AccueilActualitésSeules deux voitures à hydrogène ont été vendues en Corée du Sud...

Seules deux voitures à hydrogène ont été vendues en Corée du Sud le mois dernier, malgré des subventions offrant des remises de 50 %.

En Corée du Sud, malgré des subventions attractives offrant jusqu'à 50 % de remise, seulement deux voitures à hydrogène ont été vendues le mois dernier, marquant un net recul par rapport aux ambitions nationales de promouvoir la mobilité durable.

La Corée du Sud veut devenir un leader mondial dans le domaine des véhicules à hydrogène, avec un objectif de 300 000 unités sur ses routes d’ici 2030, contre 34 260 aujourd’hui.

Mais les ventes de voitures à hydrogène ont chuté à leur plus bas niveau en janvier, avec seulement deux unités vendues dans tout le pays, selon le ministère du commerce, de l’industrie et de l’énergie – une chute de 99,4 % par rapport au même mois en 2023 – malgré la disponibilité généralisée de subventions qui réduisent le coût d’une nouvelle Hyundai Nexo (le seul modèle H2 disponible dans le pays) de près de la moitié.

À titre de comparaison, 1 597 voitures électriques à batterie ont été vendues en Corée du Sud le mois dernier, soit une augmentation de 124,9 % en glissement annuel, auxquelles s’ajoutent 588 voitures hybrides rechargeables.

L’avenir est proche : Les 15 prototypes à hydrogène qui vont redéfinir la mobilité durable

Les exportations de la Nexo, fabriquée en Corée, n’ont pas été bien meilleures en janvier, avec seulement cinq unités. En comparaison, la Corée du Sud a exporté 31 350 voitures électriques à batterie et 4 369 voitures hybrides rechargeables le mois dernier.

Le marché coréen des voitures à hydrogène s’est heurté à la hausse des prix des carburants, ainsi qu’à une crise d’approvisionnement dévastatrice à la fin de l’année dernière, qui a contraint les trois quarts des stations-service du pays à fermer temporairement pendant plusieurs semaines, ce qui a causé de graves problèmes aux conducteurs de voitures à pile à combustible.

Tout cela est bien loin du plan directeur pour l’hydrogène élaboré par le président de Hyundai, Chung Eui-sun, en décembre 2018, lorsque sa “Vision FCEV 2030” envisageait une capacité de production annuelle de 40 000 véhicules électriques à pile à combustible (FCEV) à hydrogène en 2022, passant à 130 000 d’ici 2025 et à 500 000 d’ici 2030.

Toyota fait une pause sur l’électrique : stratégie audacieuse ou risque calculé ?

Les ventes du Nexo ont chuté depuis le record historique de 10 527 unités en 2022, avec seulement 4 254 unités vendues l’année dernière.

Selon Ho-Geun Lee, professeur en “automobile du futur” à l’université Daedoek, Hyundai doit vendre 100 000 unités du Nexo chaque année pour que le modèle soit rentable. Actuellement, la fabrication de chaque Nexo coûte 100 millions de wons (75 465 dollars), mais il est vendu à partir de 69,5 millions de wons, a-t-il ajouté.

Le gouvernement accorde des subventions de 22,5 millions de wons par véhicule, auxquelles s’ajoutent 10 à 12 millions de wons de la part de plusieurs autorités locales.

En janvier, le gouvernement a déclaré qu’il subventionnerait 6 800 voitures à hydrogène cette année, contre 16 000 en 2023. Mais compte tenu des tendances actuelles, il semble très peu probable qu’un tel montant soit nécessaire.

Comme Hydrogen Insight l’a rapporté la semaine dernière, les ventes mondiales de FCEV ont chuté de plus de 30 % en 2023, seuls la Chine et les États-Unis connaissant une croissance modeste.

BMW iX5 FCEV : l’avenir hydrogène de BMW démarre maintenant !

La Corée du Sud était le premier marché mondial pour les ventes de véhicules à hydrogène jusqu’à l’année dernière, lorsqu’elle a été dépassée par la Chine.

Hyundai devrait lancer une toute nouvelle version du Nexo en 2025, ce qui devrait stimuler les ventes. Le modèle a été commercialisé pour la première fois en 2018, et il n’a eu que des mises à jour mineures depuis lors.

Hyundai Motor America a annoncé au début du mois qu’il avait vendu 23 unités du Nexo en Californie en janvier, contre 16 en janvier 2022.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

Top Infos

Coups de cœur