AccueilActualitésAu-delà de l'électrique : Toyota dévoile ses moteurs à hydrogène révolutionnaires

Au-delà de l’électrique : Toyota dévoile ses moteurs à hydrogène révolutionnaires

Toyota se positionne à l'avant-garde de la révolution verte dans l'industrie automobile, en explorant les frontières de la technologie à hydrogène. Avec une histoire riche de plus de deux décennies dans le développement de l'hydrogène comme alternative propre, la marque japonaise ne se contente pas de perfectionner les piles à combustible mais pousse l'innovation plus loin avec le développement de moteurs à combustion à hydrogène.

Toyota est l’une des entreprises automobiles pionnières dans l’utilisation de la technologie à base d’hydrogène comme alternative aux moteurs à combustion utilisant des combustibles fossiles. Depuis plus de 20 ans, l’entreprise japonaise explore les possibilités offertes par l’hydrogène, l’élément le plus abondant de l’univers connu. Elle a même commercialisé certains modèles comme la Toyota Mirai, un véhicule qui utilise une pile à combustible à hydrogène qui génère et alimente en électricité des moteurs électriques.

La multinationale asiatique veut aller au-delà de la création d’un système qui alimente les voitures électriques, comme c’est le cas avec les piles à combustible à hydrogène, et travaille actuellement sur un moteur à combustion à hydrogène, dont elle possède déjà un prototype.

Pourquoi insister sur les moteurs à combustion ?

Bien que Toyota développe des modèles de voitures électriques, ceux-ci ne représentent qu’un très faible pourcentage de sa production automobile : sur plus de 11 200 000 voitures vendues en 2023, seules 104 000 étaient des BEV (Battery Electric Vehicle). Des personnalités telles que l’ancien président de l’entreprise, Akio Toyoda, estiment qu’il faut plus d’une technologie zéro émission et que le temps des moteurs à combustion n’est pas révolu.

Toyota estime que la part des voitures électriques ne dépassera pas 30 % du marché mondial et que les 70 % restants pourraient être occupés par des alternatives telles que le moteur à combustion.

Un moteur à hydrogène mis à l’épreuve sur circuit

L’entreprise teste cette technologie depuis des années dans l’endroit idéal pour expérimenter de nouveaux moteurs : les circuits de course. Ses techniciens et ingénieurs ont mis au point différents aspects de la technologie de combustion de l’hydrogène dans des voitures de course. C’est le cas de la GR Corolla H2, qui participe à des courses d’endurance, de la GR Yaris H2, qui a participé au rallye d’Ypres 2022, ou encore de la GR HR Racing Concept, qui a participé aux 24 Heures du Mans en 2023.

GR Corolla H2

Le constructeur japonais est allé plus loin et a testé cette technologie hors route, dans des voitures tout-terrain et dans des conditions extrêmes, comme un hiver à Hokkaido, ou un été rigoureux dans une banlieue australienne. Pour ce faire, une nouvelle étape a été franchie avec ce qui pourrait être la première version commerciale d’un modèle Toyota fonctionnant à l’hydrogène : une Toyota Corolla Cross dotée de cette technologie.

La Toyota Corolla Cross a été lancée en 2020 sous deux formes : avec un moteur à combustion classique et en version hybride. Mais elle est allée plus loin en utilisant ce même design, le Corolla Cross Concept, avec un moteur à hydrogène 3 cylindres turbocompressé de 1,6 litre, dont l’efficacité a déjà été testée sur circuit, uniquement sous la carrosserie de la GR Corolla H2.

Au-delà des moteurs à hydrogène 3 cylindres

La recherche dans ce domaine ne s’arrête pas au moteur développé pour la Corolla Cross Concept. Toyota veut un moteur plus puissant utilisant l’hydrogène comme carburant et s’est associé à une autre entreprise japonaise ayant une grande expérience dans ce domaine, Yamaha, avec laquelle elle travaille au développement d’un V-8 de 5,0 litres basé sur le moteur V-8 utilisé dans la Lexus RC-F.

Ce n’est pas le premier moteur sur lequel les deux entreprises travaillent ensemble, puisqu’elles ont déjà collaboré à la conception du moteur V-10 de la Lexus LFA. Yamaha s’intéresse également à la création de moteurs à combustion d’hydrogène pour ses motos.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur