Adieu aux voitures à essence et diesel : ce moteur à hydrogène les remplacera (ainsi que les voitures électriques)

Date:

L'ère des voitures à essence et diesel touche à sa fin, laissant place à une nouvelle ère de la mobilité durable. Les moteurs à hydrogène, auparavant considérés comme une technologie de niche, se positionnent désormais comme une alternative sérieuse aux voitures électriques.

L’Union européenne poursuit son projet d’émissions de CO2 nulles sur les routes. Les moteurs électriques, qui semblaient destinés à dominer le marché, sont concurrencés par les systèmes de combustion à l’hydrogène, qui deviennent de plus en plus probables.

La recherche progresse et l’hydrogène apparaît comme la planche de salut de la combustion. De plus en plus de personnes étudient cette possibilité. À chaque pas, les moteurs à hydrogène se perfectionnent et surmontent les obstacles pour s’imposer.

Certains des plus grands constructeurs automobiles du monde pressent leurs équipes de recherche. La recherche du système parfait, ou presque, est devenue une course dans laquelle l’évolution des technologies et des coûts est un facteur de pression.

Les progrès de Toyota sur la voie de la mobilité durable se poursuivent sans relâche. L’entreprise japonaise se concentre sur les moteurs thermiques à hydrogène pour les voitures de course. Mais si le système fonctionne à ce niveau, il pourrait servir de base à un rééquipement.

Voitures électriques : la fin d’un rêve écolo ? La vérité sur les émissions qui pourrait sonner le glas de leur avenir radieux

La Corée du Sud, championne de la technologie d’injection d’hydrogène

L’union fait la force. La fusion des potentiels de Hyundai-Kia Motor Company et de l’Institut coréen des machines et des matériaux a permis de franchir une nouvelle étape sur la voie de la combustion de l’hydrogène.
Il s’agit d’un moteur qui fonctionne par injection directe d’hydrogène. Le réservoir peut contenir 2 litres de carburant. L’hydrogène pénètre directement dans la chambre de combustion à une pression de plus de 30 bars. Le nouveau système améliore l’efficacité globale du travail du moteur et réduit les émissions générées. Le projet intègre un turbocompresseur qui augmente la puissance et stabilise l’efficacité du moteur.

Sur le même sujet  Google Maps innove : Découvrez les entrées des bâtiments comme jamais auparavant !

Quels sont les avantages du système d’injection directe d’hydrogène ?

Les entreprises qui travaillent sur ce projet affirment que ce moteur sera aussi puissant qu’un moteur à essence. Les émissions seront réduites de 99 % et le rendement sera de 40 %. Elles affirment que les NOx rejetés sont inférieurs à 15 ppm, ce qui pourrait être réduit grâce à un système de traitement des gaz.

Bien que le moteur ne soit pas totalement neutre en termes d’émissions, il est conforme aux nouvelles réglementations européennes qui entreront en vigueur en 2035. Quel est l’état d’avancement de ces moteurs ? Ils sont en cours de développement. L’équipe étudie la durabilité du moteur et d’autres questions liées aux coûts et aux intrants. L’objectif principal est d’appliquer cette technologie à tous les types de véhicules et même aux unités de production d’électricité.

C’est la fin des carburants : cette entreprise allemande lancera un moteur à hydrogène en 2024 et changera tout

Bosch s’associe à des entreprises espagnoles pour développer la technologie de l’hydrogène

La célèbre entreprise allemande investit des millions dans son engagement en faveur de la technologie de l’hydrogène. Elle a trouvé un allié précieux..

Un groupe d’entreprises a signé une alliance stratégique avec Bosch pour approfondir la recherche et promouvoir les moteurs à hydrogène.

Qu’en est-il de la production d’hydrogène ?

Parallèlement au développement des moteurs à hydrogène, des travaux sont menés sur la production d’hydrogène vert. Jusqu’à présent, l’hydrogène est très cher et l’offre serait nettement insuffisante pour permettre une conversion à grande échelle.

Sur le même sujet  Renault n'abandonne pas les moteurs à combustion et a décidé de relancer le diesel, mais avec de très faibles émissions

Dans la perspective de l’avenir de l’hydrogène, le Japon est en train de concevoir un réseau d’usines d’hydrogène pour les véhicules lourds et les voitures particulières.

Au niveau individuel, Toyota poursuit ses travaux sur les piles à combustible pour les voitures de sport. Honda et Hyundai-Kia ont annoncé qu’ils travaillaient à l’amélioration de la production d’hydrogène vert.

L’objectif principal est de parvenir à une mobilité durable par l’hydrogène à des prix abordables.

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Articles connexes

Polémique en Grèce : limitation de la charge des batteries des voitures électriques sur les ferries

La Grèce a récemment introduit une réglementation limitant la charge des batteries des véhicules électriques sur les ferries,...

Le groupe motopropulseur hybride de BYD, d’une autonomie de 2 000 km, est désormais disponible en avant-première

L'une des voitures qui a suscité le plus d'intérêt ces jours-ci à la une de Hybrids and Electrics...

Microsoft va construire au Kenya un centre de données géothermique d’une valeur d’un milliard de dollars

Découvrez comment microsoft et g42 s'associent pour transformer le paysage technologique de l'afrique de l'est avec une infrastructure...

Ce nouveau radar ultra-performant va devenir le pire cauchemar des conducteurs pressés

La sécurité routière est un enjeu majeur pour les autorités françaises, qui ne cessent d'innover pour lutter contre...