AccueilAuto MotoLes voitures électriques relancent le marché des pneumatiques. Le problème, c'est que...

Les voitures électriques relancent le marché des pneumatiques. Le problème, c’est que les conducteurs n’apprécieront pas

L'avènement des véhicules électriques transforme le paysage de l'industrie automobile, offrant de nouvelles opportunités pour le marché des pneumatiques. Cependant, cette révolution apporte son lot de défis, notamment en termes d'usure accélérée et de coûts plus élevés pour les consommateurs.

L’industrie du pneumatique a toujours été confrontée à une concurrence intense, à une croissance progressive et à des marges étroites. Ces dernières années, la valeur totale du marché s’est maintenue autour de 50 milliards de dollars, avec une augmentation annuelle globale d’environ 2 %, selon les données fournies par le cabinet de conseil AlixPartners.

Cependant, l’émergence des véhicules électriques crée de nouvelles opportunités dans le secteur.

Plus rapides et plus chers

Outre les différences notables en matière d’émissions et de bruit, deux caractéristiques ressortent particulièrement lors de la première prise en main d’un véhicule électrique :

Un poids plus élevé : il est principalement dû à la batterie, qui est chargée de stocker l’énergie nécessaire au fonctionnement du moteur et des autres composants.

La fourniture instantanée de la totalité du couple : cette caractéristique se traduit par une réponse plus rapide et plus efficace lors de l’accélération, car le moteur électrique fournit immédiatement la totalité du couple.

Ainsi, en raison de leur poids plus élevé et de leur accélération plus rapide, les véhicules électriques ont tendance à user leurs pneus environ 20 % plus vite que les véhicules à combustion interne, ce qui représente une augmentation significative de la demande de pneus. En outre, les pneus pour véhicules électriques ont tendance à coûter environ 50 % de plus, ce qui contribue à une augmentation potentielle du chiffre d’affaires des fabricants de pneus.

Révolution automobile : un pays impose le carburant du futur avant l’UE

Moins bruyants

Selon la réglementation européenne, les véhicules électriques doivent émettre un son artificiel lorsqu’ils roulent à une vitesse inférieure à 20 km/h. Cette mesure vise à accroître la sécurité. Cette mesure vise à accroître la sécurité des piétons, car l’absence de bruit de ces véhicules pourrait surprendre les passants et augmenter le risque d’écrasement.

L’un des principaux avantages des véhicules électriques est leur contribution à la réduction de la pollution sonore. Cet avantage devrait également s’étendre aux pneus qu’ils utilisent. Un indicateur important dans la classification des pneus est leur niveau sonore, mesuré en décibels (dB). On considère qu’un pneu est peu bruyant lorsque son émission sonore est inférieure à 65 dB.

L’étrange énergie créée par les Etats-Unis : 100 % durable et refroidissement radioactif photovoltaïque

Jusqu’à 15 % d’autonomie en plus

L’amélioration de l’autonomie des véhicules électriques reste également une priorité. Selon les recherches de Michelin, le bon choix de pneus peut avoir un impact significatif sur l’autonomie d’un véhicule électrique, avec des variations allant de 10 % à 15 %. Ces aspects techniques soulignent l’importance d’une innovation continue dans la conception et la fabrication des pneus pour s’adapter aux exigences spécifiques des véhicules électriques.

Les gammes de pneus Pilot Sport et e.Primacy, reconnues pour leur remarquable efficacité énergétique, en sont deux exemples marquants. Ces options répondent non seulement aux exigences de résistance et de durabilité requises pour les véhicules électriques, mais contribuent également de manière significative à la réduction de l’autonomie. Les pneus Pilot Sport peuvent augmenter l’autonomie officielle des voitures électriques jusqu’à 7 %, tandis que les pneus e.Primacy peuvent permettre à un véhicule électrique de parcourir jusqu’à 10 % de kilomètres supplémentaires par charge par rapport à d’autres pneus.

La capacité des entreprises de pneumatiques à se démarquer en tant qu’innovateurs dans ces domaines pourrait avoir un impact significatif sur la fidélité des clients et la demande de leurs produits. La différenciation en termes d’innovation pourrait influencer la fréquence à laquelle les clients commandent leurs produits par leur nom. Selon les estimations de Northcoast Research, seule la moitié environ des acheteurs le font actuellement. Il existe donc une opportunité évidente pour les entreprises de pneumatiques qui peuvent exceller dans l’innovation d’améliorer leur positionnement sur le marché et de gagner une plus grande part de clients fidèles.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur