Le chiffre d’affaires de la mode baisse de 3% en France en 2023

Le canal multimarques, avec un total de 30 300 magasins, a enregistré des baisses au cours de l'exercice écoulé, selon un rapport de la Fédération Nationale de l'Habillement (FNH). Trente-quatre pour cent des magasins ont enregistré une baisse de leurs ventes comprise entre 1 et 10 %.

Le secteur de la mode en France est en perte de vitesse. Le chiffre d’affaires du canal multimarque a baissé de 3 % l’année dernière par rapport à 2022.

Avec un total de 30 300 magasins, 34% d’entre eux ont enregistré une baisse de leurs ventes de 1% à 10%, tandis que 10% ont connu une chute de 11% à 20%, et 6% ont vu leurs ventes chuter de plus de 20%.

Plus précisément, 34 % des magasins ont connu une baisse de leur chiffre d’affaires comprise entre 1 % et 10 %, tandis que 10 % ont enregistré une baisse comprise entre 11 % et 20 %. Enfin, 6 % ont vu leur chiffre d’affaires diminuer de plus de 20 % en 2023.

Par secteur d’activité, les magasins spécialisés dans la mode féminine ou mixte connaissent une baisse d’activité de 2% en 2023, tandis que la mode masculine subit une baisse plus importante, à savoir 7%. Les magasins de lingerie et de mode enfantine ont connu une baisse de 4%.

Le chiffre d’affaires des multimarques a baissé de 2% dans les magasins de mode féminine et mixte.

Analyse détaillée de la baisse des ventes :

  • Répartition de la baisse des ventes : Environ 34% des magasins ont enregistré une baisse de leurs ventes allant de 1% à 10%. De plus, 10% des magasins ont subi une baisse plus sévère, de 11% à 20%, et 6% ont connu une diminution de plus de 20% de leurs ventes.
  • Impact par secteur : Les magasins spécialisés dans la mode féminine ou mixte ont été touchés par une baisse de 2% de leur activité. La mode masculine a été encore plus affectée, avec une baisse de 7%. Les secteurs de la lingerie et de la mode enfantine n’ont pas été épargnés, connaissant une baisse de 4%.

Facteurs influençant cette tendance :

  1. Changement des habitudes de consommation : L’évolution des préférences des consommateurs, notamment l’orientation vers des achats plus conscients et durables, peut avoir un impact sur les ventes des magasins multimarques.
  2. Concurrence accrue : La concurrence des plateformes de vente en ligne et des grandes chaînes de mode, offrant souvent des prix plus compétitifs et une plus grande commodité, représente un défi majeur pour les magasins multimarques.
  3. Facteurs économiques : Les conditions économiques générales, telles que le pouvoir d’achat des consommateurs et la situation économique globale, jouent un rôle crucial dans les performances du secteur.

Répartition géographique des performances :

  • Croissance dans certaines régions : Malgré la tendance générale à la baisse, certaines régions comme la Bretagne et l’Occitanie ont connu une croissance, respectivement de 2% et 1%.
  • Baisses régionales : D’autres régions, comme la Guadeloupe, ont subi des baisses plus importantes, avec une diminution de 10% des ventes.

Implications et perspectives pour l’avenir

Cette situation met en évidence la nécessité pour les détaillants multimarques de s’adapter aux nouvelles réalités du marché. Pour rester compétitifs, ils pourraient envisager plusieurs stratégies :

  • Renforcement de la présence en ligne : Développer une stratégie de vente en ligne robuste pour atteindre les consommateurs qui privilégient les achats en ligne.
  • Diversification de l’offre : Élargir la gamme de produits pour inclure des articles exclusifs ou des marques émergentes pour attirer une clientèle plus large.
  • Amélioration de l’expérience client : Investir dans l’amélioration de l’expérience en magasin, par exemple en offrant un service client personnalisé ou en organisant des événements exclusifs.

Géographiquement, le circuit a progressé de 2% en Bretagne, de 1% en Occitanie et est resté stable en Auvergne-Rhône-Alpes. D’autres régions ont connu une baisse. La Guadeloupe recule de 10 %, les Hauts-de-France de 8 %, le Centre-Val-de-Loire et le Grand-Est de 7 %.

En attendant les données pour 2023, en 2022 en Europe, les magasins, qui étaient historiquement le canal dominant pour l’achat de mode (et souvent pratiquement le seul canal formel), ont subi une nouvelle baisse et ont terminé l’année avec une baisse de 9,7% du total du secteur, contre 9,9% l’année précédente et 17% en 2019.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Sarah Fortin
Sarah Fortin
Passionnée et expérimentée, Sarah possède une vaste expérience dans le domaine de la beauté, ayant travaillé pour de nombreux magazines et sites web de beauté de premier plan. Sarah est connue pour sa capacité à décrypter les dernières tendances beauté et à les rendre accessibles à tous. Elle est également appréciée pour son style d'écriture clair et concis, ainsi que pour sa créativité dans la recherche de nouvelles idées pour ses articles. Sarah est une source d'inspiration pour de nombreux amateurs de beauté et elle continue de repousser les limites de l'industrie grâce à ses connaissances approfondies et son expérience solide.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...