Le venin de serpent aide-t-il vraiment à se débarrasser des rides ?

Date:

  • Certains l’appellent le “Botox naturel” en raison de ses qualités bénéfiques pour les rides, d’autres pensent qu’il est dangereux d’utiliser cette substance sur la peau.
  • D’autres pensent qu’il est dangereux d’utiliser cette substance sur la peau.
  • Comment fonctionne réellement la crème qui prétend contenir du venin de serpent ?

La recherche de traitements anti-âge a conduit l’industrie cosmétique à étudier des substances exotiques. Nombre d’entre elles sont dérivées de plantes et d’animaux. Dans ce contexte, le venin de serpent est apparu à l’horizon comme une option pour traiter les rides.

Un poison peut-il devenir un ingrédient pour la peau ? Les découvertes scientifiques et les études sur le sujet n’en sont qu’à leurs débuts. Toutefois, des crèmes contenant des peptides similaires à ceux présents dans le venin de certaines espèces de serpents sont déjà commercialisées.

Que dit la science ?

Le venin de serpent, ses composants internes et ses éventuelles propriétés dérivées sont étudiés par les scientifiques depuis des décennies. Ces recherches ont permis de découvrir que cette substance, toxique pour l’homme et les animaux, contient des protéines et des peptides qui peuvent avoir divers effets sur l’organisme.

Les chercheurs ont réussi à isoler plusieurs molécules du venin afin de développer des médicaments. Le plus grand exemple est le captotril, qui est prescrit quotidiennement pour contrôler l’hypertension artérielle. D’autres exemples sont les désintégrines, qui sont testées pour traiter les maladies cardiovasculaires, le diabète et même le cancer.

Dans le domaine de la beauté, une revue publiée dans le journal Cosmetics explique que certains peptides présents dans le venin de serpent pourraient avoir des effets similaires à ceux du Botox. Cela signifie que, appliqués sur la peau, ils pourraient réduire les rides et ridules, favoriser l’hydratation de la peau et améliorer sa fermeté.

Sur le même sujet  Mercadona présente l'exfoliant corporel à la noix de coco qui fait merveille à l'arrivée des beaux jours

Comment fonctionnent-ils ? Les peptides en question bloquent la transmission entre les nerfs et les muscles. Ils provoquent donc une petite paralysie localisée qui retend la peau et dissimule les ridules.

S’agit-il d’un véritable poison ?

Il convient de préciser que le venin de serpent n’est pas utilisé en tant que tel pour traiter les rides. Les essais cliniques et les crèmes commerciales contiennent des analogues synthétiques similaires à certains peptides isolés du venin.

Le processus est le suivant. En laboratoire, les scientifiques séparent les molécules naturellement présentes dans les serpents. Ils produisent ensuite de petites protéines qui ne sont pas identiques aux molécules naturelles, mais qui sont si proches qu’elles remplissent les mêmes fonctions.

Les crèmes ne contiennent pas de venin de serpent, mais une substance artificielle presque identique à la substance naturelle.

Les formes les plus courantes de produits contenant des analogues du venin de serpent pour les rides sont les crèmes et les sérums. Ces deux types de produits sont appliqués directement sur la peau.

L’utilisation doit être quotidienne, à raison d’une application par jour. Toutefois, les effets ne se font pas sentir immédiatement. On estime qu’il faut trois mois pour que les effets se fassent sentir.

Il faut également tenir compte du fait que toutes les crèmes commerciales n’ont pas la même concentration en principes actifs. Les résultats ne peuvent donc pas être généralisés. D’autant plus que les types de peau réagissent différemment et que les rides ne répondent pas toutes à la même cause.

Sur le même sujet  Ces six vernis à ongles de Lidl à moins de 3 euros et sont parfaits pour une trousse de manucure de base

Le principal avantage de ces crèmes et sérums est leur application locale. Contrairement au Botox et à d’autres approches anti-âge, qui nécessitent des injections, il n’y a pas de procédures invasives ni de séances en cabinet à prévoir. D’autre part, les rapports de certains utilisateurs précisent que le venin de serpent pour les rides enlève moins d’expression faciale que le botox.

Effets indésirables possibles

Bien que les laboratoires qui fabriquent les crèmes n’aient pas rapporté d’effets indésirables significatifs, certaines irritations cutanées ont été signalées dans la zone d’application. Pour cette raison, leur utilisation autour des yeux est contre-indiquée. La pénétration des peptides à travers l’orbite et la paralysie des muscles oculaires ne sont pas exclues.

