AccueilActualitésVoitures électriques en 2024...

Voitures électriques en 2024 : les grandes marques jettent l’éponge et reviennent aux voitures à combustion

Face aux défis de l'électrification, des marques comme Mazda et Stellantis réintroduisent les moteurs à combustion, marquant un tournant inattendu dans l'industrie automobile.

Alors que l’avenir semblait électrique, des obstacles tels que les coûts élevés, les longs temps de chargement et le manque d’infrastructures de recharge ont freiné l’adoption des véhicules électriques.

Cette situation a conduit plusieurs constructeurs automobiles, dont Mazda et Stellantis, à réintroduire des véhicules à moteur à combustion dans leurs gammes de produits, remettant en question les prévisions d’une transition rapide vers l’électrification.

Un Revers pour les voitures électriques: réalités et défis

Malgré les engagements de nombreux constructeurs pour une production exclusivement électrique, la mise en œuvre de ces plans s’avère complexe. Des exceptions aux politiques d’électrification dans des pays comme l’Italie et l’Allemagne ajoutent à l’incertitude. En Espagne, par exemple, les immatriculations de véhicules électriques ne représentaient que 6 % du total en 2023, soulignant les défis de la transition vers une mobilité durable.

Mazda et Stellantis: pionniers du retour à la combustion

Mazda, réputée pour son accent sur l’expérience de conduite, réinvestit dans le développement de moteurs à essence. Cette stratégie vise à offrir des alternatives aux consommateurs face aux obstacles actuels à l’adoption des véhicules électriques. De même, Stellantis a choisi de se concentrer sur les versions diesel de certains modèles, comme le Citroën Berlingo, répondant à une demande de marché toujours orientée vers les moteurs à combustion interne.

Une pause stratégique, pas un adieu à l’électrification

Sur le même sujet  Polémique en Grèce : limitation de la charge des batteries des voitures électriques sur les ferries

Ce “retour aux sources” en 2024 ne signifie pas un abandon de l’électrification, mais plutôt une pause stratégique pour certaines marques. Elles cherchent à équilibrer leur offre et à s’adapter à une réalité où l’adoption de la technologie électrique est plus lente que prévu. La coexistence des véhicules électriques et à combustion semble être la réponse adaptée aux complexités actuelles, tandis que l’industrie continue d’évoluer vers un avenir plus durable.

En conclusion, cette réorientation des stratégies des constructeurs automobiles souligne la nécessité d’une approche plus nuancée et flexible en matière d’électrification. Elle met en évidence les défis auxquels l’industrie doit faire face pour atteindre ses objectifs de durabilité tout en répondant aux besoins et préférences actuels des consommateurs.

Actu

More from Author

Les défis et opportunités du marché des batteries pour véhicules électriques jusqu’en 2031

Le changement radical que connaît l'industrie automobile entraîne une transformation tout...

Le Japon explore l’ammoniac comme carburant pour réduire les émissions maritimes

De grandes innovations sont réalisées dans le domaine du transport maritime,...

Lecture

Les défis et opportunités du marché des batteries pour véhicules électriques jusqu’en 2031

Le changement radical que connaît l'industrie automobile entraîne une transformation tout aussi importante des secteurs secondaires qui la soutiennent, notamment dans la vente de véhicules électriques. Alors que certains de ces secteurs disparaîtront et que d'autres évolueront ou transformeront leurs produits, de nouveaux domaines émergent, qui n'existaient...

Ni électrique, ni hydrogène : ce moteur quantique a une autonomie illimitée, mais il ne devrait pas exister

Un problème à résoudre : ce moteur quantique sera-t-il la solution ? Il est important de mentionner certains des principaux problèmes liés à la fabrication d'une mobilité efficace et respectueuse de l'environnement, car cela serait d'une grande importance en raison de la crise climatique mondiale actuelle. C'est pourquoi...

Le Japon explore l’ammoniac comme carburant pour réduire les émissions maritimes

De grandes innovations sont réalisées dans le domaine du transport maritime, comme ce bateau de course fonctionnant à l'hydrogène. Cependant, le transport maritime émet encore beaucoup de gaz à effet de serre. C'est pourquoi le Japon vient de s'intéresser de près à un carburant inattendu : l'ammoniac....

Trêve possible entre la Chine et l’Europe ? Un “cessez-le-feu” a été conclu après l’imposition de droits de douane

Le 22 juin, le ministre chinois du commerce, Wang Wentao, et Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne, ont tenu une vidéoconférence au cours de laquelle ils ont discuté de la "guerre commerciale" entre les deux régions. Il s'agissait du sujet principal de la réunion, mais...

L’Amérique dévoile le premier moteur à hydrogène : vitesse inédite et mystère

L'hydrogène est l'élément chimique le plus léger et le plus abondant au monde. Son introduction dans le domaine des carburants pourrait constituer une avancée majeure, car il a le potentiel de fournir une énergie propre et efficace. Il n'est généralement pas produit librement en grandes quantités. On...

Le moteur électrique le plus puissant de l’histoire : 800 CV et un mystère non résolu

Le moteur "Dark Matter" : une révolution technologique Le moteur "Dark Matter" est un moteur électrique de flux axial, une technologie qui permet d'atteindre une densité de puissance exceptionnelle. Avec une puissance de 800 chevaux et un couple de 1 250 Nm, ce moteur propulse la Koenigsegg Gemera...

Punch Torino innove avec un moteur électrique ultraléger : jusqu’à 93% d’efficacité

En pleine décarbonisation des transports, un moteur ultraléger qui permet d'économiser 93 % est apparu. Il ne s'agit pas d'essence, mais d'un nouveau carburant accompagné de 7 000 euros en cadeau. Nous vivons une époque où l'achat d'une voiture est une décision beaucoup plus complexe qu'il y...

Tesla dit adieu à l’électricité (et à l’hydrogène) : voici le nouveau type de moteur sans carburant

Tesla résonne avec un nouveau type de moteur sans carburant qui surprend le monde entier. Devons-nous dire adieu aux voitures électriques ? Chaque jour, la mobilité électrique prend de plus en plus de poids dans le monde grâce à de nouvelles réglementations, à des investissements privés, à...

La Commission européenne analyse la consommation réelle de carburant de 988 124 véhicules… et le résultat est décevant.

Ces données ont été centralisées par l'AECA, l'Association espagnole des entités collaboratrices de l'administration du contrôle technique des véhicules, qui les a transmises au ministère de l'industrie et du tourisme, lequel les a envoyées à la Commission européenne. C'est en mai 2023 que les ITV ont commencé à...

L’Europe dit adieu aux voitures électriques : qu’est-ce qui se passe vraiment ?

L'Europe, autrefois à l'avant-garde de la révolution des véhicules électriques, semble faire un pas en arrière. Des nouvelles réglementations et une série de défis techniques et économiques remettent en question la viabilité à long terme des voitures électriques sur le continent. Cet article explore les raisons de...

Les camions à hydrogène “XCIENT Fuel Cell” de Hyundai Motor atteignent le record de 10 millions de km parcourus en Suisse

À ce jour, les camions XCIENT Fuel Cell de Hyundai sont opérationnels dans dix pays, dont les États-Unis, la Suisse, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Corée, Israël, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. En Suisse, les camions ont atteint cette étape en seulement...

Échec historique du moteur Puretech 1.2 prometteur : des milliards de dollars et des années perdues pour Stellantis

Ce moteur était prometteur en 2012 : aujourd'hui, il pose problème à plus de 500 000 personnes. Le conglomérat automobile mondial Stellantis Group, qui possède des marques automobiles à succès telles que Citroën, DS, Opel et Peugeot, est dans l'embarras en ce qui concerne son moteur Puretech 1.2....