Adieu aux voitures à combustion : place aux voitures électriques en 2024

Le diesel détrôné, les électriques dominent, les ventes explosent pour la tesla model y et l’Europe se transforme.

L’année 2023 marquera probablement la fin des voitures diesel en Europe. Si l’on examine les chiffres de vente cumulés des 12 derniers mois, une chose est claire : pour la première fois dans l’histoire, les ventes de véhicules électriques ont dépassé celles des voitures diesel.

Ces dernières années, le marché de l’automobile a connu une nette tendance au déclin de l’utilisation des véhicules à moteur diesel. Les moteurs diesel, autrefois considérés comme le choix préféré et recherché par les conducteurs européens, ont cédé la place à l’émergence de nouveaux systèmes de mobilité. Ce changement radical se reflète dans l’année record qu’a connue la Tesla Model Y.

Hyundai sait que l’avenir appartient aux voitures à hydrogène. Voici ce qu’ils ont en réserve

Tesla Model Y : la voiture la plus vendue en Europe

Ce SUV américain est celui qui a le plus fait changer d’avis des millions de conducteurs à travers le continent. Il a été sacré véhicule le plus vendu dans toute l’Europe en 2023, non seulement parmi les voitures électriques, mais en tant que leader des ventes indépendamment de la mécanique. Ce seul fait illustre avec force le changement significatif que connaît la mobilité sur le Vieux Continent.

En Espagne, la Tesla Model Y est en tête des immatriculations avec 169 420 unités. Les prix commencent à 46 490 euros (hors remises et plan Moves) pour la version 300 ch avec traction arrière et une autonomie de 455 kilomètres. La Tesla Model 3, récemment mise à jour, est disponible à partir de 39 990 euros (sans rabais ni subventions) pour la version d’entrée de gamme, qui a une puissance de 283 chevaux, une traction arrière et une autonomie de 554 kilomètres.

Chiffres : hybrides et électriques

Les chiffres révèlent également que la tendance négative des véhicules diesel continue de s’accentuer. Selon l’ACEA (Association des constructeurs européens d’automobiles), plus de 1,5 million de voitures électriques seront immatriculées dans la région en 2023, soit une augmentation de 37 % par rapport à l’année 2022.

Ces chiffres représentent 14,6 % de la part de marché, sachant que dans toute l’Europe, un volume total de ventes de 10,5 millions d’unités a été atteint, soit une augmentation de 13,9 % par rapport à 2022. Tous les pays ont connu une augmentation de leur taux d’immatriculation. Des augmentations notables ont été observées en Italie, en Espagne et en France, avec des hausses comprises entre 16,1 % et 18,9 %. Il est intéressant de noter que la Hongrie est le seul État membre à enregistrer une baisse des ventes, avec un recul de 3,4 %.

Malgré ces changements significatifs, les voitures à essence restent le choix prédominant des conducteurs européens, représentant un solide 35,5 % des immatriculations. Il convient également de noter l’impressionnante progression des véhicules hybrides non rechargeables, qui atteignent une part de marché de 25,8 %.

BMW, Mercedes et Volkswagen veulent dire adieu aux voitures électriques, l’Allemagne leur a déjà donné un coup de pouce, mais cela pourrait ne pas suffire

Le déclin de la popularité des moteurs diesel est notable, puisqu’ils représentent désormais le quatrième choix avec 13,6 % des ventes totales. Cependant, tous les segments électriques n’ont pas connu une performance positive cette année. Les immatriculations de véhicules hybrides rechargeables ont connu une contraction de 7 % par rapport à l’année précédente, avec un total de 874 777 unités vendues.

Dans l’ensemble, les ventes de véhicules électriques ont connu un essor important, en particulier dans des pays comme la Belgique (+148 %), le Danemark (+104 %) et le Portugal (+102 %). En termes de ventes totales, l’Allemagne, la France, les Pays-Bas et la Suède sont les principaux marchés pour les voitures électriques.

Malgré la robustesse du marché électrique européen, plusieurs experts prévoient un net ralentissement des ventes d’ici 2024. Au cours du dernier mois de décembre 2023, traditionnellement une période faste pour les immatriculations, les ventes ont connu une baisse notable pour la première fois depuis la fin de la pandémie.

L’instabilité géopolitique actuelle pourrait représenter un véritable obstacle au cours de la première partie de l’année, exacerbé par des changements dans les politiques de subvention et de soutien. L’Allemagne, le plus grand marché d’Europe, a supprimé tout soutien financier aux voitures électriques, et la France a également durci ses conditions, des facteurs qui pourraient influencer négativement la performance du marché électrique dans les mois à venir.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Hydrogène: le carburant de demain? une percée scientifique promet de surmonter le plus grand défi!

Des chercheurs ont franchi une étape majeure vers la...

Toyota ouvre les yeux à l’ensemble du secteur : l’avenir n’est pas aux voitures électriques, mais à l’hydrogène

Le changement est inévitable dans l'industrie automobile. Les jours...

Ce pays va interdire l’importation de voitures à combustion : il ne veut que des voitures électriques

Dans une démarche audacieuse et visionnaire, l'Éthiopie se positionne...

Des voitures électriques à 9 000 euros, la dernière menace de la Chine pour l’industrie européenne

Sur le vaste horizon de l'industrie automobile, la Chine...

Honda se prépare déjà à faire le saut vers l’hydrogène, en attendant, ils opteront pour les hybrides.

Honda se prépare à répondre aux clients intéressés par...

Adieu le plan voiture électrique en Europe, place au diesel et à l’essence, fin de l’illusion électrique ?

Le scepticisme grandit en Europe quant à l'interdiction prévue...

L’Allemagne veut revenir aux voitures à combustion, Volkswagen réagit à la nouvelle préférence des conducteurs

Dans le monde des voitures électriques, la concurrence des...