AccueilActualitésLes marques chinoises réagissent à la hausse des prix de Tesla :...

Les marques chinoises réagissent à la hausse des prix de Tesla : elles maintiendront les remises sur les voitures électriques

MG et BYD ont annoncé des remises sur leurs modèles électriques cette année.

Alors que le marché européen des véhicules électriques continue de se développer, les constructeurs automobiles chinois prennent une direction différente de celle de Tesla en maintenant des réductions significatives sur leurs modèles électriques pour stimuler la demande. Contrairement à Tesla, qui a récemment augmenté le prix de son modèle le plus populaire, le Model Y, de 2 000 euros, des marques telles que MG et BYD ont annoncé le maintien de remises attractives sur leurs véhicules électriques.

MG, appartenant à SAIC Motor (Shanghai Automotive Industry Corporation), a introduit des réductions supplémentaires de 2 000 euros pour célébrer le centenaire de la marque, rendant ses modèles MG4, ZS EV, MG5, et MARVEL R particulièrement compétitifs dans leurs segments respectifs. Ces réductions ont permis de réduire de près de moitié les prix de départ, rendant la mobilité électrique avancée et un équipement complet de série accessibles à un plus grand nombre de conducteurs. Par exemple, la gamme MG4 commence désormais à seulement 16 480 euros.

Les piles au lithium peuvent être ramenées à la vie et rendues infinies : le problème réside dans le composé qu’il faut leur injecter.

BYD, une autre marque chinoise, a également lancé des promotions pour encourager l’achat de véhicules électriques, offrant un rabais de 2 000 euros sur l’Atto 3, son SUV 100% électrique du segment C, jusqu’au 31 mars. Avec les aides gouvernementales, le prix de l’Atto 3 pourrait commencer à partir de 27 780 euros, rendant les véhicules électriques encore plus accessibles.

Ces stratégies de prix agressives des constructeurs chinois contrastent avec la décision de Tesla d’augmenter ses prix en Europe, malgré une baisse générale des ventes de véhicules électriques, qui ne représentent que 5% du total des immatriculations dans des pays comme l’Espagne. Les marques chinoises visent à démocratiser le véhicule électrique et à promouvoir la mobilité durable en Europe, en maintenant des campagnes de réduction de prix malgré un contexte économique, politique et géopolitique incertain.

Ferrari dépose un brevet pour un moteur à hydrogène six cylindres en ligne, bi-turbo et suralimenté, défiant les conventions

Cette approche pourrait non seulement stimuler la demande de véhicules électriques en Europe mais aussi positionner les marques chinoises comme des alternatives attractives aux options plus coûteuses de Tesla et d’autres constructeurs premium. En se concentrant sur l’accessibilité et le soutien à la transition énergétique, les constructeurs chinois pourraient jouer un rôle clé dans l’accélération de l’adoption des véhicules électriques sur le continent.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur