AccueilActualitésBYD le géant chinois bouscule le marché : hybrides rechargeables et luxe...

BYD le géant chinois bouscule le marché : hybrides rechargeables et luxe au rendez-vous en Europe

BYD, le colosse chinois de l'automobile, réoriente sa stratégie en France en diversifiant sa gamme au-delà des voitures électriques. Avec l'introduction de modèles hybrides rechargeables et l'expansion sur le marché espagnol, BYD adapte son offre aux spécificités européennes.

BYD, le géant chinois de l’industrie automobile, a officiellement annoncé sa décision de diversifier ses activités en France et de ne plus se concentrer exclusivement sur les voitures électriques. L’entreprise présentera bientôt de nouvelles options dans sa gamme de produits, notamment des voitures hybrides rechargeables, ainsi que l’arrivée de l’une de ses premières voitures particulières sur le marché espagnol. Les nouveaux produits comprennent la BYD Tang actualisée, tandis que des modèles tels que la Denza et la Yangwang devraient également être introduits en Europe.

Entre innovation et expansion, ce qui nous attend

Dans son incursion sur le marché automobile espagnol, la marque Build Your Dreams (BYD) a choisi de se concentrer exclusivement sur les véhicules électriques à batterie. Il y a environ un an, BYD a lancé sur le marché espagnol ses premières voitures de tourisme, toutes entièrement électriques. En peu de temps, la gamme de véhicules de BYD a connu une croissance remarquable, se distinguant par son caractère exclusivement électrique. Toutefois, cette situation est sur le point de changer.

Les ventes mondiales de véhicules à hydrogène ont chuté de plus de 30 % l’année dernière, la Chine devenant le plus grand marché mondial

Au cours de l’été 2023, BYD a été surpris en train de tester sur route un véhicule non électrique dans le sud de l’Europe, révélant ainsi les projets de l’entreprise. Ces plans consistaient à introduire des voitures hybrides rechargeables en Europe, un projet qui a maintenant été officiellement confirmé.

Le Salon de l’automobile de Genève 2024 est sur le point de commencer, et BYD sera l’une des marques automobiles présentes lors de cet événement emblématique qui, les années précédentes, a été l’un des principaux événements de l’industrie automobile mondiale. La marque chinoise profitera de cette plateforme internationale exceptionnelle pour présenter les prochaines innovations qu’elle prévoit d’introduire sur le Vieux Continent.

Parmi celles-ci, BYD a officiellement annoncé qu’elle se lançait dans la vente de véhicules dotés de la technologie PHEV en Europe. Son premier modèle sera la BYD Seal U DM-i, connue sous le nom de BYD Song Plus DM-i en Chine. L’entreprise a souligné que la version hybride rechargeable de la BYD Seal U sera disponible dans les pays européens où l’infrastructure de recharge électrique n’est pas encore totalement développée ou dans lesquels les véhicules électriques ont une faible part de marché. la France est l’un des pays d’Europe où ces deux conditions sont remplies.

C’est le seul véhicule qui ne peut pas passer à l’hydrogène : ni l’Union européenne ni les constructeurs ne le permettent

Nouveautés à Genève les modèles qui vont changer la donne

Le salon de l’automobile de Genève verra également la présentation publique du nouveau BYD Tang. Ce SUV électrique à sept places, qui fait actuellement partie de la gamme BYD, sera considérablement amélioré. Ce modèle offrira une autonomie accrue allant jusqu’à 530 kilomètres selon le cycle WLTP, soit une augmentation de 130 kilomètres par rapport au modèle précédent.

BYD profitera également de l’occasion pour faire officiellement son entrée sur le marché européen avec deux de ses marques : Yangwang et Denza. Yangwang, la division luxe de BYD, présentera son nouveau SUV 4×4, le Yangwang U8, équipé des technologies les plus avancées du constructeur chinois. D’autre part, Denza, une coentreprise entre BYD et Mercedes-Benz axée sur le segment haut de gamme et l’innovation technologique, présentera son nouveau monospace à sept places, le Denza D9, dont la commercialisation en Europe est prévue pour 2025. En outre, le Denza N7, un SUV tout électrique du segment D, sera présenté.

BYD a également confirmé qu’il implanterait sa première usine de voitures électriques en Europe à Szeged, en Hongrie, écartant ainsi la France, l’Allemagne et la France comme sites possibles. Bien que BYD ait déjà envisagé des sites en France (Vigo et Gijón), la décision a été prise en faveur de la Hongrie, où le gouvernement de Viktor Orbán a établi des liens étroits avec la Chine en matière d’investissement et où BYD possède déjà une usine qui assemble des autobus électriques.

L’usine, d’une capacité de 200 000 véhicules par an, reflète l’intérêt de BYD pour le marché européen des véhicules électriques, soutenu par un partenariat stratégique avec Mercedes-Benz et la préparation d’une gamme de voitures électriques pour le lancement. Si la France reste en jeu pour les futurs investissements de l’entreprise, pour l’instant, la Hongrie a réussi à convaincre BYD d’être son partenaire dans l’expansion européenne, consolidant ainsi sa position dans la région.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

Top Infos

Coups de cœur