AccueilAuto MotoÉconomie, écologie, innovation: Le triple enjeu du Hyundai Nexo à hydrogène

Économie, écologie, innovation: Le triple enjeu du Hyundai Nexo à hydrogène

Le Hyundai Nexo est toujours une option viable si vous envisagez d'acheter un nouveau FCEV, et voici ce qu'il en coûte pour le recharger.

Hyundai est l’un des rares constructeurs automobiles à avoir investi massivement dans la technologie des piles à combustible à hydrogène. Le Nexo est actuellement le seul crossover électrique à pile à hydrogène disponible. Bien que l’hydrogène soit un peu en retrait par rapport aux efforts de Hyundai dans les moteurs à combustion interne et les véhicules électriques, un certain niveau d’intérêt est observé, notamment avec des concepts précédents tels que l’exaltante N Vision 74.

L’utilisation d’un véhicule à pile à hydrogène présente certains inconvénients, notamment une infrastructure de recharge limitée et des coûts de carburant élevés. L’hydrogène est un carburant coûteux, sa production et sa distribution étant onéreuses. Le carburant nécessite également un système de stockage sophistiqué, mais des économies significatives peuvent être réalisées au cours des premières années d’utilisation.

Pour fournir les informations les plus récentes et précises, cet article s’appuie sur des données de Toyota et d’autres sources faisant autorité, telles que True Zero, Car and Driver, CarBuzz, et le ministère de l’Énergie.

Nouveau record : Volkswagen et son véhicule à hydrogène, 2 000 km d’autonomie

Le Hyundai Nexo est une option coûteuse, avec un prix de départ de 80 925 €. Cependant, il bénéficie de remises potentielles de 4 185 €2.

Depuis son lancement en 2018, le Hyundai Nexo, aux côtés de la Toyota Mirai, représente l’une des rares incursions dans la production en série de véhicules à hydrogène. Cette technologie, en constante évolution, voit le Nexo prêt à passer le flambeau à un nouveau modèle SUV également propulsé à l’hydrogène, initialement prévu pour 2023.

Intéressant à noter, la production de l’hydrogène vert à partir de déchets alimentaires représente une avancée majeure dans le domaine des énergies renouvelables. Par ailleurs, la France se distingue avec la création de la voiture à hydrogène la plus élégante au monde, soulignant l’importance croissante de cette technologie.

Cependant, Hyundai a décidé de reporter le lancement de ce successeur du Nexo à 2024. Cette décision reflète l’engagement de Hyundai à perfectionner la technologie de pile à combustible de son prochain modèle, tout en se préparant à une transition vers l’électrique pour sa gamme de véhicules. Le Ioniq 5 est sur le point de recevoir une mise à jour, tandis que le lancement du Ioniq 6 est prévu pour l’année suivante.

Cette stratégie indique clairement les priorités de Hyundai, en tenant compte du démarrage lent du marché de l’hydrogène. Pour le Nexo, les ventes ont atteint 4 000 unités de janvier à mai de cette année, avec 120 de ces véhicules vendus à l’international.

Le réseau de stations de recharge à hydrogène reste limité, particulièrement en France, où le nombre de ces installations est gardé relativement secret, reflétant les défis infrastructurels à surmonter pour soutenir la croissance de la mobilité à hydrogène.

General Motors : Une stratégie flexible face au duel hydrogène-électrique

Le Hyundai Nexo parcourt 612 km  avec un plein

Le coût de recharge du Hyundai Nexo est de 211 € (226,80 $ convertis en euros). Selon True Zero, le principal fournisseur d’hydrogène de Californie, un kilogramme d’hydrogène coûte environ 33,48 € (36 $ convertis). Avec un réservoir de 6,3 kg, le coût total pour un plein est de 211 €. Cela représente un coût bien supérieur à celui d’un plein d’essence moyen ou à la recharge d’une grosse batterie de véhicule électrique.

Heureusement, chaque Nexo est vendu avec un crédit hydrogène de 13 950 €, limité aux trois premières années de possession. Cela permet d’obtenir près de 66 pleins d’hydrogène, un volume que la plupart des conducteurs californiens ont peu de chances de consommer en seulement 36 mois.

Bien que le Nexo dispose de l’un des plus grands réservoirs d’hydrogène parmi les véhicules FCEV, il lutte également avec la plus faible autonomie. L’EPA estime que la version Blue, plus efficace, peut parcourir 612 km avec un seul plein, tandis que la version Limited, plus haut de gamme, ne peut en parcourir que 570 km (354 miles convertis).

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur