Ce sera une voiture électrique “bon marché”, mais ce ne sera pas non plus une bonne affaire : Xiaomi tente de contenir les rumeurs concernant la SU7

La première voiture de Xiaomi a été dévoilée, mais n'est pas encore commercialisée. Les prix suscitent de nombreuses controverses, avant même que la marque n'annonce des données officielles.

La Chine s’est habituée aux prix bas. Qu’il s’agisse du plus petit produit du catalogue de Xiaomi ou du plus grand, le fabricant est devenu populaire pour ses prix attractifs. Son activité dans le domaine des appareils mobiles en a fait l’un des plus grands acteurs du secteur. Sa solide base commerciale et son vaste réseau de clients ont jeté les bases sur lesquelles il a bâti sa stratégie de puissance.

La SU7 de Xiaomi est déjà une réalité. La première voiture électrique de l’entreprise a été dévoilée, mais elle n’a pas encore été commercialisée. Il reste encore quelques mois avant qu’elle ne commence à circuler et elle fait déjà l’objet de nombreuses discussions.

Xiaomi tente de contenir les rumeurs concernant la SU7
Xiaomi est née en 2010 sous la forme d’une petite startup technologique axée principalement sur les logiciels. Un an plus tard, la société chinoise présentait au monde son premier appareil mobile, le Xiaomi M1. Un téléphone bon marché et riche en fonctionnalités qui s’est avéré être un succès mondial retentissant.

Malgré son entrée tardive dans la course à la technologie, Xiaomi s’est imposé comme l’un des fabricants les plus populaires en raison de son excellent rapport qualité-prix. Au fil des ans, les prix de ses téléphones mobiles ont progressivement augmenté en même temps que leurs caractéristiques. Aujourd’hui, l’entreprise possède plusieurs divisions, Redmi étant la gamme de produits la plus économique.

Voitures électriques à 100 euros par mois : le leasing social qui change la donne

Xiaomi tente de contenir les attentes économiques de nombreux conducteurs.

De nombreux clients s’attendent à un produit très bon marché, ce qui ne sera pas le cas.

Avec cette même mentalité de prix raisonnable et d’excellent produit, Xiaomi a plongé tête baissée dans le marché des voitures électriques. Sa pénétration n’est pas aussi tardive que celle des téléphones portables, mais dans ce cas, les Chinois n’ont pas lésiné sur les moyens. L’investissement de l’entreprise est stratosphérique.

Ils ont créé une toute nouvelle branche de l’entreprise, beaucoup plus coûteuse à développer et à mettre en œuvre. Ils ont embauché des ingénieurs, ils construisent des usines et ils ont sélectionné les meilleurs rivaux pour les affronter. Lors de la présentation officielle du Xiaomi SU7, le PDG de l’entreprise, Lei Jun, a fait des références répétées à Porsche et Tesla.

Sur le papier, la SU7 est capable de battre la Model S et la Taycan dans de nombreux scénarios. Ses caractéristiques sont très séduisantes. Avec une longueur de près de 5 mètres et une batterie CATL d’une capacité de 101 kWh, il est capable d’une autonomie certifiée de 800 kilomètres (cycle CLTC).

Au mieux de sa forme, la berline de Xiaomi est capable de développer jusqu’à 664 ch et d’accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 2,78 secondes, soit moins qu’une Taycan Turbo. Pour couronner le tout, la technologie et l’espace intérieur ne manquent pas, avec un grand coffre de 517 litres.

Les caractéristiques de la SU7 en font l'une des meilleures voitures électriques au monde.
Les caractéristiques de la SU7 en font l’une des meilleures voitures électriques au monde.
Bien que son prix soit raisonnable, la SU7 sera loin d’être la voiture électrique la moins chère de Chine.

Automobile en 2024 : moins de points retirés et évolutions écologiques

Cependant, le prix pourrait être un problème pour la durée de vie de la SU7. Tout le monde s’attend à un prix très serré, mais Xiaomi a déjà assuré que “ce sera un peu cher, mais toujours raisonnable”. Même si Xiaomi a un gros portefeuille, il est impossible de s’attendre à un prix inférieur à 20 000 euros pour une telle berline.

Le département marketing fait tout ce qu’il peut pour contenir les attentes sans alimenter la rumeur. Des sources proches de la voiture évoquent un prix de base d’environ 300 000 yuans, soit environ 40 000 euros au taux de change. Pour l’instant, il ne s’agit que de spéculations, car la course commerciale ne débutera pas avant la mi-2024.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...