AccueilTechnologiesLes piles au lithium peuvent être ramenées à la vie et rendues...

Les piles au lithium peuvent être ramenées à la vie et rendues infinies : le problème réside dans le composé qu’il faut leur injecter.

La découverte d'une méthode permettant de revitaliser et de prolonger indéfiniment la durée de vie des batteries au lithium représente une avancée majeure dans le domaine de l'énergie. Toutefois, le défi réside dans le composé nécessaire à cette transformation, soulevant des questions environnementales et techniques.

On a trouvé un moyen de ressusciter les piles au lithium et de les rendre infinies. Le problème est le composé qu’il faut leur injecter. Le domaine des piles nous a réservé plus d’une surprise ces derniers temps, comme l’apparition de l’élément chimique que nous n’avions jamais vu sur Terre et qui multiplie par 10 la capacité des piles.

Ces objets font partie de la vie humaine depuis plus de 100 ans. Ils ont été utilisés dans tous les domaines, de la simple calculatrice scientifique aux véhicules électriques, en passant par les robots et les satellites.

Au fil du temps et du perfectionnement des technologies, de nouveaux modèles sont apparus pour améliorer leurs performances. Aujourd’hui, les piles au lithium sont les plus utilisées en raison de leur efficacité, même si elles peuvent encore être améliorées.

La voiture la plus futuriste à laquelle les constructeurs ne croient pas : pas de volant, pas de pédales, et elle communique avec d’autres véhicules

Les piles au lithium ressuscitées et devenues infinies

Un groupe de chercheurs japonais a mis au point une méthode qui permet de recharger des batteries lithium-ion qui se sont dégradées à l’usage et qui finissent par retrouver une capacité proche de celle qu’elles avaient lorsqu’elles étaient neuves.

Le procédé consiste à injecter des produits chimiques dans la batterie pour augmenter sa durée de vie. Une méthode qui pourrait être la clé pour résoudre l’effondrement de la production de batteries prévu depuis longtemps face à la demande croissante de véhicules électriques.

Bien que nous soyons “entourés” de ce type de batteries, elles ont encore quelques détails à améliorer, comme leur faible durée de vie et leur autonomie. Celles-ci sont progressivement réduites.

Cependant, ce groupe de chercheurs de Toyota a trouvé la solution : injecter des ions lithium chargés positivement et des électrons chargés négativement dans le système pour inverser ce type de dégradation. Cette injection permet de prolonger la durée de vie des batteries, mais aussi de rendre le processus de recyclage plus facile et moins coûteux. Cette découverte, publiée dans la revue Joule, constitue une percée dans l’industrie.
Comment fonctionnent les piles au lithium infinies ?

Les chercheurs ont tout d’abord testé différentes substances chimiques capables de générer la réaction de récupération. Après plusieurs essais, il s’est avéré qu’il s’agissait de nafftalénide de lithium, capable de stimuler les particules chargées et de restaurer 80 % de la capacité d’origine de la pièce.

Leur technique a permis de démontrer l’efficacité de la batterie dans différentes tailles. Les chercheurs ont également constaté que son effet se maintenait dans le temps. Des tests en laboratoire ont montré que l’injection permettait à la batterie de conserver sa nouvelle capacité pendant 100 cycles de charge et de décharge.

“L’efficacité du système a été vérifiée non seulement avec des batteries de petite taille utilisées en laboratoire, mais aussi avec des batteries de grande taille destinées à l’automobile”, explique Nobuhiro Ogihara, des Central R&D Laboratories de Toyota, Inc. au Japon, au New Scientist.

BMW se met en conformité mais avertit l’UE du danger : les conducteurs ne choisissent et n’achètent toujours pas de voitures électriques

Les nouvelles batteries au lithium ne fonctionnent pas dans tous les cas

Malgré son efficacité, les chercheurs reconnaissent que ce système ne fonctionne pas dans tous les cas. Il ne peut pas redonner vie à des pièces endommagées par des déficiences structurelles. De plus, ils préviennent que, pour obtenir des effets de récupération de capacité plus importants, il faudrait attendre plus longtemps la composition des réactifs et leurs concentrations.

En conclusion, les experts de Toyota savent comment redonner vie aux batteries au lithium. Mais pour ce faire, ils doivent injecter du nafftaléniure de lithium, ce qui pose problème car c’est un composé qui pollue lors de l’extraction et du traitement. En attendant qu’une solution plus durable soit trouvée ou qu’une nouvelle solution apparaisse, une autre option est apparue sur le marché : les batteries fonctionnant uniquement à l’air.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur