AccueilActualitésRenvoyé pour un bermuda, il revient en jupe : le récit insolite...

Renvoyé pour un bermuda, il revient en jupe : le récit insolite d’un formateur belge en France

Vincent, spécialiste belge dans l’éducation aux médias, a été renvoyé ce mardi de l’école privée francilienne où il enseignait depuis trois ans. Ce renvoi soudain survient en plein milieu de la formation qu’il dispensait. Le tort de Vincent ? Il est venu donner son cours vêtu d’un bermuda en plein pic de chaleur.

En effet, depuis plusieurs jours, les températures ont grimpé au-dessus des 30°C à Paris. En dépit de cette vague de chaleur, la direction de l’école a réprimandé Vincent pour sa tenue, lui interdisant formellement de porter son bermuda. Surpris, Vincent a partagé son expérience sur Twitter via son compte « Vincent Flibustier », mettant en lumière l’absurdité de la situation.

Le lendemain, un choix de tenue de protestation

En réponse à l’interdiction de son bermuda, Vincent a décidé d’exprimer sa protestation de manière singulière. Le lendemain, il a fait son retour à l’école vêtu d’une jupe longue bleue et blanche, achetée pour l’occasion.

Lorsqu’il avait demandé à l’école s’il pouvait venir en jupe, on lui avait répondu que ce n’était pas interdit. Cependant, à peine arrivé sur les lieux, il a été sommé de quitter les lieux par la directrice adjointe de l’école.

Le renvoi : une sanction pour “provocation” ?

Malgré ses demandes, Vincent n’a pas reçu de justification claire à sa mise à l’écart. Le directeur de l’école a simplement mentionné le caractère privé de l’établissement et a accusé Vincent de “provocation”. En outre, la direction a refusé de fournir un document attestant que le renvoi de Vincent était lié à sa tenue.

https://twitter.com/vinceflibustier/status/1671076446406692864?s=20

Le formateur belge s’insurge contre cette décision. « Ils ne peuvent pas le justifier. Si je suis venu en jupe, c’est parce qu’on m’a dit la veille que légalement je pouvais le faire. Je trouve ça assez pathétique, ça fait trois ans que je viens et que les retours sont super positifs », déclare Vincent.

Un code vestimentaire désuet face au réchauffement climatique ?

Au-delà de sa situation personnelle, Vincent soulève un problème plus large, celui d’un code vestimentaire désuet, incapable de s’adapter aux réalités climatiques actuelles. « Les règles doivent s’adapter à la météo, surtout avec la réalité du réchauffement climatique. Quand on est défoncés par la chaleur, on est incapables d’apprendre dans de bonnes conditions », martèle-t-il.

Malgré son renvoi, Vincent continuera à être payé, comme l’établissement l’a assuré. De son côté, l’école n’a pas souhaité s’exprimer davantage sur l’affaire, affirmant qu’il n’y a eu « pas d’incident ». Quant à Vincent, il a déjà repris le Thalys pour retourner à Bruxelles, sa ville natale.

Cette affaire soulève des questions importantes sur la nécessité de repenser les codes vestimentaires en fonction du contexte environnemental actuel, en particulier dans le monde de l’éducation.

Aidez Le French Style by Céline à se faire connaître

Jeune média indépendant, Le French Style by Céline compte sur votre soutien pour accroître sa visibilité. Contribuez en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

Nous suivre sur Google Actualités

Clémence Dubeau
Clémence Dubeau
Rédactrice passionnée par la mode et la beauté, Clémence a même créé son propre blog pour partager sa passion avec un large public. Sur notre magazine, elle propose des conseils, des astuces et des tendances dans ces deux domaines. Clémence est connue pour son approche authentique et honnête de la beauté et de la mode, et pour son expertise en matière de produits et de marques. Elle est également appréciée pour sa créativité dans la présentation de contenu et son souci du détail. Grâce à ses articles intéressants et inspirants, Clémence a su se faire une place de choix dans l'univers de la beauté et de la mode en ligne.

Top Infos

Coups de cœur