Les voitures électriques chinoises envahiront l’Europe en 2024 (et ce n’est pas MG et BYD “marques déjà présentes” )

L'Europe face à une invasion de voitures électriiques chinoises en 2024, menaçant l'industrie automobile traditionnelle avec des modèles innovants et abordables.

Les constructeurs automobiles asiatiques introduisent de nouveaux modèles économiques et très attrayants pour les utilisateurs de notre pays. En Europe, ces marques existent déjà ou sont en train de s’implanter.

En raison de l’augmentation du nombre de constructeurs dans le secteur automobile, en particulier des entreprises chinoises, des marques connues comme Renault, Fiat et Seat ont dû élargir leur offre.

Évolution des voitures chinoises

L’époque où les voitures chinoises étaient d’une qualité douteuse et d’un design peu attrayant est révolue. En effet, ces dernières années, une multitude d’entreprises émergentes se sont lancées à la conquête du marché occidental, en s’efforçant d’offrir des produits plus nombreux et de meilleure qualité à des prix très compétitifs.

Il n’est pas surprenant que plusieurs experts se soient inquiétés de la léthargie des marques européennes, estimant que si cette tendance se poursuit, le marché appartiendra bientôt presque entièrement aux Chinois.

La guerre de l’industrie automobile européenne se prépare contre la Chine qui décidera de son avenir

La vérité est que, pour en arriver là, les entreprises chinoises ont recruté des talents étrangers dans le but de développer des designs beaucoup plus attrayants et, en même temps, des voitures dotées de la technologie la plus innovante, de meilleurs systèmes de sécurité et d’une réflexion poussée dans les moindres détails pour offrir une expérience de conduite plus confortable et plus innovante. Bien entendu, tout cela à des prix beaucoup plus accessibles.

Les marques chinoises arrivent en Europe

Pour toutes ces raisons, il n’est pas surprenant que, petit à petit, elles conquièrent le marché européen et occidental en général. Des marques telles que BYD, Omoda et Maxus ont élargi le choix des automobilistes espagnols, attirant les consommateurs par leur rapport qualité-prix, leur fiabilité, leur design, leur style et leur innovation technologique. Selon une étude de Ganvam, Hyundai et Kia, deux marques sud-coréennes, ainsi que Toyota, ont dominé les ventes de véhicules en Europe l’année dernière, ce qui indique que les fabricants chinois pourraient occuper des positions importantes à l’avenir.

Au fil du temps, les modèles des entreprises chinoises et les logos qui les distinguent nous seront de plus en plus familiers :

Un exemple est le SUV tout électrique Aiways U5 d’Aiways, un fabricant chinois qui s’est fait une place dans l’industrie des véhicules électriques. La marque, qui signifie “amour” en mandarin et “routes” en anglais, est devenue un acteur majeur de la mobilité durable et de la réduction des émissions.

  • DFSK, propriété de Dongfeng Sokon, est une autre entreprise qui vend des véhicules avec un logo représentant deux hirondelles en vol, ce qui, en chinois, représente le vent d’est.
  • Maxus, qui appartient à la société chinoise SAIC Motor Corporation Limited, est connue pour ses véhicules commerciaux et ses fourgonnettes qui mettent l’accent sur l’innovation et la durabilité.

De même, en Chine, Neta Auto, une marque de véhicules électriques, a acquis une grande popularité grâce à ses modèles modernes et ses technologies avancées. Il en va de même pour Neta Auto, qui se distingue également par la promotion de la mobilité électrique et qui arrivera en Europe cette année avec ses modèles Neta X et Neta GT.

Les voitures électriques et à hydrogène se disputent l’avenir de l’industrie automobile. La Chine réfléchit déjà à un nouveau type de moteur à gaz.

D’autre part, le projet Seres, développé par le groupe Invicta, est déjà disponible en Europe sous la forme d’un véhicule tout-terrain appelé Seres 3, qui souligne son engagement en faveur de la mobilité électrique grâce à son logo en forme de S et d’éclair.
Enfin, Voyah, une marque de luxe appartenant à Dongfeng Motor Corporation, s’est également imposée sur le marché des véhicules électriques haut de gamme en mettant l’accent sur l’innovation et la durabilité.

Il ne fait aucun doute que de nombreuses marques automobiles chinoises sont arrivées et continueront d’arriver sur le marché espagnol et plus largement sur le marché européen. Comme nous l’avons vu, toutes ces marques offrent d’excellentes options en termes de performances et de prix, et il vaut donc la peine de les examiner si vous souhaitez acheter une nouvelle voiture.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...

La première voiture végétale de l’histoire est espagnole : vous la verrez dans les villes pour un service public

L'Espagne avec son engagement pour des matériaux biosourcés et...