AccueilAuto MotoHarvard change la donne...

Harvard change la donne dans le domaine des voitures électriques. Ce qu’ils ont créé est sans aucun doute l’avenir des voitures électriques.

La John A. Paulson School of Engineering and Applied Sciences de Harvard a franchi une étape extrêmement importante dans le développement des batteries à semi-conducteurs. Il s’agit sans aucun doute de l’un des développements les plus passionnants de ces dernières années, qui changera la donne pour l’industrie de la voiture électrique.

La recherche publiée dans Nature Materials décrit une nouvelle manière de fabriquer des batteries à état solide avec une anode en métal de lithium. Xin Li, professeur associé en science des matériaux à SEAS.

À cet égard, il convient de noter que la batterie lithium-métal la plus récente développée par cette école a largement dépassé les performances de toutes les autres cellules de batterie disponibles sur le marché. En effet, elle possède, entre autres, une incroyable capacité à se charger et à se décharger plus de 6 000 fois sans que les performances et l’efficacité de la batterie n’en soient affectées. Lisez la suite pour découvrir la clé la plus importante de ce processus, ainsi que les raisons pour lesquelles il est si important.

BMW dit adieu aux voitures électriques. L’annonce de son nouveau plan hydrogène et tout est sur le point de changer

Le Saint-Graal des batteries

Les batteries à l’état solide promettent de révolutionner complètement la technologie associée aux voitures électriques. À cet égard, une équipe de chercheurs dirigée par Xin Li, professeur associé en science des matériaux à la SEAS, a concentré ses recherches et ses études sur l’anode en lithium métal, un composant d’une importance vitale pour les batteries. Pourquoi est-elle si importante ? Parce qu’elle permet d’améliorer constamment leur efficacité et leur autonomie.

Sur le même sujet  Toyota renforce son engagement envers l'hydrogène avec la nouvelle gamme 2024 de la Toyota Mirai

Cette batterie a une capacité dix fois supérieure à celle des anodes commerciales en graphite, c’est pourquoi elle est considérée par de nombreux experts en batteries comme une véritable référence en la matière. En outre, ce développement promet d’améliorer l’efficacité des batteries actuelles tout en transformant la capacité des véhicules électriques.

L’IA est la grande nouveauté du Samsung Galaxy S24 Ultra. Mais ce géant de la téléphonie a bien d’autres choses à faire valoir.

La clé d’une viabilité plus pratique et durable

L’un des principaux défis auxquels sont confrontés les chercheurs et les concepteurs de batteries à l’état solide est la formation de dendrites à la surface de l’anode, c’est-à-dire de projections métalliques susceptibles de provoquer des courts-circuits, voire des incendies.

C’est précisément pour cette raison que différentes solutions ont été tentées pour réduire ce problème en développant une batterie multicouche, mais les dendrites ont persisté. Malgré les difficultés, les chercheurs ont réussi à résoudre ce problème en plaçant des particules de silicium de l’ordre du micron dans l’anode.

Ces petites particules permettent, entre autres, de recouvrir uniformément une épaisse couche de lithium métallique, ce qui est essentiel pour empêcher la formation de dendrites. En ce sens, les ions lithium adhèrent à la surface de la particule de silicium pendant la charge, ce qui les empêche de pénétrer au-delà.

D’autre part, le lithium métal s’enroule autour de la particule. Cette méthode contribue entre autres à une recharge beaucoup plus rapide de la batterie par rapport aux batteries actuelles. En fait, on estime qu’une recharge complète ne prend pas plus de dix minutes.

Sur le même sujet  Lancey PACABAT : la première pompe à chaleur 100% autonome à haute efficacité énergétique sur le marché

Afin d’atteindre tous ces objectifs, les chercheurs de cette technologie ont construit une version de la batterie avec une cellule de poche de la taille d’un timbre-poste et, étonnamment, après 6 000 cycles, cette batterie a réussi à conserver 80 % de sa capacité, ce qui dépasse les autres qui existent et sont en cours de développement sur le marché aujourd’hui. Il n’est donc pas surprenant qu’Adden Energy, une entreprise dérivée de Harvard, ait acquis une licence pour cette technologie.

Comme nous l’avons vu, la dernière percée de Harvard dans le domaine des batteries à l’état solide n’est pas seulement une réalisation technique impressionnante, mais représente également une étape majeure vers la viabilité pratique de ces batteries pour des applications industrielles et commerciales. L’avenir de l’énergie mobile est peut-être plus proche que nous ne le pensons, avec la promesse d’une plus longue durée de vie des batteries et de cycles de charge beaucoup plus rapides.

