AccueilActualitésInnovation maritime : le...

Innovation maritime : le succès du premier projet européen d’hydrogène vert en mer par Lhyfe

Lhyfe, pionnier français de l'hydrogène vert, a franchi une étape révolutionnaire avec Sealhyfe, le premier projet européen d'hydrogène produit en mer, défiant les éléments et ouvrant de nouvelles voies pour l'énergie durable offshore.

Dans une prouesse technique et écologique, Lhyfe, le producteur français d’hydrogène vert, a marqué l’histoire avec son projet Sealhyfe, le premier à produire de l’hydrogène en mer en Europe. Ce projet pilote, situé dans le golfe de Gascogne, à 20 km du Croisic, a démontré une capacité remarquable à générer de l’hydrogène avec une efficacité comparable à celle des installations terrestres, malgré les défis imposés par l’environnement marin.

Résilience face aux éléments : une performance inégalée

Le projet “Sealhyfe” a été le premier à produire de l’hydrogène en mer en Europe, bien que la société chinoise Dongfang Electric ait devancé Lhyfe de quelques semaines.

L’électrolyseur flottant de 1 MW, conçu en collaboration avec Plug Power, a non seulement survécu à cinq tempêtes majeures mais a également maintenu des performances d’électrolyse aussi élevées que celles observées sur terre. Cette réalisation souligne la fiabilité et la robustesse de la technologie, capable de fonctionner efficacement dans des conditions maritimes difficiles.

Hyundai est convaincue que l’hydrogène est l’avenir de l’industrie automobile. C’est pourquoi elle a pris cette décision

Expansion et innovation : au-delà de Sealhyfe

Lhyfe ne s’arrête pas à ce succès. L’entreprise a récemment inauguré l’un des deux plus grands sites de production d’hydrogène vert et renouvelable de France en Bretagne, marquant une étape significative vers la décarbonation des transports et des processus industriels grâce à l’hydrogène produit localement à partir d’eau et d’électricité renouvelable. Ce développement souligne l’engagement de Lhyfe envers une production d’hydrogène zéro émission, utilisant des ressources naturelles pour un impact environnemental minimal.

Sur le même sujet  L'énergie "licorne", une découverte scientifique qui défie les lois de la physique et pourrait révolutionner le monde de l'énergie

“Les performances obtenues étaient aussi élevées que sur terre, ce qui confirme la fiabilité de l’installation”, a déclaré le développeur dans un communiqué de presse. Lhyfe a également confirmé à Hydrogen Insight que l’électrolyseur de Plug avait une plage de fonctionnement de 10 à 100 %, ce qui signifie qu’il pouvait produire de l’H2 lorsque l’apport en électricité était aussi faible que 10 % de sa capacité nominale (c’est-à-dire 100 kW).

Lhyfe a ajouté qu’il avait effectué moins de dix opérations de maintenance en mer et que le système avait pu fonctionner pendant 70 % du temps d’exploitation, malgré cinq tempêtes.

“Une analyse complète du système de production une fois revenu à terre a confirmé que tous les équipements étaient revenus indemnes et que leur capacité de production était intacte”, a déclaré Lhyfe.

Un pas vers l’avenir : le projet HOPE et au-delà

Lhyfe a également confirmé à Hydrogen Insight que le projet n’avait produit que 15 tonnes d’H2, soit environ un quart de la production maximale possible, en supposant une pleine utilisation pendant tous les jours où il a produit de l’hydrogène en mer. L’entreprise a toutefois ajouté que le projet était axé sur la faisabilité technique dans des environnements marins difficiles plutôt que sur la maximisation de la production.

Cela inclut son prochain électrolyseur offshore, une plateforme de 10 MW au large des côtes belges, baptisée “HOPE”, capable de produire quatre tonnes par jour. Lhyfe a déjà obtenu 20 millions d’euros de subventions de la Commission européenne et 13 millions d’euros du gouvernement belge pour ce projet, dont la mise en service est prévue pour 2026.

Sur le même sujet  Google Maps innove : Découvrez les entrées des bâtiments comme jamais auparavant !

“Les résultats positifs de l’essai Sealhyfe et les leçons que nous en avons tirées représentent une nouvelle étape importante pour Lhyfe”, a déclaré le fondateur et PDG Matthieu Guesné.

“Nous pouvons désormais nous appuyer sur notre expérience de trois sites terrestres et d’un site offshore pour concevoir nos prochains sites de production d’hydrogène vert. Cela renforce notre expertise et la confiance de nos partenaires, et soutient l’ensemble de l’industrie, car Sealhyfe a fait de la production d’hydrogène en mer une réalité.

