ByD promettait d’être heureuse après avoir dépassé Tesla en 2023. Ce à quoi elle ne s’attendait pas, c’est à l’arrivée de ce concurrent en 2024.

Course à l'Innovation : BYD et son nouveau rival redéfinissent le marché des batteries électriques à moindre coût

La lutte pour réduire les coûts de production des batteries électriques s’intensifie, contredisant les attentes des leaders du marché. La réduction des coûts et l’efficacité de la production sont essentielles pour parvenir à une adoption massive dans le monde passionnant des véhicules électriques. Jusqu’à présent, B&D a surpassé des géants comme Tesla dans la compétition pour offrir des modèles moins chers, mais en 2024, un nouveau rival menace de changer la donne.

La voie de l’accessibilité financière : au-delà de l’automatisation

Si l’automatisation a joué un rôle crucial dans la réduction des coûts de production des véhicules électriques, il n’en reste pas moins que la production de composants de plus grande taille est essentielle pour parvenir à une plus grande accessibilité financière. À cet égard, l’approche de Tesla a été pionnière, car elle a montré qu’en réduisant l’implication humaine dans la chaîne de production, les coûts baissent de manière significative. Cependant, il est également important de noter que cette approche a des limites, car une réduction supplémentaire des prix nécessite une augmentation de l’échelle de production, ce qui laisse les entreprises avec des marges bénéficiaires beaucoup plus étroites.

Ce moteur à hydrogène vise à remplacer l’essence : c’est délicat et c’est l’avenir

C’est précisément pour cette raison que la bataille pour la réduction des coûts s’est concentrée sur la batterie, ce composant essentiel et coûteux des véhicules électriques. Et dans cette bataille pour réduire les coûts sur le marché des batteries, des entreprises de premier plan telles que CATL et BYD sont activement engagées dans ce que certains appellent une “guerre des prix”.

Nouvelles sur les batteries

D’autre part, le lithium, qui était autrefois une ressource limitée, fait l’objet de nouveaux gisements abondants. Sans parler des alternatives telles que le sodium qui apparaissent également comme des solutions possibles. Il ne fait aucun doute que tous ces changements dans la disponibilité des matériaux permettent aux entreprises d’envisager des méthodes de fabrication de batteries plus économiques, bien que nombre d’entre elles en soient encore au stade de la recherche, de la conception et de l’essai.

À cet égard, CATL prévoit de lancer de nouvelles batteries à charge rapide à bas prix. Quelles sont leurs principales caractéristiques ? Il s’agit de cellules dont le prix sera légèrement supérieur à 5 centimes d’euro par wattheure, soit moins de la moitié de ce qu’elles coûtaient il y a seulement un an. Non seulement ces batteries sont moins chères, mais elles peuvent être chargées rapidement, ce qui réduit considérablement le temps de récupération de l’énergie. Il s’agit donc d’une option nouvelle et surtout beaucoup plus pratique pour les conducteurs.

BYD, pour sa part, suit de près ces changements et, dans le même temps, cherche des alternatives pour réduire les coûts de ses batteries. Il est intéressant de noter que la rivalité entre ces deux entreprises génère une pression favorable qui pourrait se traduire par une baisse constante du prix des batteries.

Adieu aux mécaniciens. Ils sont condamnés et c’est à cette date que les ateliers disparaîtront

L’impact sur le marché des véhicules électriques : perspectives d’avenir

La réduction des coûts de production des batteries n’est pas seulement une question technique, elle influence également le prix final des véhicules électriques. Toutefois, grâce à des entreprises telles que CATL et BYD, on s’attend à ce que les prix baissent, ce qui rendra le marché des véhicules électriques plus abordable. C’est la clé d’une transition complète vers un modèle de mobilité beaucoup plus durable.

Comme nous l’avons vu, le développement de la technologie des batteries et l’intensification de la concurrence sont des signes prometteurs pour les consommateurs et l’industrie dans son ensemble, car l’adoption des véhicules électriques devrait augmenter à mesure que les coûts continuent de baisser.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...