revanche, les ventes de janvier ont stagné, avec une croissance de seulement 4,5 % par rapport à janvier 2023. Mais les nouvelles pour les marques traditionnelles sont encore pires, car une grande partie des immatriculations a été prise par Tesla, qui est passé d’une part de marché de 9,9 % en 2023 à 28,9 % en 2024.

De leur côté, les marques chinoises ont connu une croissance durable de leurs ventes, MG et BYD atteignant une part de 9,2 % des ventes. Tesla et les Chinois ont donc représenté près de 40 % des ventes de voitures électriques au début de l’année.

Le gouvernement pousse sa taxe CO2 à l’extrême : la Toyota GR Yaris coûtera plus de 100 000 euros et une Porsche Cayenne sera exonérée

En conséquence, les stocks des marques traditionnelles commencent à se resserrer ici aussi, ce qui s’aggravera avec l’arrivée d’un printemps où seront dévoilées des propositions aussi intéressantes que la nouvelle Citroën ë-C3, ou la Renault Scenic. En outre, la Renault 5 sera présentée en mars.

De quoi faire chuter les ventes de nombreuses marques, qui devront mettre les bouchées doubles pour ne pas voir leurs ventes de voitures électriques s’effondrer, ce qui impliquera une véritable guerre des prix.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...