« On doit combattre la barbarie pour ce qu’elle est, qu’elle porte le masque de la religion ou de l’idéologie. »

Quand des ministres assimilent islamistes et conservateurs catholiques

Articles

Marlène Schiappa et Nicole Belloubet pensent qu’il y a convergence entre la Manif pour tous et les islamistes. La première s’en est excusée, ce qui est à son honneur, pas la seconde à ce que je sache.

Comme inculture et manque de travail sur le fond sont souvent les deux mamelles de ce gouvernement et qu’il est difficile de les enfoncer plus qu’ils ne le font eux-mêmes, tentons plutôt de leur apprendre ce qu’est l’Islamisme.

Pour que le choc soit absorbable, prenons donc le maître à penser de l’UOIF, (rebaptisée « Musulmans de France », histoire de faire oublier son caractère politique et radical et de faire passer tous les musulmans pour des islamistes). Cette branche française des Frères musulmans, ce rameau islamiste pur sucre est celui qui s’apprête à recueillir entre ses mains le fameux Islam de France qu’Emmanuel Macron souhaite créer.

Voyons le fameux Al Qaradawi, homme le plus savant de l’Islam pour ses adeptes et égérie des Frères musulmans, il est surtout connu pour ses appels à tuer les juifs, les kouffars, à commettre des attentats et à se lancer dans le jihad (et dans son acceptation on est bien loin du combat intérieur, plus dans la lecture des frères Kouachi). Il a même justifié les attentats-suicide et n’a pas de mots assez doux pour les martyrs. Il prône la conversion de l’Europe, sa haine des juifs n’a d’égal que son mépris des femmes et il préconise explicitement de les battre. Bien sûr pour lui la démocratie n’est qu’une hérésie, mais au vu de sa violence décomplexée, dans le cas de Qaradawi, ce n’est même pas le pire. Pour avoir un aperçu de qui est « le grand homme » des frères musulmans : http://www.ikhwan.whoswho/blog/archives/6310

Soyons clairs, je n’apprécie pas outre mesure la Manif pour tous. Mais être conservateur, attaché à une certaine vision de la famille est légitime dans notre paysage politique. On n’a pas affaire ici à des fascistes, qui prônent le meurtre et passent à l’acte. Or si tous les islamistes ne sont pas jihadistes, tous les jihadistes partagent la doctrine des islamistes. Et si ces derniers sont divisés, c’est que le pouvoir ne se partage pas, car par ailleurs, pour prêcher l’horreur, la contrainte et la haine, ils sont en phase.

Bref puisque d’après nos ministres il y a convergence, regardons de plus près :

– Je ne savais pas que la Manif pour tous appelait au meurtre de tous ceux qui ne pensent pas comme elle,
– Je ne savais pas que la Manif pour tous encourageait et justifiait les attentats,
– Je ne savais pas que la Manif pour tous prônait la polygamie,
– Je ne savais pas que la Manif pour tous en appelait au meurtre des juifs, des apostats, des kouffars (nous en fait),
– Je ne savais pas que la Manif pour tous prônait l’impérialisme et la conquête de l’Europe,

On le voit, cette comparaison est insultante pour cette partie de la droite. Elle est surtout dangereuse pour nous en tant que peuple.

Qu’espérer de politiques incapables de connaître leurs ennemis, prêt à prendre les armes politiques et dialectiques contre la droite conservatrice et qui, dans le même temps sont en train de conférer une puissance de déstabilisation énorme à d’authentiques militants fascistes.

Ils traitent la Manif pour tous d’islamistes, injure suprême et ne voient pas ceux qu’ils dorlotent et sont dans leur proximité. Il y a là quelque chose de pourri, et pas qu’au royaume du Danemark.