AccueilActualitésA peine deux mois après sa commercialisation, le Cybertruck commence déjà à...

A peine deux mois après sa commercialisation, le Cybertruck commence déjà à avoir des problèmes de rouille

La carrosserie spectaculaire du Cybertruck s'avère plus délicate qu'on ne le pensait. Malgré sa courte durée de vie, certains clients constatent déjà la présence de rouille.

La durabilité d’un produit est un facteur à prendre en compte lors de tout achat, d’autant plus lorsque la facture dépasse la barre des 80 000 dollars. Les camionnettes ont toujours été conçues comme des véhicules lourds, construits pour résister à une vie de travail intense.

Cependant, les pick-up électriques tels que le Tesla Cybertruck ont une vocation plus récréative et ludique. Malgré cela, ils doivent répondre à certaines normes de fiabilité inhérentes à cette catégorie. Malgré sa courte vie commerciale, le Cybertruck commence déjà à présenter des problèmes de rouille qui pourraient nuire à sa durabilité.

Depuis que Tesla a dévoilé au monde sa dernière et plus extravagante création le 1er décembre, le marché semble s’être emballé. Avec des millions de réservations sur différents continents, le Cybertruck est désormais une voiture rare.

Au-delà de l’électrique : Toyota dévoile ses moteurs à hydrogène révolutionnaires

Très peu d’unités sont arrivées dans les rues, mais chacune d’entre elles attire l’attention. Pour beaucoup, il s’agit de l’un des véhicules les plus révolutionnaires de l’histoire, certains le considèrent comme le Picasso des voitures, mais la vérité est que Tesla rencontre plus de problèmes que prévu. Les premiers tests d’autonomie montrent des écarts évidents par rapport aux chiffres officiels.

Tesla Cybertruck Lateral
La carrosserie en acier inoxydable est peut-être l’un des points les plus solides et les plus faibles à la fois.

Des problèmes de corrosion pour lesquels Tesla a trouvé une “mauvaise” solution.

Malgré cela, les caractéristiques spectaculaires du pick-up n’ont pas été diminuées. L’une de ses caractéristiques les plus marquantes est sa carrosserie en acier inoxydable. Les ingénieurs de Tesla ont mis au point une formule unique et ultra-résistante, capable de résister à des chocs importants.

Les tests de résistance ont surpris tout le monde, mais il semble maintenant que l’eau et les facteurs environnementaux puissent poser problème. Certains utilisateurs ont commencé à remarquer des taches de rouille sur la carrosserie de leur nouvelle voiture. Deux mois seulement après les premières livraisons.

https://celinepina.fr/renault-relance-le-diesel-un-virage-surprenant-pour-lavenir-des-utilitaires/

Si le terme “acier inoxydable” suggère que la carrosserie ne souffrira d’aucune forme de corrosion, la réalité est que l’acier est affecté par la rouille, bien qu’elle mette beaucoup plus de temps à sortir. Tesla recommande d’ailleurs d'”éliminer immédiatement les substances corrosives telles que la graisse, l’huile, les fientes d’oiseaux, la résine d’arbre, les insectes morts, les taches de goudron, le sel de déneigement, les déchets industriels, etc. Ce conseil est publié dans le manuel du propriétaire de la voiture. C’est le prix à payer pour une carrosserie si exclusive et si visible.

Tesla a conçu le Cybertruck pour les clients ayant un mode de vie actif.

En réalité, la solution au problème ne semble pas être la meilleure, étant donné que Tesla vend son Cybertruck comme un véhicule polyvalent destiné à des clients ayant un mode de vie très actif. Une voiture qui a été développée pour aller à la campagne et même flotter sur l’eau.

Or, l’eau peut devenir l’un des facteurs les plus dommageables pour la carrosserie. La solution en soi, outre la prévention, consiste à remplacer les panneaux de carrosserie endommagés. Ce qui n’est pas du goût des clients qui ont déjà dépensé beaucoup d’argent pour le nouveau jouet de l’entreprise.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur