L’énorme 4×4 électrique de Xiaomi arrivera en 2024 : un SUV de luxe de type Porsche Cayenne avec un prolongateur d’autonomie

Date:

Le Xiaomi SU7 a réussi à révolutionner le monde de l'automobile avec des caractéristiques, un design et un prix qui semblaient impossibles pour les voitures électriques.

Son arrivée en Europe est encore attendue, mais elle a réussi à capter l’attention du monde entier. Xiaomi ne tardera pas à lancer une deuxième voiture électrique, un SUV, qui arrivera en 2024.

Les voitures électriques au rythme des téléphones portables

Cet auteur a passé plus de temps sur son clavier à écrire sur les téléphones portables que sur les voitures. Et s’il y a bien une chose à propos des smartphones, c’est que le renouvellement technologique est permanent, presque quotidien. Des rumeurs concernant de nouveaux modèles et de nouvelles technologies apparaissent avant même que les générations précédentes ne soient officielles. Et nous pouvons nous habituer à ce que cela commence à se produire avec l’arrivée de géants de la technologie comme Xiaomi dans le monde de l’automobile.

L'énorme 4x4 électrique de Xiaomi arrivera en 2024 : un SUV de luxe de type Porsche Cayenne avec un prolongateur d'autonomie

Cette fois-ci, plusieurs rumeurs en provenance de Chine concernent le lancement de la deuxième voiture électrique de Xiaomi après la SU7. On parle de la date de lancement, du type de véhicule et même de la motorisation.

Alors que l’industrie enterre le diesel, l’entreprise la plus improbable pense qu’il a encore de la vie : Toyota.

La deuxième voiture électrique de Xiaomi rivalisera avec la Porsche Cayenne

Le deuxième véhicule électrique de Xiaomi serait un SUV. Cela n’a rien d’exceptionnel. En fait, ce qui est inhabituel, c’est que le SU7 soit une berline à vocation sportive. La nouvelle voiture de Xiaomi, qui ressemble à un SUV, s’adresse à un public beaucoup plus large. Et si elle parvient à maintenir un niveau de prix similaire à celui du premier modèle, elle y parviendra certainement.

Sur le même sujet  Volkswagen s'engage dans la course à l'IA pour dynamiser ses voitures électriques

L’objectif de Xiaomi serait de faire de ce véhicule rien de moins qu’un rival du Porsche Cayenne. Si le SU7 est très proche du Porsche Taycan, Xiaomi voudrait maintenant s’attaquer au secteur des 4×4. Il le ferait avec un grand SUV aux finitions luxueuses.

Il viserait également à concurrencer en Chine le Li Auto L9 (présenté dans la galerie ci-dessus), qui se distingue comme un grand SUV de luxe avec un prix presque deux fois supérieur à celui du Xiaomi SU7, ce qui laisse penser que cette nouvelle voiture de Xiaomi serait plus chère que la première. La voiture chinoise avec laquelle elle rivaliserait se caractérise également par ses sept places. L’objectif serait de lancer un SUV plus petit à une date ultérieure.

Tesla plonge de 33 % depuis le début de l’année et sort du club des Sept Magnifiques

Lancement en 2024 avec prolongateur d’autonomie

Les informations indiquent également une date de lancement. La nouvelle voiture électrique de Xiaomi serait lancée à la fin de l’année 2024. Cela pousserait la capacité de production des usines de Xiaomi à la limite, bien qu’elles aient toujours été connues pour leur capacité de production.

L’une des curiosités de cette nouvelle voiture électrique de Xiaomi est qu’en plus d’avoir un moteur électrique, elle comprendrait également un prolongateur d’autonomie basé sur un petit moteur à combustion qui pourrait assister et charger les batteries du véhicule, contribuant ainsi à l’augmentation de l’autonomie maximale du véhicule. Ce type de véhicule est courant parmi les SUV en Chine et pourrait constituer une variante intéressante, bien qu’il reste à voir comment cela s’accorderait avec la législation européenne en matière d’émissions.

Sur le même sujet  Le groupe motopropulseur hybride de BYD, d'une autonomie de 2 000 km, est désormais disponible en avant-première

Quoi qu’il en soit, d’ici la fin de l’année 2024, nous n’aurons plus aucun doute sur la nouvelle voiture électrique de Xiaomi, qui rivalisera avec le Porsche Cayenne et le Tesla Model X.

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Articles connexes

Polémique en Grèce : limitation de la charge des batteries des voitures électriques sur les ferries

La Grèce a récemment introduit une réglementation limitant la charge des batteries des véhicules électriques sur les ferries,...

Le groupe motopropulseur hybride de BYD, d’une autonomie de 2 000 km, est désormais disponible en avant-première

L'une des voitures qui a suscité le plus d'intérêt ces jours-ci à la une de Hybrids and Electrics...

Microsoft va construire au Kenya un centre de données géothermique d’une valeur d’un milliard de dollars

Découvrez comment microsoft et g42 s'associent pour transformer le paysage technologique de l'afrique de l'est avec une infrastructure...

Ce nouveau radar ultra-performant va devenir le pire cauchemar des conducteurs pressés

La sécurité routière est un enjeu majeur pour les autorités françaises, qui ne cessent d'innover pour lutter contre...