En ce qui concerne la sécurité, il convient de se poser la question suivante : le peptide toxique peut-il passer dans le sang et atteindre d’autres muscles du corps, provoquant ainsi une paralysie ? La concentration moyenne des crèmes et des sérums se situe entre 1 et 4 %. Il s’ensuit que la quantité est insuffisante pour passer de la peau à la circulation sanguine, et encore moins pour bloquer des muscles éloignés ou plus importants.

Toutefois, il est essentiel d’aborder le traitement avec prudence et de bénéficier de l’avis d’un professionnel qualifié. La crème doit être achetée sur recommandation d’un dermatologue et n’être appliquée que pour une durée limitée, n’excédant pas trois mois.

Certaines célébrités parient sur le venin de serpent

Ce n’est un secret pour personne que les célébrités sont prêtes à essayer les traitements les plus exclusifs, les plus nouveaux et les plus exotiques pour conserver une peau impeccable et jeune. Le venin de serpent n’échappe pas à cette tendance, et des personnalités du monde du spectacle ont révélé l’avoir essayé. Surtout comme alternative au Botox.

Sur le même sujet  Cheveux : dites bye bye aux frisottis avec ce produit hyper efficace

L’une des pionnières est Gwyneth Paltrow. L’actrice a avoué utiliser une crème contenant des analogues peptidiques du venin de la vipère du temple (Tropidolaemus wagleri). Elle affirme qu’elle “ne risque pas de perdre en expressivité” et préfère donc cette option moins invasive plutôt que d’opter pour des injections de Botox.

Mais elle n’est pas la seule ! Elle a été suivie dans ce choix par d’autres célébrités telles que Katie Holmes, Yasmin Le Bon, Naomi Campbell et Victoria Beckham.

Puis-je utiliser une crème à base de venin de serpent pour traiter mes rides ?

Si les dérivés et analogues du venin de serpent apparaissent comme des alternatives intéressantes pour le traitement des rides, il faut savoir que les recherches sur leurs effets sont toujours en cours. Certaines personnes font état d’une amélioration de l’aspect de leur peau après l’utilisation de ces produits, mais les résultats ne sont pas tous constants.

Ce qu’il faut noter, c’est la qualité topique de la crème. Comme elle ne doit pas être injectée, les risques d’effets indésirables sont beaucoup plus faibles. Et, bien sûr, elle est plus facile à appliquer.

N’oubliez pas que la clé du maintien d’une peau saine ne réside pas seulement dans les produits et les traitements que nous choisissons, mais dans une combinaison de facteurs liés au mode de vie. Le processus de vieillissement est naturel. Veillez d’abord à votre alimentation et à votre exposition au soleil. Ensuite, si vous souhaitez utiliser des produits cosmétiques de pointe, consultez un dermatologue.

Clémence Dubeau
Clémence Dubeau
Rédactrice passionnée par la mode et la beauté, Clémence a même créé son propre blog pour partager sa passion avec un large public. Sur notre magazine, elle propose des conseils, des astuces et des tendances dans ces deux domaines. Clémence est connue pour son approche authentique et honnête de la beauté et de la mode, et pour son expertise en matière de produits et de marques. Elle est également appréciée pour sa créativité dans la présentation de contenu et son souci du détail. Grâce à ses articles intéressants et inspirants, Clémence a su se faire une place de choix dans l'univers de la beauté et de la mode en ligne.

Articles connexes

Adieu aux moteurs et aux batteries des voitures : l’invention japonaise qui va tout changer

Les voitures modernes se déplacent grâce à des moteurs et des batteries qui surmontent la gravité et le...

Toyota met à jour sa voiture la moins populaire, la seule qui se vend à moins de 10 exemplaires par an.

Alors que l'industrie automobile mondiale se tourne massivement vers l'électrique, Toyota continue de parier sur l'hydrogène. Cette stratégie...

La meilleure batterie électrique de l’histoire : 1000 km d’autonomie et sans cobalt

L'industrie automobile ne cesse d'impressionner par ses innovations prometteuses, visant une efficacité énergétique accrue. La dernière en date...

Le premier moteur à énergie éolienne : une révolution pour la mobilité durable

Les véhicules à moteur thermique, utilisant des combustibles fossiles, sont connus pour leurs émissions élevées de dioxyde de...