Les preuves s’accumulent : les géants de l’automobile pivotent vers l’hybride face aux ventes décevantes de l’électrique

Une vision renouvelée pour l’industrie de l’hydrogène

Les succès de Sealhyfe et les perspectives offertes par le projet HOPE, ainsi que l’expansion continue de Lhyfe dans la production d’hydrogène vert, illustrent l’engagement de l’entreprise en faveur de l’innovation et de la durabilité. En faisant de la production d’hydrogène en mer une réalité, Lhyfe ne se contente pas de repousser les limites technologiques ; l’entreprise contribue activement à la construction d’un avenir énergétique durable pour la planète

Actu

More from Author

Lecture

Ni électrique, ni hydrogène : ce moteur quantique a une autonomie illimitée, mais il ne devrait pas exister

Un problème à résoudre : ce moteur quantique sera-t-il la solution ? Il est important de mentionner certains des principaux problèmes liés à la fabrication d'une mobilité efficace et respectueuse de l'environnement, car cela serait d'une grande importance en raison de la crise climatique mondiale actuelle. C'est pourquoi...

Le Japon explore l’ammoniac comme carburant pour réduire les émissions maritimes

De grandes innovations sont réalisées dans le domaine du transport maritime, comme ce bateau de course fonctionnant à l'hydrogène. Cependant, le transport maritime émet encore beaucoup de gaz à effet de serre. C'est pourquoi le Japon vient de s'intéresser de près à un carburant inattendu : l'ammoniac....

Trêve possible entre la Chine et l’Europe ? Un “cessez-le-feu” a été conclu après l’imposition de droits de douane

Le 22 juin, le ministre chinois du commerce, Wang Wentao, et Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne, ont tenu une vidéoconférence au cours de laquelle ils ont discuté de la "guerre commerciale" entre les deux régions. Il s'agissait du sujet principal de la réunion, mais...

L’Amérique dévoile le premier moteur à hydrogène : vitesse inédite et mystère

L'hydrogène est l'élément chimique le plus léger et le plus abondant au monde. Son introduction dans le domaine des carburants pourrait constituer une avancée majeure, car il a le potentiel de fournir une énergie propre et efficace. Il n'est généralement pas produit librement en grandes quantités. On...

Le moteur électrique le plus puissant de l’histoire : 800 CV et un mystère non résolu

Le moteur "Dark Matter" : une révolution technologique Le moteur "Dark Matter" est un moteur électrique de flux axial, une technologie qui permet d'atteindre une densité de puissance exceptionnelle. Avec une puissance de 800 chevaux et un couple de 1 250 Nm, ce moteur propulse la Koenigsegg Gemera...

Punch Torino innove avec un moteur électrique ultraléger : jusqu’à 93% d’efficacité

En pleine décarbonisation des transports, un moteur ultraléger qui permet d'économiser 93 % est apparu. Il ne s'agit pas d'essence, mais d'un nouveau carburant accompagné de 7 000 euros en cadeau. Nous vivons une époque où l'achat d'une voiture est une décision beaucoup plus complexe qu'il y...

Tesla dit adieu à l’électricité (et à l’hydrogène) : voici le nouveau type de moteur sans carburant

Tesla résonne avec un nouveau type de moteur sans carburant qui surprend le monde entier. Devons-nous dire adieu aux voitures électriques ? Chaque jour, la mobilité électrique prend de plus en plus de poids dans le monde grâce à de nouvelles réglementations, à des investissements privés, à...

La Commission européenne analyse la consommation réelle de carburant de 988 124 véhicules… et le résultat est décevant.

Ces données ont été centralisées par l'AECA, l'Association espagnole des entités collaboratrices de l'administration du contrôle technique des véhicules, qui les a transmises au ministère de l'industrie et du tourisme, lequel les a envoyées à la Commission européenne. C'est en mai 2023 que les ITV ont commencé à...

L’Europe dit adieu aux voitures électriques : qu’est-ce qui se passe vraiment ?

L'Europe, autrefois à l'avant-garde de la révolution des véhicules électriques, semble faire un pas en arrière. Des nouvelles réglementations et une série de défis techniques et économiques remettent en question la viabilité à long terme des voitures électriques sur le continent. Cet article explore les raisons de...

Les camions à hydrogène “XCIENT Fuel Cell” de Hyundai Motor atteignent le record de 10 millions de km parcourus en Suisse

À ce jour, les camions XCIENT Fuel Cell de Hyundai sont opérationnels dans dix pays, dont les États-Unis, la Suisse, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Corée, Israël, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. En Suisse, les camions ont atteint cette étape en seulement...

Échec historique du moteur Puretech 1.2 prometteur : des milliards de dollars et des années perdues pour Stellantis

Ce moteur était prometteur en 2012 : aujourd'hui, il pose problème à plus de 500 000 personnes. Le conglomérat automobile mondial Stellantis Group, qui possède des marques automobiles à succès telles que Citroën, DS, Opel et Peugeot, est dans l'embarras en ce qui concerne son moteur Puretech 1.2....

Nissan abandonne les moteurs diesel : Une transition vers l’électrique

Quel est le carburant en voie de disparition pour ce célèbre constructeur automobile ? Il y a quelques jours, François Bailly, vice-président senior de Nissan pour l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Inde, l'Europe et l'Océanie, région connue sous le nom d'AMIEO, a fait une déclaration à la presse confirmant une...