Alors que l’industrie enterre le diesel, l’entreprise la plus improbable pense qu’il a encore de la vie : Toyota.

Date:

Le Toyota Hilux est l'une des dix voitures les plus vendues au monde et un leader dans de nombreux pays, et la marque est déterminée à offrir autant de possibilités qu'elle le peut, aussi longtemps qu'elle sera autorisée à le faire.

Si Toyota s’est fait un nom dans la culture populaire en France, c’est grâce à ses hybrides. Dans notre pays, à l’exception de la Toyota Aygo X, de la version d’entrée de gamme de la Toyota Yaris et de modèles très sportifs (GR86, Supra et GR Yaris), toutes les voitures qu’elle vend sont plus ou moins électrifiées.

Sur les cinq véhicules hybrides non rechargeables les plus vendus, trois sont ses modèles (Toyota Corolla, C-HR et Yaris Cross) et deux autres modèles (Toyota RAV4 et Yaris) figurent dans le top 10 des meilleures ventes. Ce n’est pas une coïncidence si de nombreuses personnes qualifient les véhicules hybrides non rechargeables d'”hybrides Toyota” ou de “semblables à Toyota”.

Mais l’entreprise japonaise a depuis longtemps fait savoir qu’elle n’avait pas l’intention de tuer une technologie à l’avenir. En ce qui concerne la voiture électrique, sa position a été plus ou moins belliqueuse au fil du temps, modulant un discours qui, à certaines occasions, semblait totalement contraire et, à d’autres, la solution sur laquelle elle mettrait le plus l’accent.

C’est la fin des carburants : cette entreprise allemande lancera un moteur à hydrogène en 2024 et changera tout

Ce sur quoi elle est restée ferme, c’est son discours consistant à donner au client le plus grand nombre d’options possible afin qu’il puisse choisir celle qui l’intéresse le plus. On a parlé de moteurs à essence, de batteries à l’état solide, de différentes solutions à l’hydrogène….

Sur le même sujet  Écologie et performance : Le nouveau moteur à hydrogène frappe fort avec 500 Nm de couple

Ce que nous ne nous attendions pas à voir, ce sont des déclarations en faveur du diesel.

Le diesel n’est pas mort.

Avec des immatriculations de véhicules diesel en chute libre en Europe et en France, le lancement de nouveaux modèles sans moteur diesel dans la gamme ou des décisions comme celle de Volvo, qui a récemment produit sa dernière voiture à moteur diesel, on pourrait penser que le diesel est mort.

Mais tout le monde ne pense pas ainsi et, en partie, c’est une erreur commune (y compris les médias) de tomber dans la tentation de penser que l’Europe est le centre du marché et que les marques prennent leurs décisions en priorisant notre continent alors qu’en réalité, seuls l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni font partie des 10 pays du monde qui achètent le plus de voitures neuves.

Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que Sean Hanley, responsable des ventes de Toyota en Australie, ait assuré à Drive que “le diesel a encore du temps devant lui, qu’il ne va pas mourir de sitôt”.

Dans une interview accordée à Drive, Hanley a déclaré que la vie du diesel sera décidée dans les 10 à 20 prochaines années. “Il est possible qu’il y ait des variantes hybrides, pour réduire son empreinte carbone. C’est une source de carburant très crédible, en particulier pour les véhicules lourds”.

L’Australie est un marché compliqué pour les véhicules électrifiés. Il faut tenir compte du fait qu’il s’agit d’un pays très étendu, où les distances sont très longues et où le conducteur est totalement isolé. C’est un véritable défi pour le véhicule électrique, car il nécessite une très grande autonomie et, en outre, la création d’un réseau très étendu de chargeurs dans des endroits éloignés des grandes villes.

Sur le même sujet  Des Mirai à prix réduit pour Les JO de Paris 2024 : Toyota va-t-elle franchir un cap vers l'hydrogène accessible ?

En effet, le pays n’a pas encore de plan de réduction des émissions de ses véhicules, ni de feuille de route pour améliorer progressivement la qualité de l’air en réduisant les émissions des véhicules vendus dans le pays. Ce n’est que maintenant que cette possibilité a été mise sur la table.

À cela s’ajoutent deux variables. La première est que l’Australie a un amour profondément ancré pour la course et les véhicules à carburant fossile. Au-delà de l’utilisation quotidienne, ses compétitions constituent une référence depuis des décennies.
C’est la règle 1:6:90 de Toyota qui justifie son engagement dans les voitures hybrides (et pas tous les types d’hybrides).

Le Japon envisage de produire de l’hydrogène à l’aide d’un réacteur nucléaire de nouvelle génération, en utilisant la chaleur et une quantité minime d’électricité

La seconde est que le public préfère toujours les grands SUV et les véhicules utilitaires légers. En effet, les deux modèles les plus vendus en Australie sont le Ford Ranger et le Toyota Hilux, alors que les ventes de voitures électriques sont négligeables.

En outre, Toyota ne peut actuellement pas non plus se séparer de son Hilux. Elle pourra l’électrifier partiellement, comme le dit le responsable de la marque en Australie, si elle y est contrainte. Mais le modèle est la voiture la plus vendue dans une poignée de pays au profil similaire à celui de l’Australie.

La quasi-totalité de l’Océanie, l’Afrique australe et une grande partie de l’Amérique centrale et du Sud se partagent le Toyota Hilux et le Land Cruiser. Deux modèles pour lesquels le diesel est indispensable. Le Toyota Hilux a d’ailleurs été l’une des 10 voitures les plus vendues dans le monde l’année dernière.

Sur le même sujet  Mitsubishi investit dans un projet canadien de production de lithium

Aussi étrange que cela puisse paraître, Toyota n’est pas prêt de dire adieu au diesel.

 

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Articles connexes

Polémique en Grèce : limitation de la charge des batteries des voitures électriques sur les ferries

La Grèce a récemment introduit une réglementation limitant la charge des batteries des véhicules électriques sur les ferries,...

Le groupe motopropulseur hybride de BYD, d’une autonomie de 2 000 km, est désormais disponible en avant-première

L'une des voitures qui a suscité le plus d'intérêt ces jours-ci à la une de Hybrids and Electrics...

Microsoft va construire au Kenya un centre de données géothermique d’une valeur d’un milliard de dollars

Découvrez comment microsoft et g42 s'associent pour transformer le paysage technologique de l'afrique de l'est avec une infrastructure...

Ce nouveau radar ultra-performant va devenir le pire cauchemar des conducteurs pressés

La sécurité routière est un enjeu majeur pour les autorités françaises, qui ne cessent d'innover pour lutter contre...