AccueilActualitésLe grave problème national que posent les voitures électriques aux Pays-Bas

Le grave problème national que posent les voitures électriques aux Pays-Bas

Le réseau néerlandais n'est pas prêt à répondre à la demande à certaines heures de la journée.

La transition vers les voitures électriques en Europe a créé un problème inattendu dans des pays comme les Pays-Bas. Ce qui semblait être un pari sûr pour un avenir plus durable se transforme en une odyssée pour l’infrastructure électrique du pays des tulipes. Le réseau électrique à haute et basse tension n’est pas préparé à la demande croissante causée par la prolifération des véhicules électriques.

Le plus grand opérateur du réseau néerlandais, Stedin, a alerté le gouvernement sur le caractère insoutenable de la situation. Dans des villes comme Utrecht, la demande d’électricité dépasse largement la capacité du réseau, ce qui entraîne de fréquentes coupures d’électricité et affecte des milliers de ménages. Cette situation a été aggravée par l’adoption de chaudières électriques et de pompes à chaleur dans de nombreux foyers, dans le cadre d’une politique de transition écologique.

Fourgonnettes à hydrogène de Stellantis : 500 kilomètres d’autonomie et un ravitaillement en cinq minutes

Le réseau électrique des Pays-Bas n’est pas prêt pour la transition vers la mobilité électrique.

En outre, la plupart des propriétaires de voitures électriques rechargent leur véhicule à des bornes de recharge publiques, ce qui exerce une pression supplémentaire sur le réseau pendant les heures de pointe de la consommation, entre 17h00 et 20h00. Face à cette situation, on estime qu’il serait nécessaire d’installer des milliers de transformateurs électriques et des kilomètres de nouveaux câbles, ce qui est irréalisable à court terme et ne résoudrait pas le problème à long terme.

Compte tenu de la gravité de la situation, des mesures radicales sont envisagées pour atténuer le problème. L’une des propositions consiste à déconnecter les bornes de recharge pendant les heures de forte consommation ou à augmenter considérablement le prix de la recharge pour décourager son utilisation à ce moment-là. Ces mesures auraient toutefois un impact négatif sur les utilisateurs et poseraient de sérieux problèmes logistiques et économiques.

L’Europe se déchire autour d’un débat : imposer ou non des droits de douane sur les voitures électriques chinoises

La ville d’Utrecht, par exemple, envisage ces options pour assurer l’approvisionnement en électricité des ménages, bien que ces mesures puissent avoir un impact significatif sur la mobilité et la qualité de vie des citoyens. En définitive, la prolifération des voitures électriques a mis en évidence la nécessité d’une planification plus globale et à long terme de la transition vers la mobilité électrique.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

Top Infos

Coups de cœur