AccueilActualitésRenault et Horse présentent...

Renault et Horse présentent de nouveaux extenseurs d’autonomie pour voitures électriques et thermiques.

La question de l’autonomie reste un défi majeur pour l’adoption généralisée des véhicules électriques. Malgré les avancées technologiques, de nombreux conducteurs hésitent à passer au tout électrique en raison de la peur de se retrouver avec une batterie déchargée, notamment lors de longs trajets ou dans des zones où les infrastructures de recharge sont encore insuffisantes. C’est dans ce contexte que Renault, par le biais de sa filiale Horse, propose une solution intermédiaire et pratique : les extenseurs d’autonomie.

Fonctionnement des extenseurs d’autonomie

Les extenseurs d’autonomie sont des dispositifs qui permettent d’augmenter la distance qu’un véhicule électrique peut parcourir avant de devoir recharger. Contrairement aux hybrides rechargeables (PHEV), ces systèmes utilisent un moteur de combustion interne uniquement pour recharger la batterie électrique, et non pour propulser le véhicule. Cela signifie que le véhicule reste principalement un véhicule électrique (EV), avec un moteur à essence qui intervient en cas de besoin pour générer de l’électricité.

Toyota Yaris Cross : l’alternative parfaite au Toyota C-HR sans compromis

Ces dispositifs peuvent être particulièrement utiles dans des situations d’urgence ou pour les longs trajets où les bornes de recharge rapide ne sont pas disponibles. Les nouveaux modèles présentés par Horse et Renault se veulent compacts et efficaces, s’intégrant facilement dans les véhicules sans occuper trop d’espace ni ajouter un poids excessif.

Avantages des Extenseurs d’Autonomie

  1. Réduction de l’anxiété de l’autonomie : La principale peur des conducteurs de véhicules électriques est de manquer de batterie loin d’une borne de recharge. Les extenseurs d’autonomie offrent une solution de secours, permettant aux conducteurs de rouler en toute tranquillité, même sur de longues distances ou dans des zones rurales.
  2. Flexibilité et praticité : Ces dispositifs peuvent être rechargés avec de l’essence disponible dans n’importe quelle station-service, offrant une flexibilité supplémentaire par rapport à la recherche de bornes de recharge électrique. Cela permet de profiter des avantages d’un véhicule électrique sans les inconvénients liés à l’infrastructure de recharge actuelle.
  3. Compatibilité écologique : Bien que ces systèmes utilisent de l’essence, ils sont conçus pour fonctionner de manière très efficace, minimisant ainsi les émissions par rapport à un moteur à combustion interne classique. Ils permettent de conserver les avantages écologiques des véhicules électriques tout en offrant une solution de secours en cas de besoin.
Sur le même sujet  La France fixe des objectifs écologiques ambitieux pour les Jeux olympiques de Paris

https://celinepina.fr/le-nouveau-moteur-a-hydrogene-de-toyota-une-revolution-dans-la-combustion-propre/

Limitations et défis

  1. Coût initial : L’intégration d’un extendeur d’autonomie peut augmenter le coût initial du véhicule. Bien que cela soit compensé par les économies sur le carburant à long terme, le coût initial peut être un frein pour certains acheteurs.
  2. Complexité technique : L’ajout de ce système augmente la complexité technique du véhicule, ce qui peut entraîner des coûts de maintenance plus élevés et des défis supplémentaires en termes de fiabilité et de réparation.
  3. Impact environnemental : Même s’ils sont plus efficaces que les moteurs à combustion classiques, les extenseurs d’autonomie utilisent toujours des carburants fossiles. Ils ne sont donc pas totalement exempts d’émissions de CO2, ce qui pourrait limiter leur attrait pour les consommateurs les plus soucieux de l’environnement.

Perspectives d’avenir

Les extendeurs d’autonomie représentent une solution intermédiaire importante dans la transition vers une mobilité entièrement électrique. Ils offrent une flexibilité et une sécurité supplémentaires pour les conducteurs, ce qui peut accélérer l’adoption des véhicules électriques. Renault et Horse espèrent que ces dispositifs pourront combler le fossé entre les capacités actuelles des batteries et les attentes des consommateurs en matière d’autonomie et de praticité.

À mesure que la technologie des batteries continue de progresser, il est probable que les besoins en extenseurs d’autonomie diminueront. Cependant, dans l’état actuel des choses, ils constituent une solution pragmatique pour répondre aux préoccupations immédiates des consommateurs et encourager une adoption plus large des véhicules électriques.

Conclusion

L’initiative de Renault et Horse de développer et de présenter de nouveaux extenseurs d’autonomie est une réponse directe aux défis actuels de l’autonomie des véhicules électriques. En offrant une solution intermédiaire qui combine les avantages des véhicules électriques avec la flexibilité d’une recharge rapide via des carburants traditionnels, ces dispositifs peuvent jouer un rôle crucial dans la transition vers une mobilité plus durable.

