AccueilActualitésGeneral Motors : Une stratégie flexible face au duel hydrogène-électrique

General Motors : Une stratégie flexible face au duel hydrogène-électrique

General Motors (GM) se positionne fermement en faveur de l’hydrogène sans pour autant abandonner sa production de véhicules électriques. Convaincu du potentiel de l’hydrogène, GM continue d’investir dans la recherche et le développement tout en maintenant une production solide de modèles électriques.

Dans un marché concurrentiel, GM adopte une stratégie commerciale flexible, exploitant le succès des véhicules électriques tout en explorant des alternatives à l’hydrogène. Cette approche vise à assurer la survie et la prospérité de l’entreprise dans un secteur en évolution.

L’engagement de GM envers l’électrification

L’un des défis majeurs pour l’industrie automobile est d’attirer les investisseurs en démontrant la viabilité et la rentabilité des projets. Sans investissement, il n’y a ni développement ni innovation.

Adieu essence, bonjour hydrogène : La Toyota Mirai 2024 établit un nouveau record

Lors d’une conférence destinée aux investisseurs, la PDG de GM a souligné l’engagement de l’entreprise envers les véhicules électriques, avec pour objectif de rendre toute la production électrique d’ici 2035. Toutefois, GM souligne la flexibilité de son plan d’électrification, mettant l’accent sur la satisfaction du consommateur comme clé de la rentabilité.

Hybrides : une solution intermédiaire

GM reconnaît que l’avenir des motorisations n’est pas binaire. Le marché et les préférences des consommateurs guideront l’entreprise entre l’électrique et l’hydrogène. En 2023, face à une stagnation des ventes de véhicules électriques, GM envisage une stratégie hybride, adaptant ses développements aux tendances du marché.

BMW dit adieu aux voitures électriques et résout le problème des moteurs à hydrogène

Anticipation de GM face aux changements

Prévoyant un possible changement de direction, GM renouvelle son intérêt pour la technologie hybride et s’associe à Honda pour produire des piles à hydrogène. Cette initiative vise à diversifier les options de mobilité et à répondre aux besoins futurs du marché.

Avec l’objectif de commercialiser des véhicules à hydrogène, notamment pour les gros camions, GM planifie la vente de 2 000 véhicules équipés de cette technologie d’ici 2025, visant 60 000 véhicules d’ici 2030.

En conclusion, GM affirme que le consommateur jouera un rôle déterminant dans l’avenir de la mobilité, guidant l’entreprise dans ses choix technologiques.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur