Honda prend une décision radicale pour son avenir en se consacrant entièrement à ce type de voiture

Honda a annoncé une stratégie ambitieuse qui redéfinit complètement son approche du marché automobile dans une démarche audacieuse en faveur du développement durable et de la réduction des émissions.

La marque a annoncé qu’elle se concentrerait sur une sous-marque dédiée exclusivement aux véhicules à zéro émission. Ce changement a été étudié, analysé et mis en œuvre, entre autres, en fonction des projections du marché automobile. Comme l’a déclaré Toshihiro Mibe, dirigeant de l’entreprise depuis trois ans, les ventes de voitures à combustion cesseront de croître à partir de 2028.

Le décor de cette transition a été planté lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, où Honda a présenté son plan directeur avec deux prototypes révolutionnaires. En pratique, ce projet ambitieux, appelé Honda 0 Series, débutera en 2026. L’accent mis par Honda sur les véhicules électriques et à hydrogène, qui ne représentent que 0,5 % de ses ventes totales, a connu un changement significatif au cours des dernières années.

En outre, M. Mibe explique que la transition vers la mobilité durable fait l’objet d’une concurrence féroce. C’est pourquoi Honda s’est engagé à investir 40 milliards de dollars pour soutenir cette transition, avec pour objectif que 40 % de ses ventes soient des véhicules électriques ou à hydrogène d’ici à 2030. D’ici 2035, ce chiffre devrait passer à 80 % et atteindre 100 % en 2040. Il s’agit certainement d’un pari audacieux, surtout si l’on considère que l’entreprise a assemblé plus de quatre millions de véhicules en 2023 et qu’elle doit relever le défi de convertir deux millions de ces véhicules en voitures à zéro émission en six ans.

Toyota confirme que la voiture du futur fonctionnera à l’hydrogène, ce qu’ils ont réalisé est historique et va tout changer!

Transition vers une mobilité plus durable

La stratégie de Honda comprend également des alliances stratégiques avec des géants de l’industrie tels que General Motors, LG, AESC et CATL, afin de soutenir sa transition vers l’électrification tout en explorant des opportunités dans le domaine de la gestion intelligente de l’énergie. Ces alliances stratégiques soulignent la valeur de la collaboration dans le secteur automobile pour relever les défis de l’électrification.

Avant le lancement de la série Honda 0, l’entreprise avait déjà annoncé des plans pour les véhicules électriques sur des marchés majeurs tels que le Japon, la Chine et l’Amérique du Nord, bien que ces marchés n’aient pas été inclus dans le nouveau plan de l’entreprise. Selon ce plan, l’Amérique du Nord sera la première région à tester ces modèles, suivie par le Japon et d’autres marchés. Cependant, la situation en Europe est incertaine car Honda n’a pas encore décidé de sa position dans cette région, surtout après la fermeture de son usine de Swindon en 2021.

Mibe prévoit que la production de voitures à combustion commencera à décliner progressivement après un pic en 2027 ou 2028. Toutefois, aucune date précise n’a encore été fixée pour la fin de la production. La vision de Honda va au-delà de la construction de véhicules et aborde des questions importantes telles que la gestion de l’énergie. Elle souligne l’importance des alliances stratégiques et de l’exploration commerciale pour la gestion intelligente de l’énergie dans ce contexte.

La berline et le Space-Hub, deux prototypes de la série 0 de Honda, sont présentés comme les pionniers de cette nouvelle ère. Ces véhicules sont destinés à établir de nouvelles normes dans l’industrie avec une autonomie de près de 500 kilomètres et une capacité de recharge de 15 % à 80 % en seulement 30 minutes.

Allocation de rentrée scolaire 2024 : des changements importants à venir pour les familles

Malgré tout, le dirigeant de Honda reste réaliste en expliquant que la démocratisation complète du véhicule électrique ne se fera pas avant la fin de la décennie et que tout dépendra des progrès en termes de taille des batteries et des variations technologiques qui seront développées dans les années à venir.

En résumé, Honda souligne son engagement pour un avenir beaucoup plus durable et se positionne comme un acteur clé dans la course à la mobilité zéro émission, même s’il reste encore de nombreux obstacles à franchir pour réaliser une transition majeure vers une flotte de véhicules durables.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Antoine
Antoine
Antoine Laforge, né en 1988 à Marseille, a toujours été fasciné par les automobiles et les jeux vidéo Dès son plus jeune âge, il passait des heures à admirer les voitures, rêvant de devenir pilote ou ingénieur automobile. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, Antoine a poursuivi ses études en ingénierie mécanique à l'Université de Lyon.

En rapport

Essai de la BMW iX5 Hydrogen : l’avenir des voitures à pile à combustible ?

Imaginez que vous êtes en 2008, ou en 2009....

Les moteurs à hydrogène ont été inventées par un Espagnol dans les années 1970. Aujourd’hui, ils pourraient être l’avenir de l’industrie automobile

Aujourd'hui, plusieurs constructeurs automobiles et sociétés énergétiques investissent dans...

Toyota met un terme aux adieux aux voitures diesel. Elle a un plan pour sauver les voitures à combustion

Toyota, comme la plupart des grands constructeurs automobiles, investit...

L’hydrogène noir pourrait être la pire idée de tous les temps : l’invention qui vient de se retourner contre nous

Dans un monde en quête incessante de solutions énergétiques...