Un moteur à un temps fonctionnant à l’hydrogène et à l’essence : une invention révolutionnaire

Date:

Un moteur à un temps fonctionnant à l'hydrogène et à l'essence a été mis au point par une startup espagnole, INNengine. Cette invention révolutionnaire pourrait changer la donne dans le secteur automobile en offrant une alternative plus propre et plus efficace aux moteurs traditionnels.

Dans un contexte de transition énergétique et de décarbonisation de l’économie, la recherche de nouveaux moteurs plus propres est devenue une priorité. C’est dans ce contexte qu’une invention espagnole a vu le jour : un moteur à un temps fonctionnant à l’hydrogène et à l’essence. Cette innovation pourrait bien être l’avenir de l’industrie automobile.

La production d’hydrogène à des fins énergétiques devient de plus en plus importante, et les investissements dans ce domaine ne cessent d’augmenter. Selon les données de Wood Mackenzie, une société de recherche et de conseil, les projets liés à l’hydrogène ont augmenté d’un total de 11,1 millions de tonnes par an en production au premier trimestre 2022.

Ce nouveau moteur à l’ammoniac marque la fin de l’hydrogène : 90 % d’émissions en moins et des températures glaciales

Le moteur qui fonctionne à l’hydrogène et à l’essence : on n’aurait jamais cru voir une chose pareille.

La startup espagnole INNengine a dévoilé un moteur “à un temps”, qui est en réalité un moteur à deux temps. Cependant, contrairement à la plupart des moteurs à deux temps conventionnels, le e-Rex d’INNengine ne brûle pas d’huile et n’utilise pas l’un des deux temps pour se lubrifier ou se refroidir. Ces opérations s’effectuent séparément, comme c’est le cas pour un moteur automobile classique à quatre temps.

Les moteurs à deux temps sont généralement plus puissants pour leur taille et plus efficaces d’un point de vue thermodynamique que les moteurs à quatre temps. Cependant, la plupart des modèles qui ont vu le jour jusqu’à présent sont souvent encrassés et bruyants. Avec l’arrivée de l’INNengine e-Rex, les avantages d’un moteur à deux temps demeurent, mais sans les inconvénients.

Sur le même sujet  Virage hydrogène : une marque de luxe mondialement connue innove dans l'énergie du futur

Un moteur à un temps qui dépasse tout ce qui a été vu jusqu’à présent

Le moteur e-Rex est une configuration à pistons opposés dans laquelle quatre pistons sont situés de chaque côté, soit huit au total. Les pistons opposés partagent une chambre de combustion et ont des tiges fixes derrière eux. Ces tiges appuient sur les plaques dans une conception à ondes oscillantes, de sorte que les tiges appuient sur les pistons et les relâchent. L’admission et l’échappement se déroulent comme dans un moteur à deux temps, l’orifice d’échappement se trouvant juste devant l’orifice d’admission, de sorte qu’il sort et commence à créer une dépression juste devant l’orifice d’admission. Cela permet à l’admission d’air de faire place à la période suivante.

Le moteur à hydrogène sans batterie de Ferrari : une avancée majeure pour la mobilité durable

Prévision du moteur hydrogène-essence à un temps

Le carburant et l’étincelle sont alimentés comme dans tout autre moteur à piston. Le résultat est un fonctionnement en douceur, avec peu de bruit et de vibrations. De plus, le moteur contrôle l’espacement entre les pistons pendant la compression, ce qui permet de faire varier la compression et de rendre l’activité encore plus efficace.

En conclusion, ce moteur à un temps fonctionnant à l’hydrogène et à l’essence est une innovation attrayante qui pourrait trouver sa place dans le secteur automobile avant même que nous le sachions. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de cette technologie prometteuse.

EL NUEVO MOTOR INNENGINE AL DESNUDO: DESDE GRANADA, TODO lo que NECESITAS SABER ¿ES REVOLUCIONARIO?
Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Articles connexes

Polémique en Grèce : limitation de la charge des batteries des voitures électriques sur les ferries

La Grèce a récemment introduit une réglementation limitant la charge des batteries des véhicules électriques sur les ferries,...

Le groupe motopropulseur hybride de BYD, d’une autonomie de 2 000 km, est désormais disponible en avant-première

L'une des voitures qui a suscité le plus d'intérêt ces jours-ci à la une de Hybrids and Electrics...

Microsoft va construire au Kenya un centre de données géothermique d’une valeur d’un milliard de dollars

Découvrez comment microsoft et g42 s'associent pour transformer le paysage technologique de l'afrique de l'est avec une infrastructure...

Ce nouveau radar ultra-performant va devenir le pire cauchemar des conducteurs pressés

La sécurité routière est un enjeu majeur pour les autorités françaises, qui ne cessent d'innover pour lutter contre...