L’industrie automobile hésite sur les véhicules électriques et réfléchit à l’hydrogène. Le Japon passe sur les deux et est clair sur sa meilleure option.

Alors que le débat sur l'avenir du transport durable fait rage, l'industrie automobile mondiale se trouve à la croisée des chemins, partagée entre les véhicules électriques et l'hydrogène comme carburants de demain. Dans ce contexte d'incertitude, le Japon se distingue par sa décision tranchée, privilégiant une option qu'il considère comme la plus prometteuse pour révolutionner le secteur.

Les véhicules hybrides ont évolué pour devenir le choix prédominant au Japon depuis le lancement de la première Toyota Prius il y a 26 ans. En fait, en 2023, les véhicules hybrides dépasseront pour la première fois les voitures à moteur à combustion interne. Ce changement dans la préférence du marché japonais soulève de nombreuses questions quant à la relation du pays avec les véhicules électriques et l’incertitude quant à l’adoption de technologies émergentes telles que l’hydrogène.

Cette situation s’explique, entre autres, par le fait que les préférences du marché japonais continuent de s’éloigner des voitures hybrides et à essence. Alors que tout indique que les voitures électriques domineront le marché dans un avenir prévisible, le Japon est confronté à un défi en termes de perception du marché.

Les constructeurs automobiles s’unissent pour sauver les voitures à combustion : ils le feront avec de l’hydrogène

L’essor des véhicules hybrides au Japon

Selon les données de Bloomberg, 51,1 % des voitures vendues au Japon en 2022 étaient des voitures à essence et 42,6 % des voitures hybrides. Cependant, les hybrides ont dépassé les voitures à essence à la fin de 2023, atteignant 48,8 % des ventes, tandis que les voitures à essence sont tombées à environ 44,3 %. Ces données démontrent, entre autres, que le consommateur japonais préfère clairement l’efficacité énergétique et la technologie hybride, consolidant ainsi sa position de leader sur le marché.

Selon les projections, cette tendance se poursuivra et, en 2030, les hybrides représenteront environ 67,1 % des achats de véhicules au Japon. Les préférences du marché japonais, qui a toujours eu un penchant pour les modèles plus petits et plus efficaces que les VE n’ont pas encore été en mesure de satisfaire, sont la clé de cette tendance.

Prudence électrique : raisons et défis

Malgré l’évolution évidente vers les hybrides, les constructeurs automobiles tels que Toyota, Honda, Nissan et Mazda restent méfiants à l’égard des véhicules électriques. Cette attitude est due à un certain nombre de facteurs, dont le moindre n’est pas la préférence persistante des Japonais pour des modèles plus compacts que les véhicules électriques.

Il ne fait aucun doute que la résistance du marché japonais est principalement due au manque d’infrastructures de recharge et à la croyance que les véhicules électriques sont plus chers. L’offre de véhicules électriques dans cette catégorie est actuellement limitée, mais les consommateurs japonais affichent une forte préférence pour les voitures fabriquées dans le pays. Dans le contexte japonais, les hybrides sont considérés comme une option plus pratique et plus réaliste en raison de ce scénario, sans parler de l’inconvénient que représente le manque de points de recharge accessibles.

D’autre part, une vague d’experts prédit une résurgence des ventes d’hybrides, malgré certains rapports indiquant une croissance globale constante des véhicules électriques. À cet égard, les exigences environnementales croissantes en Europe et aux États-Unis pourraient faire des hybrides la meilleure option pour remplacer les moteurs à combustion interne, facilitant ainsi une transition en douceur vers des technologies plus propres.

La révolution de la voiture à hydrogène est en marche. Stellantis annonce ses nouveaux modèles

La voie hybride du Japon

Si le marché japonais soutient les stratégies hybrides actuelles des grands constructeurs, il n’est pas certain que ces entreprises soient à la traîne dans l’adoption des véhicules électriques, surtout si l’on tient compte des rapports récents faisant état de progrès significatifs de la part des entreprises chinoises.

C’est précisément pour cette raison que le Japon est confronté à des obstacles importants pour l’adoption massive des véhicules électriques, en raison des préférences des consommateurs, du manque d’infrastructures et de la perception du marché. Dans ce contexte, les hybrides restent l’option la plus fiable et la plus efficace pour répondre aux exigences du marché automobile japonais.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Manon Rocher
Manon Rocherhttps://celinepina.fr
Manon possède une solide expérience dans le domaine de la mode et a travaillé pour de nombreux médias de renom. Manon est passionnée par l'écriture et la mode depuis son plus jeune âge, ce qui l'a poussée à poursuivre une carrière dans ce domaine. Elle est connue pour son style d'écriture précis et informatif, ainsi que pour son approche créative. Elle est constamment à l'affût des dernières tendances et des innovations dans l'industrie, et elle est toujours prête à partager ses connaissances avec son public.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...