Actu

More from Author

Lecture

Ni électrique, ni hydrogène : ce moteur quantique a une autonomie illimitée, mais il ne devrait pas exister

Un problème à résoudre : ce moteur quantique sera-t-il la solution ? Il est important de mentionner certains des principaux problèmes liés à la fabrication d'une mobilité efficace et respectueuse de l'environnement, car cela serait d'une grande importance en raison de la crise climatique mondiale actuelle. C'est pourquoi...

Le Japon explore l’ammoniac comme carburant pour réduire les émissions maritimes

De grandes innovations sont réalisées dans le domaine du transport maritime, comme ce bateau de course fonctionnant à l'hydrogène. Cependant, le transport maritime émet encore beaucoup de gaz à effet de serre. C'est pourquoi le Japon vient de s'intéresser de près à un carburant inattendu : l'ammoniac....

Trêve possible entre la Chine et l’Europe ? Un “cessez-le-feu” a été conclu après l’imposition de droits de douane

Le 22 juin, le ministre chinois du commerce, Wang Wentao, et Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne, ont tenu une vidéoconférence au cours de laquelle ils ont discuté de la "guerre commerciale" entre les deux régions. Il s'agissait du sujet principal de la réunion, mais...

L’Amérique dévoile le premier moteur à hydrogène : vitesse inédite et mystère

L'hydrogène est l'élément chimique le plus léger et le plus abondant au monde. Son introduction dans le domaine des carburants pourrait constituer une avancée majeure, car il a le potentiel de fournir une énergie propre et efficace. Il n'est généralement pas produit librement en grandes quantités. On...

Le moteur électrique le plus puissant de l’histoire : 800 CV et un mystère non résolu

Le moteur "Dark Matter" : une révolution technologique Le moteur "Dark Matter" est un moteur électrique de flux axial, une technologie qui permet d'atteindre une densité de puissance exceptionnelle. Avec une puissance de 800 chevaux et un couple de 1 250 Nm, ce moteur propulse la Koenigsegg Gemera...

Punch Torino innove avec un moteur électrique ultraléger : jusqu’à 93% d’efficacité

En pleine décarbonisation des transports, un moteur ultraléger qui permet d'économiser 93 % est apparu. Il ne s'agit pas d'essence, mais d'un nouveau carburant accompagné de 7 000 euros en cadeau. Nous vivons une époque où l'achat d'une voiture est une décision beaucoup plus complexe qu'il y...

Tesla dit adieu à l’électricité (et à l’hydrogène) : voici le nouveau type de moteur sans carburant

Tesla résonne avec un nouveau type de moteur sans carburant qui surprend le monde entier. Devons-nous dire adieu aux voitures électriques ? Chaque jour, la mobilité électrique prend de plus en plus de poids dans le monde grâce à de nouvelles réglementations, à des investissements privés, à...

La Commission européenne analyse la consommation réelle de carburant de 988 124 véhicules… et le résultat est décevant.

Ces données ont été centralisées par l'AECA, l'Association espagnole des entités collaboratrices de l'administration du contrôle technique des véhicules, qui les a transmises au ministère de l'industrie et du tourisme, lequel les a envoyées à la Commission européenne. C'est en mai 2023 que les ITV ont commencé à...

L’Europe dit adieu aux voitures électriques : qu’est-ce qui se passe vraiment ?

L'Europe, autrefois à l'avant-garde de la révolution des véhicules électriques, semble faire un pas en arrière. Des nouvelles réglementations et une série de défis techniques et économiques remettent en question la viabilité à long terme des voitures électriques sur le continent. Cet article explore les raisons de...

Les camions à hydrogène “XCIENT Fuel Cell” de Hyundai Motor atteignent le record de 10 millions de km parcourus en Suisse

À ce jour, les camions XCIENT Fuel Cell de Hyundai sont opérationnels dans dix pays, dont les États-Unis, la Suisse, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Corée, Israël, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. En Suisse, les camions ont atteint cette étape en seulement...

Échec historique du moteur Puretech 1.2 prometteur : des milliards de dollars et des années perdues pour Stellantis

Ce moteur était prometteur en 2012 : aujourd'hui, il pose problème à plus de 500 000 personnes. Le conglomérat automobile mondial Stellantis Group, qui possède des marques automobiles à succès telles que Citroën, DS, Opel et Peugeot, est dans l'embarras en ce qui concerne son moteur Puretech 1.2....

Nissan abandonne les moteurs diesel : Une transition vers l’électrique

Quel est le carburant en voie de disparition pour ce célèbre constructeur automobile ? Il y a quelques jours, François Bailly, vice-président senior de Nissan pour l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Inde, l'Europe et l'Océanie, région connue sous le nom d'AMIEO, a fait une déclaration à la presse confirmant une...