AccueilModeZara présente ses excuses...

Zara présente ses excuses dans le cadre d’un boycott pour les images de sa dernière campagne comparées au conflit Israélien

La marque a fait la promotion d'une collection en utilisant des fragments de sculptures, des décombres et des toiles. Les utilisateurs pro-palestiniens ont considéré ces images comme une allusion claire aux victimes de la guerre. Zara a retiré les images et s'est excusée pour une campagne qui, selon elle, avait été planifiée avant le conflit.

Un mannequin en blouson de cuir noir et clous tenant une sculpture enveloppée dans un drap sur son épaule devant un fond de toiles, de boîtes et de gravats. C’est cette image, tirée de la dernière campagne de Zara, qui a suscité l’indignation des internautes pro-palestiniens, lesquels appellent au boycott de la marque d’Inditex.

Pour promouvoir les nouveaux modèles créés par Zara Atelier, sous le nom de “Collection 04_The Jacket”, la marque a publié dimanche dernier une série de photographies sur son profil Instagram. Elles montrent toutes le mannequin américain Kristen McMenamy portant les vêtements – vestes, manteaux et blousons – dans ce qui suggère un entrepôt artistique. Ses vêtements sombres contrastent avec un fond blanc et gris sur lequel se détachent des moulages de sculptures, des morceaux et fragments de sculptures, des débris, des sacs en plastique, des planches de bois….

Compte tenu du climat politique international actuel, de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ont vu dans ces images une évocation des photographies désolées qui, depuis des semaines, arrivent sur les écrans en provenance du conflit entre Israël et la Palestine, et les considèrent comme une allusion claire à la guerre de Gaza. Cela est dû, entre autres, au fait que certaines des sculptures représentées sont dépourvues de membres et que d’autres sont enveloppées d’un tissu blanc, conformément à la tradition funéraire islamique.

Les réactions ont conduit la marque à retirer les photographies de ses réseaux sociaux, ainsi qu’à cacher les images sur son site web. Les vêtements restent toutefois disponibles dans le catalogue. Comme l’a indiqué Zara dans un communiqué sur Instagram, la campagne a été planifiée en juillet et les photographies ont été prises en septembre, avant le déclenchement du conflit actuel. “Zara regrette le malentendu et réaffirme son plus profond respect pour tout le monde”, ont-ils déclaré dans leurs excuses.

Sur le même sujet  Soyez la reine des soldes d'été 2023 : nos conseils et astuces pour dénicher les bonnes affaires

Mais au moment où cette déclaration a été publiée, la campagne avait déjà suscité des critiques de la part des utilisateurs des médias sociaux, en particulier de ceux qui soutiennent la Palestine.
Des artistes, des journalistes, des personnalités internationalement reconnues et même des portails d’information et des médias musulmans ont rejoint le hashtag #BoycottZara qui, depuis trois jours, est inondé de commentaires négatifs à l’encontre de l’entreprise dirigée par Marta Ortega et se sont rendus sur le profil de la marque pour exprimer leurs critiques.

Beaucoup ont fait des comparaisons entre les images de Zara et celles provenant de la bande, et ont déclaré qu’ils n’achèteraient plus jamais dans cette entreprise. Ils considèrent que la publication de telles images est inhumaine et affirment même que l’entreprise est “complice” de la souffrance du peuple palestinien. Ils qualifient la marque d'”hypocrite” et d'”insensible” et la stratégie de marketing de “malavisée”.

En outre, les réactions ont dépassé le cadre des médias sociaux et suscitent un tollé dans la rue. Certains militants pro-palestiniens organisent des manifestations devant les magasins Zara, comme cela s’est produit à Montréal (Canada), dénonçant les images de la campagne ou peignant des graffitis sur les vitrines.

Le boycott auquel Zara est confronté n’est pas le premier boycott subi par une entreprise internationale en raison des tensions politiques et sociales liées aux conflits armés actuels. En octobre dernier, des leaders technologiques israéliens ont également appelé au boycott de la conférence Web Summit suite aux déclarations de son PDG, Paddy Cosgrave, sur les actions d’Israël après l’attaque du Hamas. Des entreprises telles qu’Amazon, Google, Meta, Intel et Siemens ont retiré leur participation à l’événement, et Paddy Cosgrave a finalement démissionné de son poste.

Actu

More from Author

L’Amérique dévoile le premier moteur à hydrogène : vitesse inédite et mystère

L'hydrogène est l'élément chimique le plus léger et le plus abondant...

Le moteur électrique le plus puissant de l’histoire : 800 CV et un mystère non résolu

Le moteur "Dark Matter" : une révolution technologique Le moteur "Dark Matter"...

Punch Torino innove avec un moteur électrique ultraléger : jusqu’à 93% d’efficacité

En pleine décarbonisation des transports, un moteur ultraléger qui permet d'économiser...

