Les experts sont perplexes : la voiture électrique de Xiaomi arrivera en Europe bien plus tôt que prévu

Date:

La voiture électrique de Xiaomi débarque en Europe plus tôt que prévu et les experts sont sous le choc ! Après un succès fulgurant en Chine, la Xiaomi SU7 arrive sur le marché européen dès 2024, avec des caractéristiques techniques impressionnantes et un prix compétitif.

Il y a quelques jours, nous avons parlé de la voiture électrique de Xiaomi, le véhicule que l’opérateur téléphonique chinois a récemment mis sur le marché et qui a fait fureur dans son pays d’origine. En effet, les stocks ont été épuisés en quelques jours et les essais de conduite se sont déroulés jusqu’au petit matin, compte tenu du succès énorme et inattendu de ce modèle.

Face à cette perspective, le reste du monde était prêt à attendre patiemment la voiture électrique de Xiaomi, même si les attentes étaient élevées. Cependant, il a été annoncé récemment que l’attente dans notre pays pourrait être plus courte que ce que les acheteurs potentiels avaient imaginé.

La Chine a créé le moteur thermique diesel le plus efficace du monde !

La voiture électrique de Xiaomi en Chine

La Xiaomi SU7 est arrivée sur le marché en grande pompe et avec un succès inattendu et, dans de nombreux cas, « écrasant ». Il s’agit de la première incursion de l’une des plus grandes sociétés de téléphonie au monde dans le domaine des voitures électriques. Bien que le fabricant chinois BAIC soit son partenaire, la voiture électrique de Xiaomi est considérée comme un bon produit.

Cela se justifie par le fait que ses principales caractéristiques sont très intéressantes :

Accélération de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes.
Vitesse maximale de 265 km/h
Autonomie maximale avec une charge complète : 810 kilomètres.

En fait, elle est considérée comme un hot rod en Chine, car elle est plus grande que la plupart des voitures électriques du pays et beaucoup plus rapide. Elle présente également des lignes épurées et un aérodynamisme intéressant.

Sur le même sujet  Changement de cap chez FIAT : Vers une variante hybride de la 500 électrique pour revitaliser les ventes

La voiture électrique de Xiaomi en Europe

La Xiaomi SU7 a connu un succès fulgurant en Chine lorsqu’elle a été dévoilée il y a un mois. Les commandes de la voiture électrique de Xiaomi ont explosé, à tel point que les 100 000 unités qui seront fabriquées en 2024 devraient être vendues d’ici juin, de sorte qu’après ce mois, les achats seront effectués avec des dates de livraison à partir de 2025.

Face à ces perspectives, la question se posait de savoir si la voiture électrique de Xiaomi pouvait être vendue à l’étranger et si son prix serait compétitif sur des marchés aussi complexes et diversifiés que l’Europe et l’Amérique du Nord.

Et le doute a été levé de manière surprenante, puisqu’on sait non seulement qu’elle sera abordable, mais aussi que la date à laquelle la voiture électrique de Xiaomi pourrait être achetée a laissé les experts perplexes.

Les déclarations les plus récentes du directeur national de Xiaomi Iberia indiquent que la voiture électrique de Xiaomi ne sera pas retardée de plus d’un an, comme beaucoup le craignaient, mais qu’il sera possible de l’acheter dans notre pays dans le courant de l’année 2024.

Adieu à l’essence : Renault lance un moteur diesel à faibles émissions en France

Adaptations de la Xiaomi SU7 au marché européen

Le modèle de voiture électrique Xiaomi vendu en Chine ne sera pas le même qu’en Europe, essentiellement parce que les systèmes d’homologation sont différents. En effet, la Xiaomi SU7 devra se conformer aux exigences strictes du WLTP, qui sont plus exigeantes que celles du système national, le CPCA.

Sur le même sujet  C'est le seul véhicule qui ne peut pas passer à l'hydrogène : ni l'Union européenne ni les constructeurs ne le permettent

Les réglementations étant différentes, il devra se conformer aux tests de sécurité de l’EuroNCAP, il devra avoir un certain calibrage du châssis et il aura probablement une autonomie plus faible que celui de la Chine.

Mais il devra non seulement se conformer à certaines règles qui impliquent une qualité supérieure et certains équipements, mais aussi s’adapter aux goûts européens, qui sont complètement différents de ceux des Chinois. La version européenne de la voiture électrique de Xiaomi aura donc ses propres caractéristiques.

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

Articles connexes

Polémique en Grèce : limitation de la charge des batteries des voitures électriques sur les ferries

La Grèce a récemment introduit une réglementation limitant la charge des batteries des véhicules électriques sur les ferries,...

Le groupe motopropulseur hybride de BYD, d’une autonomie de 2 000 km, est désormais disponible en avant-première

L'une des voitures qui a suscité le plus d'intérêt ces jours-ci à la une de Hybrids and Electrics...

Microsoft va construire au Kenya un centre de données géothermique d’une valeur d’un milliard de dollars

Découvrez comment microsoft et g42 s'associent pour transformer le paysage technologique de l'afrique de l'est avec une infrastructure...

Ce nouveau radar ultra-performant va devenir le pire cauchemar des conducteurs pressés

La sécurité routière est un enjeu majeur pour les autorités françaises, qui ne cessent d'innover pour lutter contre...