AccueilActualitésHonda rejoint Toyota pour dire adieu aux véhicules électriques : la première...

Honda rejoint Toyota pour dire adieu aux véhicules électriques : la première voiture à hydrogène a déjà été lancée

Le Honda CR-V e:FCEV réinvente la mobilité verte avec sa version hybride rechargeable à hydrogène, alliant autonomie étendue et polyvalence inégalée pour les trajets courts et longs, exclusivement en Californie.

Le célèbre crossover compact CR-V de Honda présente sa nouvelle version hybride rechargeable à hydrogène, dont la distribution débutera cette année, exclusivement en Californie, aux États-Unis. Le véhicule se distingue par sa polyvalence, offrant la possibilité de recharger sa batterie via la recharge de niveau 2 pour les trajets courts, ou d’utiliser de l’hydrogène pour les trajets plus longs.

Caractéristiques principales de la Honda CR-V e:FCEV

Le modèle 2025, baptisé CR-V e:FCEV par Honda, se distingue des autres véhicules à pile à combustible (FCEV) grâce à sa batterie de 17,7 kWh. Cette batterie peut être alimentée à la fois par l’électricité du réseau et par l’hydrogène, offrant une autonomie totale estimée par l’EPA à 270 miles (434 km). En outre, elle permet une autonomie de 46 km en mode tout électrique (EV) après une charge de niveau 2.

Le CR-V e:FCEV est équipé du module de pile à combustible de deuxième génération de Honda, fruit d’une collaboration avec General Motors et assemblé dans le Michigan. Il délivre 174 ch et 310 Nm de couple, avec une puissance maximale de 92,2 kW.

Hydrogène : Honda change les règles du jeu avec une technologie plus verte et 60 % moins chers

La structure et la suspension du véhicule ont été méticuleusement optimisées pour offrir la même expérience de conduite sportive et le même niveau de raffinement que les autres modèles de la gamme CR-V, avec des améliorations significatives de la rigidité et du comportement de la suspension.

Le prix n’a pas encore été dévoilé, mais le CR-V e:FCEV sera fabriqué dans l’Ohio et sera disponible dans une seule version Touring. Ce modèle offrira des caractéristiques haut de gamme telles qu’un tableau de bord numérique de 10,2 pouces, un écran tactile HD de 9 pouces, la compatibilité sans fil avec les systèmes Apple CarPlay et Android Auto. Il offre également la recharge sans fil pour les smartphones, un système audio Bose premium à 12 haut-parleurs, des sièges avant et un volant chauffants, une climatisation bizone, des capteurs de stationnement et une sellerie en cuir bio-sourcé.

  • Module de pile à combustible Honda : puissance estimée à 92,2 kW
  • Moteur électrique : puissance maximale de 174 ch
  • Batterie : capacité de 17,7 kWh
  • Autonomie du VE : 46 km
  • Autonomie totale : 435 km
  • Carburant : hydrogène comprimé

Adieu aux voitures diesel et à essence : l’Europe fixe une date d’expiration définitive

Activités liées à l’hydrogène

En mettant l’accent sur une production limitée, Honda prévoit de produire environ 300 véhicules par an. Seuls certains concessionnaires californiens, en particulier ceux formés à l’entretien de la Honda Clarity Fuel Cell vendue entre 2015 et 2021, pourront louer et entretenir le CR-V e:FCEV. La Californie a été choisie comme lieu idéal pour ce lancement, non seulement parce qu’elle adopte très tôt les nouvelles technologies, mais aussi parce qu’elle compte le plus grand nombre de stations de ravitaillement en hydrogène aux États-Unis.

Bien que Honda n’ait pas révélé de plans récents pour développer l’infrastructure de l’hydrogène, la société reste engagée dans l’innovation en matière de technologies propres, en les étendant au-delà de l’arène automobile. Cela inclut l’utilisation de son nouveau système de pile à combustible dans les véhicules à moteur à combustion interne, les véhicules utilitaires à pile à combustible, les centrales électriques fixes et les engins de construction. L’entreprise continue d’explorer et d’appliquer ces technologies dans divers domaines, réaffirmant ainsi son engagement en faveur d’un avenir durable.

Le défi de l’infrastructure de l’hydrogène reste considérable. Bien que des entreprises telles que Hyundai, qui possède Kia, explorent l’hydrogène comme solution pour atteindre la neutralité carbone, le manque de stations de ravitaillement adéquates reste un obstacle important. Actuellement, la Hyundai Nexo et la Toyota Mirai sont les seuls FCEV disponibles aux États-Unis, limités principalement à la Californie en raison de la disponibilité limitée des stations d’hydrogène. Cette situation a récemment été aggravée par la fermeture de plusieurs stations Shell dans cet État.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Top Infos

Coups de cœur