« Nos idéaux humanistes sont beaux, soyons-en fiers et remettons à leur place ceux qui n’ont que la domination comme façon d’être au monde. »

Josephine Baker honorée

Tribunes
Joséphine Baker entre au Panthéon.
Cette idéaliste a été de tous les combats pour la liberté. Résistance contre le nazisme, combat pour les droits civiques. Dans le discours qu’elle prononça le jour où Martin Luther King parla de son rêve, elle explique comment elle fut accueillie en France et ce qu’elle éprouva en vivant dans un pays où la ségrégation n’existait pas.
Elle a aimé la France qui l’a adoptée en retour et lui offre un bel hommage en récompense de son courage et de son engagement. Cela rend fou les entrepreneurs identitaires qui, comme Rokhaya Diallo, font commerce de l’accusation de racisme et ne supportent pas de se voir démentis par le réel. Cela agace ceux qui pensent que si Joséphine Baker n’avait pas été noire, elle n’aurait peut-être pas eu cette honneur, oubliant au passage que tous les grands personnages ont aussi une dimension symbolique qui va au-delà de ce qu’ils sont et que tout hommage est aussi un message. Et cela vaut pour tous.
Josephine Baker était une femme de combat, une artiste et une militante, elle a toute sa place au Panthéon, au cœur même de cette ville de Paris qu’elle a tant aimée et chantée.