Sur le même sujet  Les voitures électriques sont un vrai fléau : les pompiers lancent un sérieux avertissement sur les problèmes de sécurité

Pour les consommateurs, cela signifie plus de liberté et de tranquillité d’esprit lors de l’utilisation de véhicules électriques, tout en contribuant à réduire les émissions globales de CO2 par rapport aux véhicules à moteur à combustion traditionnelle. Cette innovation reflète l’engagement continu de Renault en faveur de solutions de mobilité durable et son rôle de leader dans le domaine des technologies automobiles avancées.

Actu

More from Author

Lecture

Le modèle chinois de marché du carbone : un guide pour les économies en développement

Le marché du carbone de la Chine comme modèle pour les économies émergentes En outre, les marchés nationaux du carbone sont de plus en plus interconnectés, à la fois directement et indirectement. Les marchés nationaux se concentrent généralement sur la réduction des émissions nationales, mais ils sont également...

Le moteur à hydrogène de Toyota se rapproche des véhicules routiers : la nouvelle Corolla H2 surpasse la précédente

Toyota a exploré le potentiel de l'hydrogène comme alternative aux carburants conventionnels. À cette fin, il a développé la voiture de course Toyota GR Corolla H2, un véhicule pionnier qui a participé aux 24 heures NAPAC Fuji SUPER TEC. Ce travail a permis à Toyota d'utiliser l'hydrogène...

Le moteur du futur : L’alliance entre Kia et Hyundai pour un combustible liquide révolutionnaire

Un moteur de combustible liquide zéro émission La technologie des moteurs à hydrogène a fait des avancées significatives, mais elle rencontre encore des défis majeurs, notamment la disponibilité limitée du combustible et les coûts élevés. Le principal problème des moteurs à hydrogène actuels est la combustion inefficace due...

L’équipe d’étudiants HyDriven de l’UT dévoile une voiture de course pionnière fonctionnant à l’hydrogène

Lors de la présentation de la voiture le 30 mai, l'équipe a donné un petit aperçu des améliorations apportées à cette voiture de course. Il s'agit notamment d'un système de stockage d'hydrogène repensé, qui garantit une puissance plus élevée afin que la voiture puisse rouler plus longtemps...

La MG4 pourrait être l’une des premières voitures électriques chinoises à subir des droits de douane de 48 %.

Hier, nous avons appris la décision de la Commission européenne d'imposer de nouveaux droits de douane sur les voitures électriques fabriquées en Chine. Une mesure très controversée qui a été accompagnée par des voix critiques de différents secteurs, et qui signifiera que des marques telles que SAIC...

Révolution motorisée : le nouveau moteur à hydrogène promet d’éclipser l’ère électrique

Les voitures électriques pourraient voir leurs jours comptés avec l'arrivée d'un moteur massif. Il s'agit de 6 cylindres et d'une injection à très haute pression. Si vous avez été surpris par l'information sur le moteur espagnol qui fonctionne au quatrième état de la matière, la suite vous...

Les véhicules à hydrogène pourraient représenter l’avenir des transports – Y a-t-il des raisons de s’inquiéter pour la sécurité ?

Entre 2022 et 2023, le nombre de véhicules électriques à pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène a diminué, passant de 20 704 à 14 451. Une baisse annuelle n'est pas suffisante pour établir une tendance dans l'intérêt des consommateurs pour les véhicules à hydrogène. Mais il y...

Le bitcoin chute de 3 % avant la décision sur les taux d’intérêt et le rapport sur l’inflation aux États-Unis

La crypto-monnaie leader du marché, le bitcoin, est en baisse de 2,9 % avant la réunion du FOMC et le rapport sur l'IPC de demain. La Réserve fédérale devrait annoncer sa décision sur les taux d'intérêt demain. Cependant, les participants au marché s'attendent à ce que les taux...

L’Europe finalise les droits de douane sur les voitures électriques chinoises, suivant l’exemple des États-Unis

Bruxelles s'apprête à resserrer encore davantage ses liens commerciaux avec la Chine. La Commission européenne met la dernière main à de nouveaux droits de douane sur les importations de véhicules électriques chinois, à la suite d'une longue enquête sur les subventions publiques accordées aux voitures importées de...

Le curieux moteur Porsche t-hybride que personne ne connaît : même l’hydrogène n’est pas aussi puissant

La complexité de la situation climatique actuelle et les perspectives d'un avenir pas si lointain nous obligent tous, sur cette planète, à être plus conscients de la nature limitée des ressources naturelles. L'industrie automobile doit adapter ses innovations à la situation actuelle sans perdre l'efficacité et la...

La révolution de l’hydrogène de Honda a officiellement commencé aux États-Unis

La révolution de l'hydrogène de Honda a officiellement commencé aux États-Unis avec le lancement de la production de la Honda CR-V e, un véhicule innovant qui promet de transformer le paysage des voitures à hydrogène. Produit dans l'usine de fabrication de performance de Marysville, Ohio, ce modèle...

Toyota Hilux H2 : L’avenir de l’hydrogène dans l’automobile

Le Toyota Hilux H2 promet une autonomie de 600 kilomètres, soit environ 20 % de plus qu'un véhicule électrique entièrement chargé. Cela est rendu possible grâce à trois réservoirs à haute pression capables de contenir un total de 7,8 kg d'hydrogène. Ces réservoirs sont montés sur un...