AccueilActualitésInnovation au 24 heures du Mans : La course mythique accueille l'hydrogène...

Innovation au 24 heures du Mans : La course mythique accueille l’hydrogène en 2026

Les 24 heures du Mans, la course d'endurance la plus célèbre au monde, seront ouvertes aux voitures à hydrogène à partir de 2026, a déclaré Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest.

Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest, organisateur du Mans et promoteur du WEC, a déclaré qu’il pensait que le nouvel objectif de 2026 fixé la semaine de l’édition de cette année de l’enduro français en juin était de moins en moins réaliste.

Ce n’est pas réaliste [pour 2026]”, a déclaré M. Fillon. “Nous devons passer du temps sur la sécurité, et c’est plus long que ce que nous avions prévu.

Je pense que 27 est plus réaliste.

Les prototypes à pile à hydrogène devaient à l’origine être autorisés au Mans à partir de 2024 avec un châssis unique co-développé par Red Bull Advanced Technologies et ORECA, mais cette date a ensuite été repoussée à 2025.

L’ACO et la FIA, qui gèrent conjointement le WEC, ont mis à jour leurs plans pour le carburant alternatif lors de l’édition de cette année de l’enduro français.

Il a été annoncé que les prototypes à moteur à combustion interne alimentés à l’hydrogène seraient autorisés à courir contre les machines à pile à combustible, avec la confirmation d’une nouvelle date de départ en 2026.

L’idée est que les voitures à hydrogène puissent concourir pour la victoire finale dans la catégorie Hypercar, aux côtés des voitures Le Mans Hypercar et LMDh.

Économie, écologie, innovation: Le triple enjeu du Hyundai Nexo à hydrogène

La nouvelle de juin a coïncidé avec l’annonce de l’intention de Toyota de concourir au sommet des courses d’endurance avec un prototype à hydrogène à moteur à combustion et le dévoilement d’une maquette d’une voiture de développement connue sous le nom de GR H2 le vendredi de la semaine de course.

Cette voiture s’appuie sur l’expérience de Toyota en matière de course au Japon avec la Corolla H2 depuis 2021, propulsée par le moteur de la voiture de rallye Yaris WRC.

Cette annonce signifie que les idées d’un châssis à marque unique ont été abandonnées, bien que cela n’ait pas encore été formellement confirmé par l’ACO.

Le directeur technique de Toyota Gazoo Racing Europe, Pascal Vasselon, a déclaré au Mans qu’il pensait qu’il serait possible pour un constructeur de se battre pour les honneurs avec une voiture à hydrogène dès 2026, en utilisant soit la technologie de la combustion, soit celle de la pile à combustible.

Tout est possible avec une poussée technologique”, a-t-il déclaré.

Il n’y a pas d’obstacle si le niveau technologique est autorisé – cela devrait être faisable.

L’ACO a commencé à parler de l’hydrogène comme carburant potentiel pour Le Mans dès 2018 et a conclu une joint-venture avec l’organisation franco-suisse GreenGT pour être le pionnier de la technologie des piles à combustible en course sous la bannière MissionH24

Nouveau record : Volkswagen et son véhicule à hydrogène, 2 000 km d’autonomie

Les plans d’un prototype MissionH24 de troisième génération ont été dévoilés le mois dernier.

La voiture, qui n’a pas encore de nom, est développée autour d’un châssis construit par le constructeur allemand ADESS et devrait commencer à courir en 2025.

Elle a été conçue, comme son prédécesseur connu sous le nom de H24, pour participer à la Le Mans Cup, sponsorisée par Michelin, sur le circuit européen du Mans.

M. Fillon a expliqué qu’elle pourrait également courir en ELMS, mais qu’il n’était pas prévu qu’elle occupe la place de Garage 56 sur la grille de départ du Mans, réservée à une voiture expérimentale.

La H24 est destinée à courir en Le Mans Cup ou peut-être en ELMS, pas au Mans”, a-t-il déclaré.

L’objectif de la H24 est d’avoir les mêmes performances que la GT3 – nous ne sommes pas un constructeur.

Cette voiture n’est qu’un laboratoire pour mieux savoir ce que nous devons faire en termes de sécurité et de ravitaillement ; nous apprendrons beaucoup avec cette voiture.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

Top Infos

Coups de cœur