Hyundai et Kia sont convaincus que l’hydrogène est l’avenir des voitures. Voici leur dernière initiative

Hyundai et Kia s'associent à Gore pour révolutionner l'automobile avec l'hydrogène, promettant des avancées majeures dans les technologies de piles à combustible.

Bien que les voitures électriques soient de plus en plus populaires sur le marché mondial, pour des entreprises comme Kia et Hyundai, il existe également des systèmes alternatifs dans lesquels investir, avec des perspectives tout aussi prometteuses que celles des voitures électriques. C’est le cas des voitures équipées de systèmes basés sur l’utilisation de l’hydrogène.

Une preuve évidente de cet intérêt est l’accord récemment signé par ces entreprises coréennes avec WL Gore & Associates (Gore) et le centre de recherche et de développement de Mabuk pour faire avancer les études visant à optimiser le fonctionnement des piles à combustible à hydrogène.

Les PEM et leur rôle dans les piles à hydrogène

Ce nouvel accord entre Gore et les entreprises coréennes, qui implique également le principal centre de recherche de Hyundai à Mabuk-ri, vise à améliorer les performances et la durabilité des piles à hydrogène en créant de nouvelles membranes à électrolyte polymère (PEM), plus avancées et plus efficaces que les membranes actuelles.

Les piles à hydrogène actuelles de type PEM convertissent l’hydrogène en énergie électrique sans utiliser de pièces mobiles et peuvent atteindre des rendements allant de 60 à 80 %. Ces piles utilisent des membranes pour faciliter le passage des protons entre les électrodes, pour bloquer le contact de l’oxygène avec l’hydrogène, et sont essentielles à la production d’électricité.

Le nouvel accord entre les entreprises coréennes et Gore, selon le communiqué de presse de Hyundai, “vise à incorporer la technologie PEM avancée dans les systèmes de piles à combustible de la prochaine génération pour les véhicules de tourisme (…) et les secteurs autres que l’automobile”.

Les voitures électriques chinoises envahiront l’Europe en 2024 (et ce n’est pas MG et BYD “marques déjà présentes” )

Les voitures utilisant des piles à hydrogène associent généralement cette technologie aux moteurs électriques, qui sont alimentés par des piles à hydrogène. Les voitures électriques conventionnelles utilisent des batteries au lithium, qui doivent être rechargées plus fréquemment que les batteries à hydrogène. Un autre avantage est que les piles à hydrogène sont fabriquées à partir de matériaux moins rares et plus faciles à recycler que les piles au lithium.

L’avancée lente mais sûre des technologies automobiles basées sur l’hydrogène

L’annonce de Hyundai, Kia et Gore n’est pas la première, à notre connaissance, qui laisse présager de nouveaux développements et investissements dans les systèmes à hydrogène. En 2023, outre les projets de développement et de commercialisation de véhicules produisant de l’énergie électrique à l’aide de piles à combustible à hydrogène, des progrès significatifs ont également été annoncés dans le développement de moteurs à injection utilisant l’hydrogène au lieu de l’essence.

En ce qui concerne les voitures alimentées par des piles à hydrogène, la voiture la plus connue de Hyundai dans cette catégorie est la NEXO, qui a été commercialisée en petit nombre et s’est avérée être une alternative “verte et viable” aux voitures alimentées par des combustibles fossiles. En 2019, la Hyundai Nexo a établi un record de distance parcourue avec un seul réservoir, soit 778 km, en ne laissant que de la vapeur d’eau sur le trajet, car elle est équipée d’un système qui purifie les gaz nocifs et retient 99 % des particules fines.

Il est plus que probable que dans les prochaines années, nous verrons sur les marchés internationaux de nouveaux modèles Hyundai et Kia utilisant des piles à combustible plus avancées, grâce aux recherches menées conjointement par les entreprises et Gore Clean Energy.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...