« La République nous rassemble, elle nous grandit. Menacée, elle nous appelle ! »

Jusqu’où peut aller l’abjection ? 

Tribunes

Chez les islamistes on est jaloux de la shoah. Des millions d’enfants, d’hommes et de femmes ont été assassinés dans des conditions atroces, décimant des familles entières. Ce crime a, à jamais souillé l’humanité et les islamistes eux ne veulent que faire concurrence à cette mémoire car ils ne supportent pas de n’avoir pas été persécutés !  ?  ! On marche sur la tête.

Alors pour faire croire qu’ils sont opprimés par les occidentaux, ces gens détournent l’étoile jaune, l’exhibent et crachent dessus symboliquement en y inscrivant muslim. Le problème c’est que les mêmes, lors de la seconde guerre mondiale étaient les partisans d’Hitler (ici on voit le grand mufti de Jerusalem et son allié le chancelier du Reich) et soutenaient l’holocauste sans y voir de monstruosité.

Enfin si aujourd’hui des personnes tuent par idéologie, oppriment, massacrent et mettent le feu au monde, ce sont les partisans de l’Islam politique. Ils appartiennent à une idéologie fasciste, se réfèrent à des mouvements violents et criminels et ils osent voler les symboles des victimes du mal
qu’ils incarnent ? Ils déshumanisent les êtres humains, les réduisent à leur appartenance raciale ou religieuse, leur refusent pour certains dignité et égalité et ils osent arborer l’étoile jaune ! 

Je n’ai plus les mots pour qualifier ce que je vois et plus de mots face au silence de nos élites alors que l’islamisation progresse et s’attaque à des symboles que l’on pensait intouchables. Des voix courageuses se font entendre pourtant, au sénat, à l’assemblée, sur les territoires, mais la grande majorité évite ces sujets ou quand elle les aborde, c’est en évitant de nommer ce qui nous attaque.

Il faut dire que quand on fait partie d’un gouvernement qui s’apprête à donner les clés de l’Islam de France à des islamistes et tient ainsi la porte au fascisme des frères musulmans, mieux vaut collaborer à bas bruit si on veut garder ses avantages sans trop montrer qu’on sacrifie pour cela l’intérêt général. Visiblement les nouveaux élus ont vite appris la leçon. Pendant ce temps, les islamistes voient leur route s’élargir et le gouvernement travailler à leur avènement. Ils boivent du petit lait.

Comme le RN d’ailleurs. Lequel n’a plus qu’à attendre. Entre collaboration de la plupart des élites et provocations islamistes, le temps fait sa pelote. Et à nous, il ne reste que des lendemains lourds d’orages.