La voiture électrique perd 50 % de sa valeur trois ans après son achat

Le marché français des voitures électriques d'occasion : un défi face à l'évolution technologique

Les voitures électriques d’occasion en France font face à un défi majeur : leur valeur se déprécie rapidement en raison de l’évolution constante de la technologie. Selon les données publiées par Ganvam, en collaboration avec DAT, une entreprise allemande spécialisée dans l’évaluation des véhicules, un véhicule électrique perd en moyenne 47,1 % de sa valeur après trois ans et 60 000 kilomètres. En comparaison, un véhicule à essence se déprécie de 28,5 % sur la même période.

L’étude de Ganvam et DAT, basée sur une analyse approfondie du marché des véhicules d’occasion, révèle que les voitures hybrides, y compris les micro-hybrides, conservent mieux leur valeur. Après trois ans, elles perdent seulement 27,4 % de leur valeur initiale.

Les données. Ganvam a publié, en collaboration avec DAT, une entreprise allemande spécialisée dans l'évaluation des véhicules
Les données. Ganvam a publié, en collaboration avec DAT, une entreprise allemande spécialisée dans l’évaluation des véhicules

Cette tendance à la dépréciation rapide des voitures électriques s’explique par plusieurs facteurs. D’une part, l’évolution rapide de la technologie des batteries rend les modèles plus anciens obsolètes plus rapidement. D’autre part, le marché français, influencé par des marques comme Tesla, subit des fluctuations de prix importantes, notamment en raison des réductions fréquentes sur les nouveaux modèles.

Dites adieu aux batteries des voitures électriques : cette invention à base d’hydrogène est l’avenir

En 2023, la situation ne s’est guère améliorée pour les voitures électriques. Leur valeur après trois ans n’est que de 52,9 %, loin derrière les progrès réalisés par les technologies hybrides. La voiture électrique a même connu une baisse de valeur de 6,7 % entre janvier 2023 et janvier 2024.

L’année 2022 a été particulièrement remarquable pour le marché automobile français. La pénurie de stock chez les concessionnaires a entraîné une hausse des prix des véhicules neufs et d’occasion. Des modèles comme la Tesla ont été proposés à des prix supérieurs à ceux des véhicules neufs, en raison de la forte demande et des délais d’attente.

Le marché des voitures électriques en France est également influencé par l’arrivée de nouveaux modèles plus abordables, comme la MG4 Electric, qui sera proposée à moins de 20 000 euros en 2023 avec des subventions. Cette dynamique exerce une pression à la baisse sur les prix.

Outre les fluctuations de prix, deux autres variables importantes affectent le marché des voitures électriques d’occasion. Premièrement, l’évolution rapide de la technologie des batteries rend les anciens modèles rapidement obsolètes. Deuxièmement, le public cible des voitures électriques est souvent réticent à investir dans des modèles d’occasion en raison des incertitudes concernant l’état des batteries et les coûts de réparation potentiels.

Un autre grand problème des voitures électriques : le comportement de leurs conducteurs

En conclusion, bien que le marché des voitures électriques en France offre des opportunités, il est confronté à des défis uniques liés à l’évolution rapide de la technologie et aux incertitudes des consommateurs. Ces facteurs contribuent à une dépréciation plus rapide des véhicules électriques d’occasion, comparativement aux autres types de véhicules.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...