AccueilActualitésLes voitures volantes arrivent : le premier prototype qui va tout changer...

Les voitures volantes arrivent : le premier prototype qui va tout changer dans l’automobile est dévoilé (3 000 commandes déjà)

Du rêve d'enfant à la réalité : les voitures volantes prennent leur envol. Alef Aeronautics dévoile le Model A, un prototype révolutionnaire qui promet de changer la donne dans l'industrie automobile. Avec déjà 3 000 commandes enregistrées, ce véhicule marque le début d'une nouvelle ère de mobilité, offrant une solution innovante aux défis de congestion urbaine.

Les voitures volantes sont désormais une réalité. De nombreux conducteurs rêvent déjà de voler et attendent avec impatience le développement de ces véhicules. L’engorgement des routes et des rues des villes a créé un besoin de solutions. Les retards dans les déplacements, les accidents, le stress des personnes, sont principalement les conséquences du fait que le nombre de voitures dans le monde s’est multiplié de manière exponentielle. La voiture volante est considérée comme une solution.

Alef Aeronautics, une entreprise californienne, a présenté son prototype de voiture volante Model A au Mobile World Congress de Barcelone. Une foule inhabituelle a entouré le véhicule aux allures d’ovni.

Amazon, Google et Microsoft manifestent un intérêt croissant pour l’énergie nucléaire et géothermique

Du rêve d’enfant à la réalité : : l’ère des voitures volantes commence.

Les cafés sont souvent à l’origine de nombreuses innovations. C’est dans un café de la Silicon Valley qu’est née la voiture volante d’Alf Aeronautics.

En octobre 2015, quatre associés décident de fonder une entreprise pour construire une voiture volante. Autour d’un café, les idéologues l’esquissent sur une serviette de table et commencent à créer.

Le défi est immense : la voiture volante doit être une vraie voiture, se garer sur des places de parking, avoir un décollage vertical, rouler sur des routes aériennes et routières et, condition fondamentale, elle doit être abordable pour la plupart des gens.

C’est ainsi que tout a commencé et s’est poursuivi avec la création de l’entreprise, l’embauche de techniciens et la recherche d’investisseurs. Le prototype est maintenant prêt et a suscité l’intérêt du monde entier.

Le projet a déjà été certifié par l’administration fédérale de l’aviation des États-Unis.

Le grave problème national que posent les voitures électriques aux Pays-Bas

À quoi ressemble la voiture volante d’Alf Aeronautics ?

Les dimensions de cette voiture volante sont similaires à celles d’un véhicule utilitaire normal. Elle mesure environ 5 m de long, 2 m de large et 1,80 m de haut. Elle peut accueillir deux passagers.

La voiture, à l’esthétique arrondie, est équipée de quatre pneus, chacun doté d’un moteur individuel. Elle possède huit hélices, qui sont recouvertes d’une maille légère en fibre de carbone argentée. Chaque hélice dispose d’un système de propulsion électrique indépendant. Il est contrôlé par un logiciel qui permet de réguler les vitesses de rotation.

Des batteries au lithium sont utilisées et différents systèmes d’énergie sont testés. L’entreprise n’exclut pas d’utiliser l’hydrogène comme carburant, afin de contribuer à la durabilité de la planète.

L’entreprise vise une autonomie de 320 km en conduite et en vol, mais elle a annoncé que la première voiture volante sur le marché pourra transporter deux personnes sur une distance d’environ 170 km.

Est-il difficile de conduire cette voiture volante ?

Dukhovny, l’un des concepteurs de la voiture volante, affirme qu’il faut 15 minutes ou moins pour apprendre à conduire cette voiture volante. Il suffit que le conducteur sache distinguer la droite, la gauche, le haut, le bas, l’avant et l’arrière. C’est sur cette base que sont basées les commandes du véhicule.

Il faut maintenant légiférer pour établir des règles claires pour la voiture volante. Des voies aériennes doivent être conçues et des règles doivent être créées pour réglementer ce nouveau système de circulation.

Lors de la présentation publique du prototype, la voiture ne volait pas et ne s’ouvrait pas pour montrer l’habitacle. Le fondateur et PDG de l’entreprise, Jim Dukhovni, a déclaré que le prototype n’était pas encore la version finale destinée aux consommateurs. Cependant, l’entreprise a montré des signes qu’elle vise à atteindre le marché le plus rapidement possible.

Elle annonce que la première version commerciale sera prête d’ici 2025. Le véhicule peut être réservé sur le site web d’Alf Aeronautics et 3 000 unités ont déjà été commandées.

On estime que les premiers utilisateurs pourront acheter la voiture volante pour 300 000 euros. L’objectif est de disposer d’usines de production de masse qui permettront d’aligner le prix de la voiture volante sur celui d’une voiture terrestre.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Clémence Dubeau
Clémence Dubeau
Rédactrice passionnée par la mode et la beauté, Clémence a même créé son propre blog pour partager sa passion avec un large public. Sur notre magazine, elle propose des conseils, des astuces et des tendances dans ces deux domaines. Clémence est connue pour son approche authentique et honnête de la beauté et de la mode, et pour son expertise en matière de produits et de marques. Elle est également appréciée pour sa créativité dans la présentation de contenu et son souci du détail. Grâce à ses articles intéressants et inspirants, Clémence a su se faire une place de choix dans l'univers de la beauté et de la mode en ligne.

Top Infos

Coups de cœur