AccueilActualitésLes marques sentent que les voitures à hydrogène sont l'avenir. Le problème,...

Les marques sentent que les voitures à hydrogène sont l’avenir. Le problème, c’est ce que pensent les conducteurs

Alors que l'industrie automobile mise sur l'hydrogène comme carburant de l'avenir, les conducteurs européens semblent réticents, malgré une augmentation des stations de ravitaillement. Cette divergence soulève des questions sur l'adoption future de cette technologie propre, contrastant avec des marchés plus réceptifs comme le Japon, la Chine, et la Californie.

Bien que les stations de ravitaillement pour les voitures à hydrogène, également appelées HRS, aient connu une croissance régulière dans plusieurs pays européens, cette croissance ne s’est pas accompagnée d’une augmentation des ventes de véhicules utilisant cette technologie. En fait, les chiffres sont encore loin derrière les ventes de voitures utilisant des batteries électriques.

Mais les nouvelles sont plus inquiétantes, du moins en Europe. Alors qu’au Japon, en Chine et en Californie, les ventes de voitures électriques à pile à hydrogène, également appelées FCEV (Fuel Cell Electric Vehicle), ont augmenté de manière significative, dans plusieurs pays européens, les ventes ont stagné, dans d’autres elles ont chuté et dans deux pays seulement, le Royaume-Uni et la République tchèque, elles ont progressé.

Le coup le plus inattendu porté par Shell aux voitures du futur : l’annonce de la fermeture totale de ses stations

Stations-service et ventes de FCEV

Selon une étude réalisée par Hydrogen Insight, les immatriculations de FCEV ont chuté en 2023, bien que plusieurs entreprises aient multiplié le nombre de stations de recharge en Europe. Cette tendance est renforcée par la législation visant à promouvoir l’utilisation de la technologie des piles à combustible à hydrogène dans les voitures et les transports lourds.

Ainsi, l’argument selon lequel les ventes de ces véhicules n’augmentent pas en raison du manque de stations de ravitaillement perd de son poids. À titre d’exemple, il suffit de regarder la situation des FCEV en Suisse, un pays où il y a déjà 15 HRS et où seulement 38 FCEV ont été enregistrés l’année dernière : 28 voitures de tourisme et 10 véhicules utilitaires. Une station-service pour 2,53 véhicules. Il convient de noter que ces chiffres correspondent aux véhicules immatriculés, pas nécessairement vendus.

Les ventes de voitures à hydrogène ont chuté de 50 % en Suisse et de 70 % en Allemagne, ainsi qu’aux Pays-Bas. Et ce, malgré l’augmentation du nombre de HRS et les politiques de subvention visant à promouvoir l’achat de véhicules à pile à hydrogène. Un cas particulier est celui du Danemark, où la fermeture de 3 stations HRS, soit la quasi-totalité des stations HRS, a mis hors service plus de 100 taxis FCEV.

Toyota va sauver les voitures à combustion : elle prépare ce nouveau type de moteur

Les voitures à hydrogène sur d’autres marchés

Les chiffres de vente des véhicules à pile à hydrogène en Europe contrastent avec ceux d’autres pays, et même d’États américains comme la Californie, où 2 979 FCEV ont été immatriculés l’année dernière et où il existe déjà 61 stations de ravitaillement en hydrogène (HRS). À titre de comparaison, le pays européen où il s’est vendu le plus de FCEV est la France, avec 306 unités, qui peuvent être ravitaillées dans 11 HRS.

En Corée du Sud, 4 635 FCEV ont été immatriculés et il y a 167 HRS. Malgré ces chiffres élevés par rapport à l’Europe, les ventes au Japon et en Corée du Sud ont également diminué par rapport à 2022. Un autre grand marché automobile, la Chine, a vu ses ventes de FCEV augmenter de près de 70 %.

L’avenir des FCEV

Si de nombreuses marques et entreprises automobiles continuent de parier sur l’avenir des voitures à pile à hydrogène, qui devraient à terme supplanter les batteries au lithium, il reste encore un long chemin à parcourir et de nombreux véhicules à pile à hydrogène à construire. Les ventes de voitures électriques équipées de batteries au lithium (BEV) sont toujours plus élevées et en augmentation. Et ce, même si le marché de ces voitures a quelque peu stagné l’année dernière. De plus, les différences de ventes entre les deux types de voitures non polluantes restent énormes.

En témoignent les chiffres des ventes de BEV pour 2023 dans le pays européen où la plupart des voitures à hydrogène ont été vendues : rien qu’en France, les ventes de BEV s’élèvent à 298 000 unités, contre 306 unités pour les FCEV.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

Top Infos

Coups de cœur