Lecture

Trêve possible entre la Chine et l’Europe ? Un “cessez-le-feu” a été conclu après l’imposition de droits de douane

Le 22 juin, le ministre chinois du commerce, Wang Wentao, et Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne, ont tenu une vidéoconférence au cours de laquelle ils ont discuté de la "guerre commerciale" entre les deux régions. Il s'agissait du sujet principal de la réunion, mais...

L’Amérique dévoile le premier moteur à hydrogène : vitesse inédite et mystère

L'hydrogène est l'élément chimique le plus léger et le plus abondant au monde. Son introduction dans le domaine des carburants pourrait constituer une avancée majeure, car il a le potentiel de fournir une énergie propre et efficace. Il n'est généralement pas produit librement en grandes quantités. On...

Le moteur électrique le plus puissant de l’histoire : 800 CV et un mystère non résolu

Le moteur "Dark Matter" : une révolution technologique Le moteur "Dark Matter" est un moteur électrique de flux axial, une technologie qui permet d'atteindre une densité de puissance exceptionnelle. Avec une puissance de 800 chevaux et un couple de 1 250 Nm, ce moteur propulse la Koenigsegg Gemera...

Punch Torino innove avec un moteur électrique ultraléger : jusqu’à 93% d’efficacité

En pleine décarbonisation des transports, un moteur ultraléger qui permet d'économiser 93 % est apparu. Il ne s'agit pas d'essence, mais d'un nouveau carburant accompagné de 7 000 euros en cadeau. Nous vivons une époque où l'achat d'une voiture est une décision beaucoup plus complexe qu'il y...

Tesla dit adieu à l’électricité (et à l’hydrogène) : voici le nouveau type de moteur sans carburant

Tesla résonne avec un nouveau type de moteur sans carburant qui surprend le monde entier. Devons-nous dire adieu aux voitures électriques ? Chaque jour, la mobilité électrique prend de plus en plus de poids dans le monde grâce à de nouvelles réglementations, à des investissements privés, à...

La Commission européenne analyse la consommation réelle de carburant de 988 124 véhicules… et le résultat est décevant.

Ces données ont été centralisées par l'AECA, l'Association espagnole des entités collaboratrices de l'administration du contrôle technique des véhicules, qui les a transmises au ministère de l'industrie et du tourisme, lequel les a envoyées à la Commission européenne. C'est en mai 2023 que les ITV ont commencé à...

L’Europe dit adieu aux voitures électriques : qu’est-ce qui se passe vraiment ?

L'Europe, autrefois à l'avant-garde de la révolution des véhicules électriques, semble faire un pas en arrière. Des nouvelles réglementations et une série de défis techniques et économiques remettent en question la viabilité à long terme des voitures électriques sur le continent. Cet article explore les raisons de...

Les camions à hydrogène “XCIENT Fuel Cell” de Hyundai Motor atteignent le record de 10 millions de km parcourus en Suisse

À ce jour, les camions XCIENT Fuel Cell de Hyundai sont opérationnels dans dix pays, dont les États-Unis, la Suisse, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Corée, Israël, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. En Suisse, les camions ont atteint cette étape en seulement...

Échec historique du moteur Puretech 1.2 prometteur : des milliards de dollars et des années perdues pour Stellantis

Ce moteur était prometteur en 2012 : aujourd'hui, il pose problème à plus de 500 000 personnes. Le conglomérat automobile mondial Stellantis Group, qui possède des marques automobiles à succès telles que Citroën, DS, Opel et Peugeot, est dans l'embarras en ce qui concerne son moteur Puretech 1.2....

Nissan abandonne les moteurs diesel : Une transition vers l’électrique

Quel est le carburant en voie de disparition pour ce célèbre constructeur automobile ? Il y a quelques jours, François Bailly, vice-président senior de Nissan pour l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Inde, l'Europe et l'Océanie, région connue sous le nom d'AMIEO, a fait une déclaration à la presse confirmant une...

Ce moteur fonctionne à l’air et met fin à tous les carburants : 1 000 fois mieux que l’hydrogène.

Combien de fois avez-vous entendu dire que l'hydrogène est le carburant de l'avenir (et celui grâce auquel le Japon va dépasser la Chine en matière de mobilité durable) ? Pourtant, un constructeur automobile vient peut-être de poser un jalon historique qui met fin à tous les carburants...

La Chine teste en Espagne le moteur à haut rendement thermique : 46% et la fin des moteurs électriques

L'impact sur l'industrie automobile Ce moteur promet de réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2, posant une alternative viable aux véhicules électriques et potentiellement ralentissant leur adoption. Jusqu'à présent, les modèles électrifiés semblent être les rois du secteur automobile. Cependant, ils doivent encore faire face à...